Tolkien et l'Histoire de la Terre du Milieu > Les Héros

Eowyn ou le mal de vivre......

(1/6) > >>

Linadriel:
Je me lance dans ce sujet pour vous poser à mon tour une question, pourquoi Eowyn porte t elle toujours un mal de vivre?
belle damoiselle du rohan, elle est une farouche guerriere qui se protége sous une epaisse carapace pour se protéger de tout,

personnellement je l'adore, c'est mon personnage féminin preferé mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi elle veut en finir a tout pris avec la vie, elle n'a pas peur de la mort, elle la cherche....... je ne pense quand même pas que c'est simplement le refus d'Aragorn qui va la mettre au desepoir puisqu'elle le porte déja en elle, et que cet episode ne fait que renforcer ce mal........

Pouvez vous aussi m'éclairer sur sa relation avec Faramir, je triuve que c'est un peu ambiguë, croyez vous qu'elle se réfugie dans les bras de faramir par dépit.....
si vous pouviez m'apporter votre analyse ce serait sympa.....il y a plus dans deux têtes que dans une seule lol

Alors Eowyn portrait d'un mal de vivre...................

Ancalimë:
Pour le mal de vivre d'Eowyn je dirais tout simplement que c'est une jeune fille farouche, éprise de liberté, dans un peuple d'hommes où les femmes sont plutôt mises à part. Pour moi Eowyn est frustrée par son peuple et par conséquent par la vie entière, je pense que c'est de là que vient son " mal de vivre ".

Linadriel:
oui, elle peut être la seule femme dans un monde d'hommes mais je dirai au contraire que c'est sa force non, elle a appris a se battre, à monter à cheval......mais ce ne peut pas être ça qui lui donne l'envie d'aller au combat pour mourir, tu penses que si?

quelque chose lui manque mais quoi ......  ^^  

Ancalimë:
Je crois que ce qu'il manque à Eowyn c'est sa liberté, elle ne se sent pas libre de faire ce qu'elle veut et est tellement dégoûtée par ce monde où elle se sent comme " enchaînée " qu'elle veut le quitter, dans une action de "force " puisqu'elle défie les lois de son oncle et pour une fois fait ce qu'elle veut. Enfin c'est que je pense en tout cas, mais tu sais il y a un passage particulièrement instructif à son sujet dans le RDR à la fin, quand elle est dans les maisons de guérison, tu devrais aller voir....

Eleglin:
Eowyn n'a pas eu une vie simple :
ses parents sont morts quand elle était jeune, elle a vu son oncle qui aurait dû l'aimer comme un père tombé dans un gâtisme méprisable sous l'influence du traître Grima.
De plus, les Rohrrims forment un peuple assez farouche, ils se battent souvent pour défendre leur terre. ils ont épris de liberté et sont indomptables.

Elle a peu d'espoir quand arrive Aragorn.
Tout son monde semble s'être écroulé : les orcs ravagent le pays, Théoden est tombé plus bas que les bêtes. Et Grima régit tout à sa guise.
Elle est la seule à lui opposer une certaine  résistance, en vain.
de plus, à défaut de pouvoir en faire sa femme, Grima a pris soin de ditiller du poison à ses oreilles.

" Qu'est que la maison d'Eorl si ce n'est une porcherie où la marmaille se roule dans la fange ? "

Tous ses rêves ont été brisés et c'est là qu'arrive Aragorn et Gandalf.
Si Théoden est guéri, on ne se préoccupe pas réellement ce ette femme qui a pourtant été le sul appui d'un vieillard et qui a porté seule le poids de cette charge.
Elle est fatiguée.

Et quand Aragorn lui refuse son amour, peut-être a t-elle un mal être si fort qu'elle se sent incapable d'être aimée, que toute sa vie sera vouée au malheur.

( Bon, j'aurais dû faire plus gai, je vais pleurer aussi )

Bref, je comprends tout à fait sa réaction, pour une princesse aussi aguerrie.
Un gentilhomme desespéré peut chercher la mort en duel, alors pourquoi pas une femme ? ( désir morbide )

Pour faramir, je dirais que ce sont deux êtres qui se ressemblent et qu'il était évident qu'ils s'apprécieraient, et même plus.  :wub:
... Deux âmes soeurs qui trouveront l'amour et le réconfort dans les bras de l'autre.
( C'est beau, hein ?!  ^^  )
 

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile