Auteur Sujet: Mouches et araignées  (Lu 5004 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Mouches et araignées
« le: 10 octobre, 2004, 13:12:36 »
Chapitre 8 :
Mouches et araignées.


RESUME
Bilbon et ses nains (sans le Magicien ) se retrouvent dans Mirkwood, cette très sombre et très inquiétante forêt périlleuse et enchanteresse, envahie par les maléfices et abritant une colonie de charmantes, très charmantes araignées mangeuses d'hommes ( et de nains en extra, et de hobbits en guise d'amuse-gueule :eye: )

Ils doivent suivre un sentier qui devrait les mener, d'après Beorn et Gandalf, à l'orée de la désolation de Smaug... Bien qu'en pratique, le voyage s'avère être bien moins simple et bien moins agréable que cela. Pas de sources potables, pas de nourriture comestible...
Et les vivres de Beorn qui ne tardent pas à s'épuiser...

De plus, Bombur qui est tombé dans l'eau a été pris d'un étrange sortilège qui l'a endormi ; les nains doivent donc porter son corps pesant pendant plusieurs jours, jusqu'à ce qu'il se réveille enfin.

Affamés, assoiffés et découragés, nos nains finissent par apercevoir les lumières d'un banquet d'elfes des bois. Hélas ! Les elfes disparaissent à chaque tentative d'approche des nains. Et jouant de malchance, nos amis s'éloignent du sentier et finissent par être capturés par les araignées géantes qui peuplent cette sombre (très sombre) forêt.

Bilbo est le seul à ne pas être capturé et, à l'aide sa petite épée et de son anneau, il délivre tous les nains par sa seule ruse et sa seule force. Comme quoi, il y'a bien plus dans ce hobbit qu'il n'y parait, comme l'a prédit Gandalf.

Ainsi, tous les nains sont libres.
... Tous les nains ?
Non, car d'irréductibles elfes ont fait prisonnier Thorïn avant l'attaque des araignées et, comme il est têtu, Thorïn refuse de répondre aux questions de leur Roi.

Au moins est-il bien nourri, contrairement à nos autres amis qui sont toujours perdus dans cette sombre et inquiétante forêt...

Présentation des personnages et lieux
Mirkwood
Ce lieu autrefois magnifique a été envahi par les maléfices et les ombres et abrite une colonie d'araignées géantes anthropophages. Elle n'est traversée que par un sentier dont il ne faut pas s'éloigner sous peine de se perdre à jamais, et il n'y ni source potable, ni nourriture comestible. Un endroit franchement accueillant. :glasses:

Questions pour débattre
  • Quelle impression vous a laissé cette forêt ? Quelles sont les caractéristiques classiques de forêts noires dans la littérature germanique et médiévale, ou plus récemment dans les contes des fées, que l'on retrouve t-on ici  ? Pourriez-vous nous laisser quelques exemples ?
    Pensez aux contes de Perraut ou à ceux des frères Grimm : Hansel et Gretel, aux Nibelungen, à Blanche Neige...
  • Quelle impression avez-vous après ce premier contact avec les araignées ? Les araignées sont-elles toujours des personnages inquiétants et malfaisants dans la littérature ? N'hésitez pas à expliciter par des exemples.
    Et vous, êtes-vous arachnophobes ?
  • En quoi Bilbo se révèle t-il être un héros ?
Questions à éclaircir
  • Comment se fait-il que les araignées parlent le langage commun ? Doit-on conclure qu'elles ont des relations avec d'autres créatures intelligentes ? Sont-elles au service du Nécromancien ?
  • D'où provient l'enchantement de l'eau ? pourquoi Bombur est-il endormi après être tombé dans l'eau ? Pourquoi semble t-il avoir perdu la mémoire ?
  • Comment les Elfes disparaissent-ils comme par magie ?
« Modifié: 10 octobre, 2004, 13:13:26 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
Mouches et araignées
« Réponse #1 le: 13 octobre, 2004, 12:22:54 »
----> Quelle impression vous a laissé cette forêt ? Quelles sont les caractéristiques classiques de forêts noires dans la littérature germanique et médiévale, ou plus récemment dans les contes des fées, que l'on retrouve t-on ici  ? Pourriez-vous nous laisser quelques exemples ?

Chose surprenante – mais n’ayant lu Bilbo que récemment, je n’avais pas fait attention – Dans mon roman sur Atlantis, mes deux héros se retrouvent forcés de traverser une forêt très sombre, dite maudite, où les rayons du soleil ne parviennent pas à percer, et où il faut à tout prix, ne pas quitter le sentier sous peine de disparaître comme de nombreuses personnes avant eux… :rolleyes:

Dans la littérature, les forêts sont souvent des endroits sombres, inquiétants. Les exemples ne manquent certes pas :
- Hansel et Gretel doivent traverser une forêt angoissante,
- Siegfried doit traverser une forêt profonde
- Le Petit poucet ("Ils allèrent dans une forêt fort épaisse, où à dix pas de distance, on ne se voyait pas l'un l'autre. ")
- Blanche Neige, Le pitit chaperon rouge ( :P)

Bref, tout ça pour dire que cette forêt noire où se retrouve les nains & Co exprime  un sentiment d’oppression, presque de claustrophobie (le mot est pitêtre un peu fort mais je n’ai pas trouvé mieux :rolleyes:).
Rajoutant à cela certains épisodes, comme par exemple lorsque Bilbo grimpe à un arbre pour voir où se trouve la fin de la forêt… Il ressent la liberté, le soulagement de respirer de l’air frais, de l’air pur d’une certaine façon. Puis c’est le désespoir, rien à l’horizon, pas de sortie… Et la « re-descente aux enfers » près des autres nains.
 La compagnie est sur le fil du rasoir, affamée, épuisée, menacé par les araignées et autres « choses », et « hantée » par la présence de somptueux banquets.
Cette forêt, au premier abord, paraît vraiment « mauvaise » mais les apparences sont souvent trompeuses… ;)


-----> Quelle impression avez-vous après ce premier contact avec les araignées ? Les araignées sont-elles toujours des personnages inquiétants et malfaisants dans la littérature ? N'hésitez pas à expliciter par des exemples.
Et vous, êtes-vous arachnophobes ?


Première réaction : "Sa**** de b******...  :wacko:"
*hum hum* Je réponds dans l’autre sens, mais je suis définitivement arachnophobe. :ange:
Mais pour répondre, je dirais que l’apparition des ces araignées est faite pour vraiment surprendre le lecteur. Bilbo roupille tranquillement puis se réveille et tombe face à face avec deux gros yeux…  :blink:
En tout cas, ça à le mérite de m’avoir scotché au livre pour savoir comment notre petit hobbit allait s’en sortir…
Ces araignées semble malignes et surtout peu enclin à un combat pur et dur à première vue… Elles prennent les nains par surpris, et Bilbo manque de subir le même sort a cela près qu’il se réveille.
Puis, je me suis aperçue que, comme toutes araignées qui se respectent, il n’y a que la boustifaille qui compte (no comment :fear:), elle se laissent berner par le petit hobbit et ses provocations, puis finissent par se replier.
Passage que j’ai trouvé très drôle cela dit («Lob la molle et Cob la folle» :lol:).

Quand au fait qu’elle parlent le langage commun, j’ignore si c’est dû au fait qu’elle pourraient être au service du nécromancien…   ;)
Que quelqu’un me reprenne mais je crois que seul Bilbo les comprend, non ? Si c’est bien le cas, pitêtre est-ce  grâce à l’anneau, ou bien pitêtre est-ce grâce aux connaissances de Bilbo… :unsure:

-----> En quoi Bilbo se révèle t-il être un héros ?
Bilbo, après avoir tué « son » araignée tout seul, commence à croire en lui, et les faits qui vont suivre cela, ne feront que qu’ajouter à cela.
Il se révèle en héros je pense,  parce qu’il décide de s’en prendre à une colonie entière d’araignée pour sauver ses amis condamnés à une mort certaine. Il fait passer les autres avant lui, il fait ce qui doit être fait sans rien attendre en retour…
Un hobbit qui dissimule bien plus qu’il n’y paraît :eye:  
« Modifié: 13 octobre, 2004, 12:23:56 par eärwen »
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Mouches et araignées
« Réponse #2 le: 17 octobre, 2004, 15:23:35 »
:arrow:  Quelle impression vous a laissé cette forêt ? Quelles sont les caractéristiques classiques de forêts noires dans la littérature germanique et médiévale, ou plus récemment dans les contes des fées, que l'on retrouve t-on ici ? Pourriez-vous nous laisser quelques exemples ?
— Moi qui aime les tites promenades dans les bois, je dirais que j'ai frisson sous ma couette. imaginer cette forêt sombre avec ses "yeux" qui nous observent... brrr... je sens mon côté hobbitesque se réveiller. :fear:
— Je vais reprendre l'exemple de l'histoire d'eärwen, car c'est intéressant de faire la parallèle :
Citer
Chose surprenante – mais n’ayant lu Bilbo que récemment, je n’avais pas fait attention – Dans mon roman sur Atlantis, mes deux héros se retrouvent forcés de traverser une forêt très sombre, dite maudite, où les rayons du soleil ne parviennent pas à percer, et où il faut à tout prix, ne pas quitter le sentier sous peine de disparaître comme de nombreuses personnes avant eux… 
-> Que ce soit dans Bilbo, dans ton roman, dans la Völsunga Saga (pour Sigfried ), la forêt est toujours un endroit sombre, peuplé d'esprits malins, et on ne peut le traverser que par un sentier. Pour moi, je vois cette traversée comme une symbole de la quête intérieure du héros; celle qui lui permettra de se révéler à lui-même.
— Historiquement, on a deux visions de la forêt : Chez les Anglo-saxons, les forêts sont des lieux dangereux et hantés. Chez les Celtes, au contraire, la forêt protège et est vénérée. Ceci s'explique par l'invasion de l'Angleterre par les Angles et les Saxons, pilleurs qui massacraient les peuples d'origine ( les Celtes) et ces derniers qui prenaient le maquis dans la forêt. D'un côté, les Celtes se réfugiaient dans la forêt et se faisaient hors la loi. De l'autre côté, Les angles craignaient les forêts, car ils s'y faisaient attaqués par les Celtes.

 :arrow: Quelle impression avez-vous après ce premier contact avec les araignées ? Les araignées sont-elles toujours des personnages inquiétants et malfaisants dans la littérature ? N'hésitez pas à expliciter par des exemples.
Et vous, êtes-vous arachnophobes ?

— Une Araignée ?????  :blink:  Quelle horreur ! :fear:
Je suis arachnophobe, moi aussi, comme bon nombre de gens....
— On peut citer Kali la Noire, tueuse assoifée de sang, avec ses huits bras.... L'araignée hante les mythes et légendes, répugnante et vorace. On a quelques exemples où elle a joué un rôle positif : elle passe pour avoir inspiré Robert Bruce, héritier du trône d'écosse ( à l'époque de William Wallace... ) ou pour avoir protégé Mahomet en tissant une toile devant la caverne où était réfugiée le prophète.

Sources :
l'Univers de Tolkien, David Day.

Hors ligne Ancalimë

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 179
    • Voir le profil
Mouches et araignées
« Réponse #3 le: 18 octobre, 2004, 17:31:28 »
Comment les Elfes disparaissent-ils comme par magie ?

Dès que Bilbo et les Nains s'avancent vers ces lumières brillantes et ces chants et s'approchent de trop près, dès qu'ils franchissent la limite implicite qui les séparent des Elfes, les lumières s'éteignent brusquemment et les chants se taisent. Les nains et Bilbo sont plongés dans l'obscurité et le silence envirronnant leur fait croire que les Elfes ont disparus mais à mon avis ils sont toujours là, silencieux, à attendre que les intrus facent demi-tour.
J'adore ce passage très " mysterieux "... Et ça colle bien avec les Elfes je trouve. ^^

Citer
— Historiquement, on a deux visions de la forêt : Chez les Anglo-saxons, les forêts sont des lieux dangereux et hantés. Chez les Celtes, au contraire, la forêt protège et est vénérée. Ceci s'explique par l'invasion de l'Angleterre par les Angles et les Saxons, pilleurs qui massacraient les peuples d'origine ( les Celtes) et ces derniers qui prenaient le maquis dans la forêt. D'un côté, les Celtes se réfugiaient dans la forêt et se faisaient hors la loi. De l'autre côté, Les angles craignaient les forêts, car ils s'y faisaient attaqués par les Celtes.

C'est interressant ce que tu dis là Gandalf... Ca prouve combien les croyances tiennent sur peu de choses... Peut être que c'est de cette " vénération " de la forêt que viennent toutes ces histoires et croyances celtiques sur les lutins, les farfadets et autres habitants étranges des forêts....

D'où provient l'enchantement de l'eau ? pourquoi Bombur est-il endormi après être tombé dans l'eau ? Pourquoi semble t-il avoir perdu la mémoire ?

Cette rivière enchantée ça me rapelle un conte mais je n'arrive plus à remettre la main dessus, où il y avait aussi une rivière qui faisait dormir et dans un autre conte il me semble la rivière faisait changer quiconque qui buvait son eau en une forme bizarre, genre il devenait un animal. Je n'arrive plus à me rapeller dans quel conte c'est... Quelqu'un a une idée ? En tout cas les rivières enchantées c'est un thème qui revient souvent dans les contes.
« Modifié: 18 octobre, 2004, 17:32:25 par Ancalimë »
Statut : Peu présente à partir du 5 Juillet

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Mouches et araignées
« Réponse #4 le: 07 novembre, 2004, 18:59:07 »
Anca > Oui, je me souviens de ce conte, je l'ai même lu..Deux enfants ou amoureux je sais plus, y en a un qui boit et se transforme en cerf et du coup se fait chasser par le prince...Enfin d'après mes souvenirs..Faudrait que je retrouve le titre... ;)

Eärwen >
Citer
Que quelqu’un me reprenne mais je crois que seul Bilbo les comprend, non ? Si c’est bien le cas, pitêtre est-ce grâce à l’anneau, ou bien pitêtre est-ce grâce aux connaissances de Bilbo… unsure.gif
Bah perso, je dirais simplement que les nains ne peuvent pas entendre vu qu'ils sont  dans les fils, ou bien ils entendent, mais que pouvaient-ils dire ?? :lol:

   
Citer
* Quelle impression vous a laissé cette forêt ? Quelles sont les caractéristiques classiques de forêts noires dans la littérature germanique et médiévale, ou plus récemment dans les contes des fées, que l'on retrouve t-on ici ? Pourriez-vous nous laisser quelques exemples ?
Vous avez déjà largement répondu... Je dirais simplement, que la forêt de Mirkwood a un aspect réellement lugubre et ne ressemble a aucune forêt que l'on connaît, qui existe meme peut-être..J'y vois comme l'image d'une forêt que se font les gens qui la craignent..Je sais pas si vous suivez...;)

   
Citer
* Quelle impression avez-vous après ce premier contact avec les araignées ? Les araignées sont-elles toujours des personnages inquiétants et malfaisants dans la littérature ? N'hésitez pas à expliciter par des exemples.
      Et vous, êtes-vous arachnophobes ?
Elle sont assez "humaines" aussi je trouve, disons plutôt "personnifiées", tout comme les Aigles... Mais bon, ça n'empêche qu'elles sont assez horribles quand même..Comme toutes les araignées quoi...Moi arachnophobe, noooon... :P, j'ai juste sauté au plafond en en voyant une se ballader dans ma chambre cette aprem, même que ma mère croyait en voyant ma tête que c'était très grave... :lol:

   
Citer
* Comment se fait-il que les araignées parlent le langage commun ? Doit-on conclure qu'elles ont des relations avec d'autres créatures intelligentes ? Sont-elles au service du Nécromancien ?
    * D'où provient l'enchantement de l'eau ? pourquoi Bombur est-il endormi après être tombé dans l'eau ? Pourquoi semble t-il avoir perdu la mémoire ?
    * Comment les Elfes disparaissent-ils comme par magie ?
* Il n'y a pas vraiment de mystère à cela : pourquoi les Aigles parlent-ils le langage commun ? Et puis les gobelins et les Loups ? C'est comme ça, ce sont des créatures qui parlent quoi... :rolleyes: Je parie que y'en a qui va encore vouloir chercher le fouet...:eye:
* alors là aucune idée...:blink:
* Bah pas vraiment par magie...Ils sont simplement tellement silencieux, que les Nains ne les entendent pas..Il ne faut pas oublier qu'ils sont lestes et voient dans la nuit : ils peuvent facilement éviter les Nains sans que ceux-ci les remarquent.

Moi terre-à-terre, naaan, pas du tout :ange:

Une dernière remarque à propos de la conlusion du chapitre : elle me fait vraiment penser à une histoire raconter de vive voix, comme si la suite était pour plus tard...Un récit en plusieurs étapes, comme Tolkien devait le faire pour ses enfants... ^^
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Elenwë

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 39
    • Voir le profil
Re : Mouches et araignées
« Réponse #5 le: 03 mai, 2008, 17:04:40 »
Comment se fait-il que les araignées parlent le langage commun ? On dit dans le silmarillon que ungoliant s'est accouplée avec des arraignées, ces arraignées sont peut-être ses descandantes et comme Ungoliant parlait il est logique qu'elles parlent aussi.

Comment les Elfes disparaissent-ils comme par magie ?
Les elfes de Nargotrond et d'Ossiriand pouvaient aussi être très discrèts et "disparaitre comme par magie".
 Il est sont sans doutes simplement entrainés a disparaitre vite et discrètement. Vu qu'il y a dol-Guldur tout près, ils ont tout interet a être capables de ne pas se faire remarquer.

Hors ligne SamSagace

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 748
    • Voir le profil
Re : Mouches et araignées
« Réponse #6 le: 07 août, 2008, 17:28:45 »
A noter aussi que le thème de la forêt hostile et des araignées géantes et mangeuses d'hommes apparait dans Harry Potter ...
et bien sûr qu'il est repris dans le Seigneur des Anneaux...
"Si un plus grand nombre d'entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie"
J.R.TOLKIEN "Bilbo le hobbit"

Hors ligne Mithrandir

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1262
    • Voir le profil
Re : Mouches et araignées
« Réponse #7 le: 07 août, 2008, 20:24:43 »
Tsss tsss je pense que tu as voulus dire que le thème des araignées et de la forêt hostile apparait dans Bilbon le Hobbit et repris dans  Harry Potter   :lol:
Statut:Présent pour le moment


Fuyez pauvres fous !!!!!

Hors ligne SamSagace

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 748
    • Voir le profil
Re : Mouches et araignées
« Réponse #8 le: 07 août, 2008, 22:29:23 »
 :lol:bien entendu!!!
il manquait un adverbe de temps dans ma phrase!
=>".... apparait ensuite dans Harry Potter ..."

désolé! et merci à toi!
(j'ai failli me faire lyncher moi!!! :siffle:)
"Si un plus grand nombre d'entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie"
J.R.TOLKIEN "Bilbo le hobbit"