Auteur Sujet: Un curieux logis  (Lu 2613 fois)

Hors ligne Ancalimë

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 179
    • Voir le profil
Un curieux logis
« le: 03 octobre, 2004, 17:31:35 »
CHAPITRE 7 : Un curieux logis

     
Résumé :

Au lendemain de leur terrible aventure en haut des sapins, Gandalf, Bilbo et les Nains se réveillent sous le soleil, dans les aires de leurs sauveteurs, les Aigles. Comme d’habitude Bilbo a une douloureuse pensée pour son petit trou de hobbit, là bas loin à l’Ouest, mais Thorïn et Cie lui rappellent vite qu’il n’est pas ici pour une petite promenade de hobbit et qu’ils ont un dragon à combattre. Bilbo se résout alors à monter sur le dos des Aigles et s’envole vers l’Est et la suite de leur périple. Les Aigles déposent notre petite troupe en haut d’un gigantesque rocher au beau milieu d’une rivière que Gandalf appelle le Carrock. La troupe emprunte un escalier qui descend vers un gué, alors que les Nains et Bilbo assaillent de question Gandalf sur la personne d’une aide précieuse qu’il veut leur faire rencontrer et qui habite ici. Gandalf finit par expliquer que cette personne s’appelle Beorn, il est fort étrange et très irritable et c’est un changeur de peau. La troupe se montre fort intéressée par ces propos mais aussi très effrayée lorsque Gandalf les prévient qu’il va falloir ruser pour obtenir de lui une quelconque aide, car il n’aime pas recevoir du monde. Il va falloir se montrer très polis, sans cela à défaut d’une aide, Beorn pourrait se révéler être un ennemi redoutable. Gandalf annonce son plan et la troupe écoute attentivement : Gandalf partira en premier avec Bilbo et fera la connaissance de Beorn, après cela les Nains arriveront par paire, à 5 minutes d’intervalle. La troupe hoche la tête et Gandalf part en tête avec le hobbit. Il se montre très poli à l’égard de Beorn et attire son attention sur l’histoire de leur aventure. Beorn leur propose alors d’entrer, et Gandalf commence son histoire.  Beorn est tellement attentif à l’histoire qu’il ne se formalise pas des arrivées par paire des nains, et même s’il grogne un peu au début, on le sent amusé à la fin. Il finit même par inviter toute la troupe à dîner pour les récompenser de leur histoire. Des poneys et des chiens, aussi surprenant que cela puisse paraître, dressent la table et préparent le repas. Le repas se passe merveilleusement bien et toute la troupe veille tard la nuit, heureuse d’avoir un lieu chaud et douillet où s’abriter pendant quelque temps. Le jour suivant passe calmement, mais sans qu’ils n’aient de nouvelles ni de Gandalf ni de Beorn. Gandalf réapparaît tard le soir et raconte qu’il a suivi des traces de pas d’ours menant droit vers les Monts Brumeux. Les nains et Bilbo sont soudain pris de peur, craignant que Beorn ne soit partis chercher d’autres ours et des gobelins pour les attaquer. Mais Beorn les rassure bientôt en réapparaissant le lendemain matin, tout joyeux. Il leur annonce qu’il était tout simplement parti vérifier que leurs dires étaient vrais, et à présent qu’il s’en est assuré il ne s’en montre que plus enclin à les aider. Il leur parle de la Forêt Noire et de ses dangers, leur conseille les chemins les plus sûrs à traverser et surtout leur fournis bagages et poneys. Gandalf et sa troupe reprennent alors leur route, inquiets et tendus car ils savent qu’ils vont droit vers la Forêt Noire, partie la plus dangereuse de leur voyage, la traversée des Monts Brumeux faite. A l’orée de la Forêt Noire, Gandalf comme il l’avait promis à leur arrivée sur le Carrock, quitte la troupe, au grand regret de tous, et les laisse, seuls, pour affronter les dangers de Mirkwood.            

Nouveau personnage :

Beorn

Dans cette partie du périple de Gandalf, Bilbo et des Nains, un nouveau personnage entre en scène ; Beorn, un changeur de peau.
Beorn est présenté comme un homme gigantesque à la barbe et aux cheveux épais, vêtu d’une tunique de laine et une hache à la main. Beorn vit, seul, à l’écart de toute civilisation, quelque part entre les Monts Brumeux et la Forêt Noire et ne recherche pas la compagnie. Il passe le jour et la nuit, sous sa forme humaine ou sous sa forme d’ours à vagabonder alentour en cherchant du miel et en chassant les gobelins et les Wargs, avec la seule compagnie de ses animaux qui lui sont entièrement dévoués. Son statut d’ “ homme-ours “ lui donne une allure impressionnante et bourrue, il est irritable et de compagnie délicate et se révèle pour qui ose le défier, un ennemi redoutable. Il se montre néanmoins très généreux avec Gandalf et toute sa troupe et leur apporte une aide précieuse. Ses origines sont vagues, certains pensent qu’il descend des grands et anciens ours qui vivaient autrefois dans le montagnes, d’autres et ça semble être la solution la plus vraisemblable, que c’est un homme descendant des anciens hommes qui vivaient à l’Est, avant l’arrivée des Dragons.

Commentaire :

Avant toute chose, on peut remarquer est que l’énigme des “ rochers projetés ” lors de la tempête dans les Monts Brumeux, dans le chapitre 4 est à présent résolue. Il est en effet explicitement dit qu’il y a bien des géants qui habitent dans les Monts Brumeux et que ce sont eux qui lançaient les rochers : “ les géants de pierre étaient sortis et projetaient des rochers “. Ce ne sont donc ni des Aigles, ni des Titans mais bel et bien des Géants.

Beorn/Tom Bombadil

En lisant ce chapitre, il est intéressant de faire un lien entre Beorn et Tom Bombadil, en effet les deux personnages se ressemblent sur de nombreux points :
- Ce sont tous deux des êtres “ à part “ à l’écart du monde.
- Ils sont tous deux très proches de la nature, et vivent en complet accord avec elle.
- Tolkien reste très vague concernant les deux personnages et leurs origines particulièrement sont auréolées de mystère.
Notons qu’il y a cependant des différences, les caractères des deux personnages par exemple qui sont diamétralement opposés puisque Tom Bombadil est “ un joyeux luron “ et que Beorn est bourru et irritable. Bombadil est aussi plus proche de la nature végétale alors que c’est le contraire pour Beorn, qui est plus proche de la nature végétale.

Les Histoires chez Tolkien

Il est étrange de remarquer que encore une fois les histoires ont une place plus qu’importante dans le récit, car c’est en racontant l’histoire de leurs aventures que Gandalf et la troupe parviennent à se faire loger chez Beorn. Dans toutes les oeuvres de Tolkien, les histoires sont très présentes et se les partager est toujours un moment de détente et de bonheur. A Fondcombe par exemple que ce soit en chant ou en longs récits on en raconte continuellement, dans la Comté il est toujours question de “ rumeurs “ et d’arbres généalogiques qui ne sont autres que des histoires, et dans ce chapitre, les Nains et Beorn se partagent pendant le repas
les histoires de leurs endroits respectifs, et le soir les Nains veillent tard la nuit car ils chantent et content les anciennes histoires du passé.  



Pour débattre...
  • Gandalf, en quittant la troupe dit qu'il a d'autres affaires à mener, que pensez vous que ce soit ? Se doute t-il de quelque chose par rapport à l'Anneau ?
  • Bilbo entend des bruits étranges la nuit lorsqu'il ne dort pas. Que pensez vous que ce soit ?
  • Que pensez vous de la ressemblance Beorn/Tom Bombadil ? Tom Bombadil est-il une version ultérieure de Beorn ? Sont-ils deux personnages différents ? A quel race appartiennent-ils ?
  • Que pensez vous de la présence très importante des histoires dans les récits de Tolkien ? Et plus généralemenet que pensez vous que le fait de raconter des histoires apporte aux hommes ?
« Modifié: 06 octobre, 2004, 09:36:33 par Gandalf Le Gris »
Statut : Peu présente à partir du 5 Juillet

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Un curieux logis
« Réponse #1 le: 09 octobre, 2004, 15:53:39 »
Mon avis sur le Chapitre :
C'est un chapitre très drôle et l'introduction des nains les uns à la suite des autres est absolument savoureuse et comique. Et puis, c'est là qu'on perd Gandalf et nos amis se retrouvent enfin seuls faceà leur destin.
* C'est curieux cette manie de s'échapper au moment le plus inopportun.. :rolleyes:  *


 :arrow:  Que pensez vous de la ressemblance Beorn/Tom Bombadil ? Tom Bombadil est-il une version ultérieure de Beorn ? Sont-ils deux personnages différents ? A quel race appartiennent-ils ?
Je vais tout d'abord commencer par laisser quelques liens :
Le Mystère de Tom Bombadil : Cet article de Linadriel ( que jamais ta barbe ne se flétrisse...  :P  ) synthétise toutes les thèses sur Tom; des plus crédibles aux plus originales.
Tom Bombadil et Beorn : un sujet de discussion sur les deux personnages.

Je ne vais pas rentrer dans le détail et je vais essayer d'expliquer sucintement mon point de vue sur la question et pourquoi Tom bombadil et Beorn sont deux entités différentes.
— Tom Bombadil est plutôt une entité style « Maïa », je dis bien 'style' car ce n'est jamais clairment explicité. On ne connait pas avec certitude l'identité de Tom Bombadil et il y'a beaucoup de théorie là-dessus. Je renverrais à l'article de Linadriel pour ceux qui veulent en savoir plus. En tout ca, Bombadil n'est pas un homme, selon toute vraisemblance.
— Beorn est un autre personnage attaché à la nature, mais ce n'est pas un maia. Gandalf pense que c'est un homme : « D'autres disent que c'est un homme descendant des premiers hommes qui vivaient avant que les Gobelins n'arrivassent du nord dans les montagnes. » AncalimË en fait une bonne description ici. Je ne suis donc pas d'acord pour rapprocher Beorn de Tom Bombadil, même si les ressemblances qu'il y'a entre eux sont juste.

Beorn ressemble beaucoup à beowulf. Je ne vais pas tellement développer cet autre aspect, mais je vais vous donner les idées principales. Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous renvois à l'ouvrage de David Day ; L'Univers de Tolkien.
— Beorn est fier de sa force, fidèle à un code d'honneur, capable de grandes colères, hospitalier et sa maison rapelle avec plus de simplicité la palais de Hrothgar. ( cf Beowulf )
bee-wolf signifie "abeille-loup" et quel loup s'intéresse au miel ? Beorn est apiculteur et aime le miel, son nom signifie en scandinave "Homme-miel". Ce sont donc deux personnages identiques mais aux noms différents. En fait, à travers Beorn, Tolkien révèle sa théorie suivant laquelle Beowulf était lié aux rituels du culte de l'ours chez les peuples teutoniques.
— Les Bersekers, guerriers d'Odin vêtus de peaux d'Ours inspirèrent probablement à Tolkien les Beornides et leur chef Beorn. Les Bersekers se sentaient possédés de la fureur sacrée de l'ours et attaquaient l'ennemi à mains nues et en le mordant,... voire jusqu'à le dévorer... La transformation d'un homme en ours était chez eux le miracle fondateur de leur culte. Les transformations de Beorn sont justement ce que propose Tolkien pour expliquer, à sa manière, l'origine de ces bersekers.


 :arrow:  Que pensez vous de la présence très importante des histoires dans les récits de Tolkien ? Et plus généralemenet que pensez vous que le fait de raconter des histoires apporte aux hommes ?
Je pense que cela permet de faire des pauses dans le récit et de détendre l'atmosphère. Mais cela permet aussi de développer d'autres aspects de la mythologie de Tolkien parfois et de créer un effet de profondeur. Certaines histoires sont peu développés et nous renvoie à d'autres épisodes (quand Gandalf dit qu'il a des choses à faire et que Tolkien pense déjà au Conseil Blanc, mais sans l'évoquer... ) Peut-être cela permet-il de créer une toile de fond et d'appuyer un peu plus sur le "réalité" de la Terre du Milieu, avec ses cartes, son histoire, ses peuples, ses héros, et toutes les aventures qui ont pu s'y dérouler...

 :arrow:  Bilbo entend des bruits étranges la nuit lorsqu'il ne dort pas. Que pensez vous que ce soit ?
Notre hobbit est un froussard. je ne serai pas surpris que ce soit juste les animaux de Beorn qui se promènent dans le jardin.
* Oui, y'a le poney qui est somnambule en fait...  :lol: *

 :arrow:  Gandalf, en quittant la troupe dit qu'il a d'autres affaires à mener, que pensez vous que ce soit ? Se doute t-il de quelque chose par rapport à l'Anneau ?
Je préfère laisser la surprise à ceux qui ne l'auraient pas lu...
mais si je fais comme si je savais pas, je dirais que notre vieux magicien va encore mettre son nez dans les affaires d'autrui pour sauver la Terre du Milieu... :ange:
« Modifié: 09 octobre, 2004, 16:03:10 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Un curieux logis
« Réponse #2 le: 07 novembre, 2004, 17:56:01 »
Citer
* Gandalf, en quittant la troupe dit qu'il a d'autres affaires à mener, que pensez vous que ce soit ? Se doute t-il de quelque chose par rapport à l'Anneau ?
Personellement, suivant mon idée du chap. 6, je ne pense pas, Tolkien veut simplement éloigner cette figure paternelle de la troupe.... :lol: :rolleyes:

   
Citer
* Bilbo entend des bruits étranges la nuit lorsqu'il ne dort pas. Que pensez vous que ce soit ?
D'un côté je suis l'idée de Gandalf, mais sinon j'aurais avancé l'hypothèse de quelques amis de Beorn qui gardent la maison... ;)

   
Citer
* Que pensez vous de la ressemblance Beorn/Tom Bombadil ? Tom Bombadil est-il une version ultérieure de Beorn ? Sont-ils deux personnages différents ? A quel race appartiennent-ils ?
Gandalf a très bien répondu ;). Par contre Beorn est un Humain, je n'ai plus la citation qui le prouve vraiment, mais c'est certain. ^^

   
Citer
* Que pensez vous de la présence très importante des histoires dans les récits de Tolkien ? Et plus généralemenet que pensez vous que le fait de raconter des histoires apporte aux hommes ?
C'est une question très intéressante..J'avoue que je n'y avais jamais réfléchi...:P La présence des histoires chez Tolkien, donne un effet miroir je trouve au récit..Cela rajoute une couche, rend le récit original plus crédible et épais..Je sais pas si je me fais comprendre...
Et puis pour les Hommes en général..Euh, j'imagine que c'est une question historique : pendant très longtemps, les Hommes n'ont pas su écrire dans la majorité de la population, les récits servaient de mémoire au peuple...^^
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....