Auteur Sujet: Le poète?  (Lu 3543 fois)

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« le: 17 janvier, 2005, 15:04:41 »
Peut-être allez-vous trouver ce sujet étrange, mais moi je le trouve intérressant.

Qu'elle est votre définition du poète?
Si vous avez des définitions de vos auteurs préférés ou des citations sur le poète.
Qu'elle est l'utilité du poète dans la société, la vie, le monde...
 :clover:
 
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #1 le: 17 janvier, 2005, 15:12:55 »
Pour moi le poète est :celui qui a fait des études d'astronomie et sait encore regarder les étoiles comme des diamants posés sur la voute céleste pour éclairer ceux qui èrent.
Je pense bien sur à l'Albatros de Baudelaire, à son poète traducteur de la nature.
Le poète a la mission de changer la boue en or (Baudelaire encore) et de faire voir aux hommes les petites choses qu'ils ne savent plus regarder:une étoile, une feuille d'or sur le ciel bleu, une goutte de rosée à l'aurore,...
 :clover:  
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne itildine

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 637
    • Voir le profil
    • Itildine's dark thinks
Le poète?
« Réponse #2 le: 17 janvier, 2005, 18:36:44 »
Pour moi le poëte c'est un grand reveur qui vit, un peu comme dans un monde paralléle et lorsqu'il ecrit ça serait un peu comme un journal pour donner des nouvelles de son monde au monde exterieur (le monde réel)...

Húridhrenel .°..#~.-*->Live Life Like A Rockstar~&#★
★Welcome★[/color]
Statut: Absente du 19-08 au 26-08

Hors ligne Celebriniel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 610
  • Elfe de Lothlorien
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #3 le: 17 janvier, 2005, 18:53:10 »
Pour moi un poète c'est quelqu'un qui rêve tout le temps, qui aime la nature et le choses simples... Quelqu'un qui arrive a écrire quelque chose de très lyrique sur le moindre grain de sable ou sur une émotion ou un sentiment, quelqu'un qui aime le monde de tout son coeur!  :P

Voilà!!

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #4 le: 18 janvier, 2005, 10:32:12 »
Il est marrant ton point de vue Itildine. :P  Mais pourquoi pas?! ^^
 :clover:  
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #5 le: 18 janvier, 2005, 13:26:10 »
... sont ma réponse, le poète mystère je ne sais pas ce que c'est franchement. :unsure: ça sert à quoi? Non je vois pas pour ma part. :blink:  

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #6 le: 18 janvier, 2005, 13:36:42 »
Monsieur le poète est à cours d'expression??? ^^ J'aurais attendu mieux de ta part :ange: .Enfin...si l'essence de l'esprit poètique t'es inconnu à toi, nous avons encore Baudelaire pour nous en parler, heureusement:P.Y en a comme ça qui ne voit pas la chance du don qu'ils ont... (:eye: j ne vise personne)
Si une idée te vient fait nous en part, ça nous intérresse. ^^  :clover:  
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #7 le: 18 janvier, 2005, 13:44:34 »
Un poète écrit au fil de ses songes,
Il voit, il caresse, il devine, il s'allonge.
Une jeune fille à l'attitude foisonnante
De provocation sentimentale le hante.

Quand cette fille cessera ce fait
De lui chercher des vers sans effet,
La peine chevauche accompagnée,
L'assaut du coeur est sa poignée.

Voila dans ses deux strophes qui sont une parjure sans doute à la poésie (faits très rapidement) j'ai révélé un mot qui dévoile le secret d'un poète. ^^
« Modifié: 18 janvier, 2005, 13:44:53 par Dalian »

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Le poète?
« Réponse #8 le: 18 janvier, 2005, 15:03:29 »
Je veux pas dire, mais là, je suis assez d'accord avec Toll.
Même en lisant un mot sur trois, sur 4, sur 5, une strophe sur deux, etc... ( et encore, je fais un effort ) , je ne trouve pas là l'image que je me fais du poète. Petete d'Alain Souchon, mais d'un poète, non...
( Passez votre amour à la machine..... * TOMATES ! :P * )

D'où la difficulté de la poésie. La poésie se définit-elle par la forme ? Car, pour de nombreuses personnes, poésie = vers. Or la poésie ne se limite pas aux textes en vers... et les textes en vers ne se limitent pas à la poésie. Il y'a de nombreux textes lyriques qui ne sont pas en vers... qui ne parlent pas de jeunes filles ( où alors, on va rentrer dans une dimension freudienne de la poésie )

Lyrisme ? La poésie est-elle liée au lyrisme ? Oui et non...

Pour moi, le poète, c'est celui qui voit des choses que les autres ne voient pas ou qui y prêtent plus attention que les autres. Un poète peut très bien ne pas les exprimer pour autant avec emphase, et les garder en son coeur. Un poète, c'est quelqu'un d'attentif, qui fait attention à tout ce qui l'entoure ; les oiseaux, le ciel, les autres.

Finalment, c'est quelqu'un qui aime la Vie, tout simplement et qui essaye de se délecter de la beauté, de l'unicité et de la magie de chaque instant.

La poésie, c'est peut-être aussi une façon de vivre. Etre poésie dans chacun de ses mouvements, c'est un peu atteindre un mieux-être, une certaine transcendance. ( Oui, c'est pour vous faire croire que j'ai ouvert un dictionnaire que je sors ce mot-là ... :P )

On peut trouver de la poésie en littérature. Musset, Baudelaire, Nerval et Apolinnaire sont parmi ceux que je préfère. Bizarrement, je trouve qu'un des textes les plus poétiques que j'ai lu est : Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier. L'échange entre Robinson et Vendredi, certaines passages... j'ai trouve une certaine finesse à ce texte, une réflexion sur la civilisation et les autres qui est assez intéressante.

En Musique, je pense à des compositeurs comme Chopin, qui exprime magnifiquement les sentiments. Je citerai aussi Brahms.

Pour moi, LE poète, c'est celui qui touche qqchose de particulier en son propre coeur et dans le coeur des autres.

" Son coeur est un luth suspendu,
sitot qu'on le touche, il résonne. "
- DE BERANGER -

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #9 le: 18 janvier, 2005, 15:33:36 »
"Un poète écrit au fil de ses songes..."
Je ne sais si c'est le mot dont tu parlais, mais cette phrase résonne en mon coeur depuis un monde oublié qui me hante sans cesse. C'est exactement cela que j'espérais sans y croire. Merci Dalian... :clover: Ce pourrais aussi être "peine" ce qui me convient tout autant."...comme un tambourain qui pleure sous les gouttes de la pluie..."(chanson de Frida Boccara)

@ Gandalf: Super! :wow: c'est un véritable exposé que tu nous offre là. :wub: C'est génial. Et j'adore Apolinnaire:"Le Rhin, le Rhin est ivre où se mirent les vignes...ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été..."Merci pour cet apport de ta royale mugnificence à mon humble sujet! ^^  
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #10 le: 18 janvier, 2005, 16:48:35 »
Les quatre vers du deusième vers sont l'image que je voulais vous faire voir et je suis navré mais votre considération est quelque peu faussée Gandalf et Tolltelyn, un poète ne pense pas à une fille.
Un poète pense aux plus belles choses du monde, les plus tristes comme les plus gaies.
Citer
Pour moi, le poète, c'est celui qui voit des choses que les autres ne voient pas ou qui y prêtent plus attention que les autres. Un poète peut très bien ne pas les exprimer pour autant avec emphase, et les garder en son coeur. Un poète, c'est quelqu'un d'attentif, qui fait attention à tout ce qui l'entoure ; les oiseaux, le ciel, les autres.

Finalment, c'est quelqu'un qui aime la Vie, tout simplement et qui essaye de se délecter de la beauté, de l'unicité et de la magie de chaque instant.
Tu as raison Gandalf mais tu aurais du lire mon deuxième vers avec plus d'attention. :P .
Citer
Il voit, il caresse, il devine, il s'allonge.
Le regard
Il permet au poète de révéler ses envies, ses désirs, son amour de la Nature, la Mort, l'Hiver, la Nuit, les Animaux, ou autre thème....
Le toucher
L'esprit du poète vit avec ses sensations, sentir le souffle du vent sur sa peau, la bruine de mer qui dégouline sur son visage, la caresse de la nature, toucher une fleur et en faire une couronne de rêverie, se brûler, avoir froid.
La divination
Celle ci se lie aux rêves d'une quête du parfait. La femme a un corps mais aussi un coeur qui font d'elle un être parfait. Certes le parfait n'existe pas dans notre monde mais nos songes ne nous instruisent ils pas à voir le parfait là où il n'est pas? Voir les sentiments, l'espoir par delà la mélancolie de la vie.
Le sommeil du poète
Il consiste à réunir les trois notions précédemment suggérées, le fait de s'allonger, induit une position horizontale entre ciel et terre, le poète s'ouvre les portes d'un lieu où mélancolie croise joie et où le monde est différent.

Quand à ce que tu disais Toll concernant la poésie, je pense qu'elle sert à procurer à tous un besoin de paix intérieure mais au sens pratique, la poésie est basée sur les rêves donc elle n'a pas d'utilité vraie dans la vie hormis se donner une force supplémentaire pour affronter les tourments du monde tel qu'il est aujourd'hui.
« Modifié: 18 janvier, 2005, 16:57:03 par Dalian »

Hors ligne Nimrodel

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 359
    • Voir le profil
    • http://
Le poète?
« Réponse #11 le: 18 janvier, 2005, 17:05:10 »
Citer
C'est ce qui d'ailleurs me fait détester l'étude de la poésie à l'école où on vous impose la vision générale ou du moins scolaire en oubliant de préciser qu'on ne sait rien de l'opinion du poête face à son oeuvre et qu'un poême a une infinité de significations et donc une infinité d'interprétations possibles.
Moi aussi je trouve cela regrettable : on ne devrait pas chercher expliquer un poème ; en poésie chacun met ce qu’il veut derrière les mots. :clover:

Pour moi un poète est simplement quelqu'un qui donne une forme à ses rêves, ses idées, ses joies et ses tourments.
Ecrire un poème c’est ouvrir à ses lecteurs une porte sur notre c½ur... (valà que je pars dans les grandes phrases :P )
« Modifié: 18 janvier, 2005, 17:06:57 par Nimrodel »
statut: présente

Trois choses demeurent : la foi, l'espérance et l'amour, mais la plus grande d'entre elles, c'est l'amour.
1 Corinthiens 13 v.13.

Hors ligne Míriel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #12 le: 18 janvier, 2005, 17:14:43 »
Un poète? Ce que c'est? Un être qui arrive à faire passer des sentiments à travers des mots, des notes ou des couleurs. Chacun y voit ce qu'il veut, comme il le veut. Pour moi, un compositeur est tout aussi poète qu'un peintre. Un poème "littéraire" peut m'émouvoir tout autant qu'un tableau, qu'un morceau. Pas de caractéristiques spéciales. Juste quelque chose qui provoque un sentiment. Qui fait sourir parfois.

Pour citer, je dirais Verlaine et ses violons d'automne, Chopin et sa marche funèbre, Monet et sa Dame au Parasol. Et tant d'autres.

@ Dalian, ça m'étonne que toi, qui te dit poète, ne sache pas ce qu'est la poèsie......
« Modifié: 18 janvier, 2005, 17:26:08 par Míriel »

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Le poète?
« Réponse #13 le: 18 janvier, 2005, 19:07:21 »
Citer
Et j'adore Apolinnaire:"Le Rhin, le Rhin est ivre où se mirent les vignes...ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été..."
Les Rhénanes ? C'est en effet une belle composition où fugure notamment la Lorelei, référence à la sirène du Rhin qui faisait d'amour mourir les matelots imprudents... Bien que la version d'Apolinnaire soit plus belle, plus tragique, mais si...  :wub:

Citer
A rien évidemment, c'est bien ça qui fait la caractéristique du poête et donne son essence à la poésie et à l'art en général. Et bien bas serons nous tombés lorsque la poésie servira à quelquechose.
Ma foi si ! Il y'a la sublimation du désir d'après Freud. En gros, le poète ou l'artiste va créer pour sublimer des pulsions. Malheureusement, ça casse la poésie de l'art quand on dit ça.... On a l'impression que le poète est frustré, ce qui n'est pas toutà fait exact.

Citer
Les quatre vers du deusième vers sont l'image que je voulais vous faire voir et je suis navré mais votre considération est quelque peu faussée Gandalf et Tolltelyn, un poète ne pense pas à une fille.
Oui mais quand tu nous fais un poème sur la poésie, tu parles direct de filles... donc, de là à faire le pas que pour toi poésie -> fille, il n'y a pas bcp à faire.

Citer
Tu as raison Gandalf mais tu aurais du lire mon deuxième vers avec plus d'attention.
Justement tu parles encore de filles... Que tu parles d'une muse, je veux bien, mais dans ce cas, tu évoques encore une fille....

Citer
Celle ci se lie aux rêves d'une quête du parfait. La femme a un corps mais aussi un coeur qui font d'elle un être parfait.
Encore ?! Je sens qu'on va te psychanalyser, toi... :devil:
Tu connais mal les femmes, toi ! hihi... Les femmes ont un coeur parfait ? Mais ce sont des êtres sensibles, certes, et donc faillibles et c'est justement cela la beauté d'une femme : son imperfection, sa fragilité, sa sensibilité. Mais ce n'est pas une règle universelle, il y'a autant de sortes de femmes, que de sortes de fleurs : de la délicate à la carnivore.... C'est comme pour les hommes.
Fais attention à ne pas mettre la femme sur un piédestal, ou tu finiras comme Faust, mon ami !

Citer
Ecrire un poème c’est ouvrir à ses lecteurs une porte sur notre cœur...
Tu as subliminer ma pensée, ô jeune apprentie. La padawane a dit vrai. Ou une partie de la vérité... :eye:

Citer
PPS : Gandalf, admire un peu ma retenue face à cette provocation qui me fait dresser les cheveux en l'air !
C'est bien, fils ! N'oublie pas d'apprendre les psaumes de David pour la messe de Dimanche.  :ange:
Mais il n'y a pas provocation, juste le délire phantasmatico-psychédélique du poète Dalian qui s'intérogge sur la quête profonde et universelle de la relation moi-surmoi, et de la sublimation des pulsions refoulées de ses rêveries éthyliques et hypochondriale par la pensée hyperbolique et sinusoidale exprimant le conflit moi-surmoi à travers l'art.
Cela fera 100 euros pour la séance. N'oubliez pas de prendre un petit antidépresseur type benzodiazépine et un peu de soupe à maman avant le dodo...  :clover:

Citer
Ah pardon...je pensais que tu étais au courant que j'étais névrosé.

Je m'excuse alors qu'on se fout de ma gueule tu vas ptet quand même pas me dire que je pourris ton sujet, hein y a des limites quand même.

J'ai répondu en haut et je l'ai fait avancer ton sujet, est-ce le fait que je ne sois pas d'accord avec dalian qui te choque tant ?

Ah oui et au passage, la poésie ce n'est pas que "douceur" et "rêve" et les poêtes étaient pas tous doux et rêveurs mais vive les clichés quand même !

Allez sans rancune, je vais prendre ma dose d'anti-dépresseur là, à la prochaine (sur un autre topic t'inquiète pas).
Bon ben voilà, tu suis le traitement indiqué ci-avant et ça ira mieux. J'étais prêt à parier que le sujet allait dégénérer. Pourtant y'avait ni Bush, ni Peter Jackson....  :ange:

Evite quand même certaines expressions fort populaires qui messied fort à ce topic. Merci d'avance.

Et pis, te plains pas : t'as un mot gentil d'eldhiril.  

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #14 le: 19 janvier, 2005, 10:26:16 »
Merci maître Gandalf. :glasses:
 Par contre pourrais-tu limiter Freud, parceque moi je viens sur ce forum pour me détendre après mes cours de psycho. Alors si tu veux être privé de ma douce présence... :angry:  ^^
Tu sais mes "mot gentils" ne sont pas réservés à une élite. T'en veux aussi?Suffit de demander. :wub:  :P  :clover:
Tu devrais t'inspirer de Dalian pour parler de la poésie. Lui a compris que nous les filles sommes votre plus grande richesse hi, hi :D  :clover:  
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #15 le: 19 janvier, 2005, 12:27:27 »
Seulement si les limites ne sont pas dépassées et comme la dit Gandalf je me transforme en complexé rêveur éthylique enfin moi la philo je m'y suis trop souvent perdu j'évite à présent je retourne en mode poésie sans me poser tant de question Gandalf, je savais pas que j'avais un cerveau si compliqué, etuh pour la séance Eldhiril tu veux bien payer c'est ta section après tout! :P
 

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Le poète?
« Réponse #16 le: 19 janvier, 2005, 19:07:41 »
Citer
Tu devrais t'inspirer de Dalian pour parler de la poésie. Lui a compris que nous les filles sommes votre plus grande richesse hi, hi   
Je préfère m'abstenir de tout commentaire concernant ceci.
Je suis très bien en vieux ronchon qui s'exprime ses rêveries idylliques par la prose. La simplicité est le reine des vertues.

Citer
Tu sais mes "mot gentils" ne sont pas réservés à une élite. T'en veux aussi?Suffit de demander.
Ah bah, c'est pas de refus, ma tite demoiselle ! Fo faire quoi pour avoir un mot zentil ?
* regard de chat potté... avec qqs reflets de fumée de nicotiana dans les n'yeux...  :ange: *

Bref revenons-en à nos brebis égarées, ou à nos poètes perdus dans leur rêverie, sous la lumière de la lune ronde et bienveillante.


 

Hors ligne eldhiril

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Le poète?
« Réponse #17 le: 20 janvier, 2005, 09:40:14 »
Beurk! ;)  En fait j'ai changé d'avis...

Sérieusement un poète que j'adore c'est Victor Hugo(pas dans toutes ses oeuvres mais dans beaucoup), en particulier dans L'Aiglon et L'enfant grec.
J'aime beaucoup aussi La mort du loup de Vigny. Je sais que je reste dans les classiques, mais ceux-là m'ont vraiment plu(pas mes préférés, mais j'aime beaucoup quand-même). ^^
Ce que j'aime chez eux c'est cette capacité à nous sortir de nous-même, à nous montrer les choses sous un angle tout à fait différent et à faire d'un détail une merveille qui met les larmes aux yeux. :ouin:
En fait ce que j'aime chez le poète c'est justement que chez lui rien n'est détail et que des choses qu'il est le seul à remarquer deviennent d'une beauté extraordinaire ou d'une tristesse insoutenable. :clover:

Je délire un peu là mais le sujet est fait pour ça.
"Il est préférable de mourir en route pour un idéal trop élevé que de ne pas partir du tout."