Auteur Sujet: Les Elfes au premier âge.  (Lu 6224 fois)

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« le: 03 septembre, 2004, 21:44:12 »
Les Premiers-nés comme les appelle Tolkien viennent au monde proche du lac de Cuiviénen : les Eaux-de-l'éveil.

Lorsque Oromë les découvre, ils ont tout d'abord peur de lui car il n'est pas le premier à les trouver. Le premier qui les rencontre, c'est Melkor, sous la forme d'un Cavalier Noir qui traque les Elfes sans pitié aucune. Et de là leur vient une certaine peur des cavaliers et du Cavalier Blanc en particulier.

Les Elfes se divisent majoritairement en trois maisons : Les Noldors constituent la maison de Finwë, les Vanyar appartiennent à celle de Ingwë et Elwë dirige les Teleris.

Je vous propose dans ce sujet de débattre des Elfes Noldor et Teleri ( Teleri et Sindar ) en particulier, ainsi que des Avari, l'ensemble des Elfes qui ne connaîtront pas Valinor, incluant les Sindars ( Teleri restés avec Elwë à Doriath ).

Voici quelques thèmes que nous pourrions aborder :
Pourquoi avoir divisé les elfes en trois peuples si différents ?
Les Elfes avant leur rencontre avec Oromë sont-ils un peuple superstitieux ?
La Sagesse des elfes peut-elle s'accomoder de la flamme Créatrice des Noldors ?
A l'exception du caractère plutôt définitif de la mort, en quoi le Don reçu par les Hildor ( les hommes ) les différencie-t'il autant des Elfes ?
Les Elfes sont-ils sur le Déclin depuis leur apparition en Terre du Milieu ?


N'hésitez pas à partager votre opinion avec nous.
 
Modérateur des Forums

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #1 le: 04 septembre, 2004, 18:07:06 »
Je n'ai pas trop le temps de répondre à toutes les questions mais bon... ;)

Citer
Les Elfes avant leur rencontre avec Oromë sont-ils un peuple superstitieux ?
Je ne pense pas que le terme "supersticieux" soit juste. Lorsque les Elfes se sont éveillés, et même ne faisant pas partie de la "nature humaine", on peut aisément comprendre que ces derniers - après avoir rencontré Melkor et toute sa clique - ait eu tendance à craindre les inconnus.
Les elfes ne connaissaient que la lumière de la lune et des étoiles. Ils ne savaient pas comment ils étaient arrivés là... Alors au départ, ils faisaient confiance, je pense. Puis Melkor leur a fait comprendre que tout le monde n'est pas "amical" dirons nous. Alors voir arriver Oromë, si je me souviens bien, en chasseur ou quelque chose de particulier... Sale ou un truc du genre, on peut comprendre que les Premiers-Nés prennent peur.

Citer

Les Elfes sont-ils sur le Déclin depuis leur apparition en Terre du Milieu ?
Je ne pense pas que les Elfes ai jamais subi un déclin quelconque. Tout comme les Istari, ils avaient une mission à accomplir ; protéger et embellir la Terre du Milieu, ce qu'ils ont fait et ils sont repartis vers Valinor. Ils ont toujours été présents, certaines fois dans l'ombre, d'autres sur le champ de bataille en première ligne (bataille de la dernière alliance) et comme l'a dit je ne sais plus quoi Haldir, ou autre, ils sont immortels mais ils ne peuvent laisser la Terre tomber au main du mal. Alors ils se battent et se sacrifient pour la défendre.

Je pense que d'une manière ou d'une autre, le peuple elfique n'était pas destiné à rester en Terre du Milieu. Ils ont apporté leur sagesse, leur art de la forge et celui de la Terre...

Théorie qui m'ai venu à l'instant : :wacko:
D'une certaine façon, ils ont peut-être été crée pour "préparer le terrain" : Façonner la Terre du Milieu pour l'avenir. Et dans ce cas, pour les hommes (Le 4ème age est bien le règne des hommes et non celui des elfes....)
En récompense, les elfes ont droit au paradis (Valinor) auprès des Dieux.

Ca ne me plait pas trop, parce que cela donne un rôle simpliste aux elfes mais bon...  :rolleyes:
Je ne sais pas si j'ai été très clair mais je reviendrais plus en détail la semaine prochaine ^^
 
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Romilly

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #2 le: 04 septembre, 2004, 20:14:11 »
je pense également, comme toi eärwen, que les elfes n'étaient pas déstinés à rester en terre du milieu, même si je trouve cela très triste, et qu'ils devaient tous partir peu à peu, et laisser la place aux hommes lorsque ceux ci seraient prêts. D'ailleurs il me semble bien ( je ne suis pas trop sûre, cela fait longtemps que j'ai lu le Silmarillion) que très tôt ils sont partis vers Valinor, attirés par cette terre, et qu'ils n'y a que les " elfes de la Nuit" ou Moriquendi qui restèrent en Terre du Milieu. Ceux ci y resteront peut être jusqu'à la fin des temps.
Les elfes se divisant en différentes " races ", je pense que certains étaient destinés à rester jusqu'au bout, ceux qui aideraient et donneraient la " dernière touche " à la mise en place du règne des hommes, d'autres à partir et d'autres à rester éternellement, sans doute cachés, en Terre du Milieu car ils refuseraient de la quitter pour Valinor ( je pense aux Moriquendi), mais qu'ils n'auront plus aucun rapport avec les autres races de la Terre du Milieu.
 Du moins c'est mon hypothèse et je ne la trouve pas spécialement bonne, mais c'est ce que j'ai pensé au début.
 
Ayez l'impudeur de vos mouvements d'âme, le courage de vos révoltes et celui de vos ruades !

Ne vous évadez pas comme on passe le mur d'une école mais soyez en état permanent d'évasion.

"Tout ce qui est or ne brille pas,
 Tous ceux qui errent ne sont pas perdus"

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #3 le: 04 septembre, 2004, 22:33:18 »
:arrow: Pourquoi avoir divisé les elfes en trois peuples si différents ?
La complexité de l'Histoire des Premiers Elfes : leurs migrations et leur généalogie n'est pas sans rappeler les pérégrinations du peuple d'Abraham dans l'Ancien Testamement. Leur division permet de présenter plusieurs nations avec des coutumes, des histoires et des langues différentes.

:arrow: Les Elfes avant leur rencontre avec Oromë sont-ils un peuple superstitieux ?
Pour moi, je crois que c'était avant un peuple "pur". elfe signifie "blanc" (du latin albus et du grec alphos ) et reste associé à swan, le cygne. D'ailleurs, ils se sont éveillés prs d'un lac...
Sensibles et raffinés, je crois qu'ils étaient très proches de la Nature.
Les enlèvements des leurs par un Cavalier Noir ( Melkor ) a dû les terrifier et à la vue d'Oromë, ils ont eu une réaction naturelle. Superstition ? Méfiance plutôt...

:arrow: La Sagesse des elfes peut-elle s'accomoder de la flamme Créatrice des Noldors ?
Les Elfes n'agisent pas toujours pour le bien. D'une certaine façon, ils ambitionnent de dominer le monde. Les noldor cherchent à comprendre le monde et ses rouages, ses secrets et ses trésors. C'est là le trait de caractère de tous les méchants de la Terre du Milieu. Ils ne cherchent pas à faire le Mal, mais leurs bonnes intentions peuvent parfois causer de grandes catastrophes.

:arrow: A l'exception du caractère plutôt définitif de la mort, en quoi le Don reçu par les Hildor ( les hommes ) les différencie-t'il autant des Elfes ?
Je pense que Tolkien a voulu montrer deux sentimentd sur le vie et la mort. Les deux races se jalousent. L'une ambitionne l'immortalité de l'autre, tandis que l'autre envie cette possibilité qu'ont les Hommes de pouvoir quitter ce monde. Les Elfes envient aux Hommes la capacité d'échapper à la lassitude de ce monde. Ils supportent pendant des siècles le Mal du Monde, voient disparaître les autres créatures et cela sans fin. L'immortalité n'est pas toujours un cadeau...

Les elfes sont plus soumis à la Lassitude, à la Nostalgie... alors que les Hommes craignent la Mort.

:arrow: Les Elfes sont-ils sur le Déclin depuis leur apparition en Terre du Milieu ?
En effet, et cela parce qu'ils sont immortels et qu'ils finissent par s'ennuyer de ce Monde. La Création des Anneaux sera aussi pour eux un espoir d'arrêter le Temps qui passe. Cela aura les conséquences que l'on sait.
« Modifié: 04 septembre, 2004, 22:33:44 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne Ancalimë

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 179
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #4 le: 06 septembre, 2004, 16:31:30 »
Citer
A l'exception du caractère plutôt définitif de la mort, en quoi le Don reçu par les Hildor ( les hommes ) les différencie-t'il autant des Elfes ?
Je pense que Tolkien a voulu montrer deux sentimentd sur le vie et la mort. Les deux races se jalousent. L'une ambitionne l'immortalité de l'autre, tandis que l'autre envie cette possibilité qu'ont les Hommes de pouvoir quitter ce monde. Les Elfes envient aux Hommes la capacité d'échapper à la lassitude de ce monde. Ils supportent pendant des siècles le Mal du Monde, voient disparaître les autres créatures et cela sans fin. L'immortalité n'est pas toujours un cadeau...

Les elfes sont plus soumis à la Lassitude, à la Nostalgie... alors que les Hommes craignent la Mort.

Je pense que la Mort chez les Hommes et l'Immortalité chez les Elfes permet aussi de définir le caractère de chacun ; les Hommes sont plutôt portés sur l'action, puisque le temps est toujours contre eux alors que les Elfes sont plus portés sur la réflexion. Les Elfes sont plus sages mais les Hommes plus " actifs " et ceci simplement à cause d'une histoire de temps.
« Modifié: 06 septembre, 2004, 16:32:19 par Ancalimë »
Statut : Peu présente à partir du 5 Juillet

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #5 le: 21 septembre, 2004, 17:53:22 »
:up:

Euh, ce sujet est bien calme vous ne trouvez pas ?

Il y aurait pourtant tant à dire à ce sujet !!

Allez laissez-vous tenter et donnez-nous votre opinion sur les sujets proposés.

Proposez même vos propres sujets pour autant qu'ils concernent les Elfes au premier âge.

 :D  
« Modifié: 21 septembre, 2004, 17:56:00 par Glorfindel »
Modérateur des Forums

Hors ligne JFK

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 85
    • Voir le profil
    • http://www.clcpafctheo.fr.st
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #6 le: 21 septembre, 2004, 21:32:22 »
Je ne trouve pas les elfes plus sages que les hommes au 1e âge, pour dire ce qu'ils font (massacres fraternels) alors qu'ils ont été mieux" éduqués que les hommes...
Ich bin ein Berliner

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #7 le: 04 octobre, 2004, 22:33:59 »
Citer
Pourquoi avoir divisé les elfes en trois peuples si différents ?
Il n'est pas de mythologie dans laquelle les peuples humains soient divisés en trois.
La pluspart du temps les religions divisent les humains en deux groupes, les croyants et les autres. Même dans les religions polytheïstes, les différents groupes de croyants  on tendances à reconnaître les dieux des autres groupes de la même division. Je tiens à préciser que je parle ici de religions clairement documentées au travaers de documents d'archives ou de textes décrivant précisément les rites de la religion.

Une seule exception notable, les religions judaïques et par là j'entends les israëlites, les chrétiens ( toutes tendances confondues ) et l'islam. En effet dans chacune des trois religions, chaque "sous groupe" à tendance à penser qu'il croit mieux que les autres et qu'il applique mieux les rites.

Ici chez tolkien, les peuples elfiques sont divisés non pas selon leur religion à proprement parler, mais plutôt selon leur façon de s'intégrer au monde.
On peut y voir effectivement une analogfie avec les peuples bibliques, cependant, si l'on se référe par exemple au Silmarillion, les Vanyar sont plus des philosophes, les Noldor seraient plus des créateurs et les Teleri des Elfes proches de la nature.

Comme si Tolkien avait voulu diviser les Elfes en plusieurs peuples non pas selon un critère philosophie religieuse mais plutôt selon un critère de philosophie de vie.

D'ailleurs fait notable, les Elfes ne s'affrontent pas à cause de la religion, il n'y a pas de croisade religieuse. chez Tolkien.

Qu'en pensez-vous ?

Citer
Les Elfes avant leur rencontre avec Oromë sont-ils un peuple superstitieux ??

Je suis d'accord avec toi eärwen, les Elfes à la base ne sont pas superstitieux. Simplement, Melkor cherche à les dominer de cette façon là.

Citer
La Sagesse des elfes peut-elle s'accomoder de la flamme Créatrice des Noldors ??

Je pense que le débat ici est largement ouvert. Selon moi, le problème des Elfes en général chez Tolkien avec leur réputation de grande sagesse, c'est qu'à la limite, leur société serait une société qui stagne. Les Vanyar par exemple sont apparemmet un peuple qui ne progresse pas en dehors de la philosophie. Les Teleri pour leur part ne cherchent pas réellement le progrès technique dans la mesure où la seule chose qui semble les intéresser, c'est la nature avant tout. Il ne s'agit pas d'un reproche d'ailleurs mais d'un constat, deux cdes peuples Elfes stagnent voir sont dès le départ sur le déclin, politiquement parlant. Il reste donc le peuple Noldor. Ces derniers sont toujours créatif voir même prenent des risques mettant en cause les Terres du Milieu bien souvent (cf: Fëanor et son petit fils Celebrimbor). Je pense ceci dit que Tolkien dote les Noldor de la flamme Créatrice afin que les Elfes aient une chance -au moins durant un temps- de ne pas être dominé par les autres peuples.

Citer
A l'exception du caractère plutôt définitif de la mort, en quoi le Don reçu par les Hildor ( les hommes ) les différencie-t'il autant des Elfes ??

Les Noldors sont de grands créateurs, mais ils ont tout le temps devant eux pour créer. Ce n'est pas le cas de Hildors et ceux-ci, sachant que leur temps en ce monde est limité veulent sans cesse créer, afin de laisser une trace derrière eux de ce qu'ils ont étés durant leur vie. Je pense que c'est la grande différence apportée par le Don reçu par les humains. Ces deux dernières questions nous renvoient à la suivante.

Citer
Les Elfes sont-ils sur le Déclin depuis leur apparition en Terre du Milieu ??

Je pense qu'en réalité les Elfes ne seront jamais sur le déclin en terme de philosophier et d'oeuvre créatrice. Cependant, à partir du moment où seul un des trois peuples Elfes est vraiment créateur, c'est un peu comme si seulement 1/3 des Elfes progressait réellement. D'autant plus que les Vanyar sont seulement des philosophe et les Teleri sont divisé en deux sous groupes qui ne se préoccupent que  de la nature elle-même. De plus, il faut considérer que le peuple Noldor est déchu par rapport aux autres depuis que Mandos énonça la Prophécie du Nord.

Il est évident que l'on ne peut pas décrire cela de façon statistique ( cf: 1/3 ), mais il n'en reste pas moins que le fait que seul le peuple Noldor soit réellement créateur, les elfes semble être sur le déclin très tôt dans la chronologie des évènement des Terres du Milieu

Enfin, c'est la façon dont je vois cela. Je ne détiens pas la vérité, unique, entière ni absolue. J'ai donc hâte d'avoir votre opinion sur l'un où l'autre de ces sujets.

 :up:  
Modérateur des Forums

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #8 le: 05 octobre, 2004, 16:59:56 »
Citer
En tout cas, Glorfindel, je trouve très intéressante ta remarque à propos de l'absence de guerre de religion chez Tolkien, je pense qu'il serait bon que tu la développes.

Je vous reviens avec un message dans les jours à venir à ce sujet !!!
 
Modérateur des Forums

Hors ligne Legol@s

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
    • http://jeunesaddict.forumactif.com
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #9 le: 09 octobre, 2004, 23:36:37 »
les elfes sont les "premiers nees" ils sont nees sur les rives d'un lac.
Un valar avait deja construit les nains mais Iluvatar petrifia les nains pour que les elfes (les enfants d'Iluvatar) soit les premiers nees.
 
[il y a dix sortes d personnes...Ceux qui comprenent le binaire...Et les autres]

Si tout les cons étaient des sandwiths,plus personne n'aurai fin sur la terre

Ceux qui savent peu parlent beaucoup;et ceux qui savent beaucoup parlent peu
de j.j rousseau

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #10 le: 09 janvier, 2005, 16:57:00 »
Quelques chiffres :

144 Quendi s'éveillèrent à Cuiviénen :
14 Minyar (les Premiers)
56 Tatyar (les Seconds)
74 Nelyar (les Troisièmes)

A l'appel d'Oromë, tous ne partirent pas :

Les 14 Minyar partirent et devinrent les Vanyar, gouvernés par Ingwë.
La moitié des Tatyar ne partit pas et fut gouvernée par Morwë (28), l'autre moitié partit sous le commandement de Finwë (28)
46 Nelyar partirent et devinrent les Teleri, gouvernés par Olwë et Elwë, 28 restèrent et devinrent les Lindar, gouvernés par Nurwë.

De ces 46 Teleri, 20 atteignirent Aman, les 26 autres formant les Nandor et les Sindar.

On arrive donc à 56 Avari pour 88 Eldar.

En outre, les Avari, bien qu'ayant refusé l'Appel, se sentaient inexorablement attirés vers l'ouest, et ainsi il s'en trouvait pas mal en Beleriand lors du retour des Noldor ; ces Avari eurent différentes réactions envers les Eldar :

- les Avari issus des Tatyar réservèrent un mauvais accueil aux Noldor, qu'ils jalousaient (Eöl était par exemple un Tatyar) ;
- à l'inverse, les Avari d'origine Lindar eurent de bonnes relations avec les Teleri.

Voilou ! (source : Quendi et Eldar, HoMe 11)
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #11 le: 05 octobre, 2007, 18:05:21 »
Citer
En tout cas, Glorfindel, je trouve très intéressante ta remarque à propos de l'absence de guerre de religion chez Tolkien, je pense qu'il serait bon que tu la développes.

Je vous reviens avec un message dans les jours à venir à ce sujet !!!
 


Les jours à venir sont largement passés, mais bon.

Si l'on se réfère au Silmarillions et aux Contes et Légendes Inachevés, on peut constater que les elfes combattent au cours de nombreuses batailles. Y compris entre eux. Ainsi le Massacre d'Alqualönde voit le combat entres elfes Noldors et Teleri.

Ceux-ci est un fait avéré dans l'oeuvre Tolkien. Les Elfes se battent au besoin. Mais la plus part du temps, ils se battent contre un ennemi pour une différence de philosophie de vie ou pour un s'approprier un bien matériel dont ils ont la nécesité mais qui leur est refusé. Ainsi, ils combattent Morgoth par ce que ce dernier veut le pouvoir absolu sur toute forme de vie alors que les elfes veulent vivre tranquilles.

Et si l'on pense à nouveau au massacre d'Alqualönde, les Noldors veulent traverser les mers et retourner sur la terre du milieu. Pour cela il leur faut des bateaux assez puissants et ce sont ceux que les Teleri leur refusent. Alors le Noldor combattent pour acquérir les objets dont ils ont besoins.

Dans les deux cas, le motif est flagrant et ne concerne nullement un différent religieux.

En outre, jamais à travers toute l'oeuvre de Tolkien il n'est question qu'un peuple des terres du milieux essaye d'imposer ses croyances religieuses au autres groupes d'être intelligents des Terrres du Milieu.

Encore une fois, j'aimerais votre avis à ce sujet là.

 :up: :up: :up:
« Modifié: 05 octobre, 2007, 18:09:07 par Glorfindel »
Modérateur des Forums

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #12 le: 14 octobre, 2007, 16:03:22 »
Je me demande si le fait qu'il n'y a pas de religion chez les Elfes est lié au fait qu'ils sont immortels. Lorsque les Numénoréens se sont tourné vers le culte de Morgoth, c'était à une période où ils craignaient la mort et leur seigneur était alors un tyran manipulé par Sauron.
A mon avis, la foi devient nécessaire pour expliquer ce qui fait peur et que la science ne peut expliquer et la religion est le liant qui permet d'uniformiser la foi, d'établir des règles de culte pour une société.

Citer
Ici chez tolkien, les peuples elfiques sont divisés non pas selon leur religion à proprement parler, mais plutôt selon leur façon de s'intégrer au monde.
On peut y voir effectivement une analogfie avec les peuples bibliques, cependant, si l'on se référe par exemple au Silmarillion, les Vanyar sont plus des philosophes, les Noldor seraient plus des créateurs et les Teleri des Elfes proches de la nature.

Je te suis plus sur cette démonstration que la dernière au sujet des batailles. ;)

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #13 le: 15 octobre, 2007, 19:07:07 »
Je me demande si le fait qu'il n'y a pas de religion chez les Elfes est lié au fait qu'ils sont immortels. Lorsque les Numénoréens se sont tourné vers le culte de Morgoth, c'était à une période où ils craignaient la mort et leur seigneur était alors un tyran manipulé par Sauron.
A mon avis, la foi devient nécessaire pour expliquer ce qui fait peur et que la science ne peut expliquer et la religion est le liant qui permet d'uniformiser la foi, d'établir des règles de culte pour une société.

Citer
Ici chez tolkien, les peuples elfiques sont divisés non pas selon leur religion à proprement parler, mais plutôt selon leur façon de s'intégrer au monde.
On peut y voir effectivement une analogfie avec les peuples bibliques, cependant, si l'on se référe par exemple au Silmarillion, les Vanyar sont plus des philosophes, les Noldor seraient plus des créateurs et les Teleri des Elfes proches de la nature.

Je te suis plus sur cette démonstration que la dernière au sujet des batailles. ;)

En gros, chez les elfes, il n'y a pas de croisade au sens religieux du terme.
Modérateur des Forums

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #14 le: 20 octobre, 2007, 15:24:18 »
ça dépend ce que tu entends par religieux, s'il s'agit d'un rapport entre une communauté et un ensemble de croyances et de dogmes ayant trait à des entités divines, ou s'il s'agit d'un lien plus philosophique ou culturel (ce qui est le cas de la religion naturelle).
La Guerre des Silmarils pourraient toutefois être comprises comme une forme "athée" des croisades.

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #15 le: 29 octobre, 2007, 17:51:53 »
ça dépend ce que tu entends par religieux, s'il s'agit d'un rapport entre une communauté et un ensemble de croyances et de dogmes ayant trait à des entités divines, ou s'il s'agit d'un lien plus philosophique ou culturel (ce qui est le cas de la religion naturelle).
La Guerre des Silmarils pourraient toutefois être comprises comme une forme "athée" des croisades.

Selon moi, pas vraiment car une croisade implique un moto religieux ou moral. Ici la guerre des Silmarils débute avant tout parce que Fëanor veut récupérer son oeuvre et venger la mort de son père. Le motif reste des plus commun et des plus banal au regard de l'histoire humaine.
Modérateur des Forums

Hors ligne Dior

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 28
    • Voir le profil
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #16 le: 04 novembre, 2007, 13:09:16 »
Pourquoi avoir divisé les elfes en trois peuples si différents ?
Répartition trifonctionnelle dumézilienne classique.

Citer
Les Elfes avant leur rencontre avec Oromë sont-ils un peuple superstitieux ?
Comment ne pas l'être dans un monde si mystérieux et inquiétant ?

Citer
La Sagesse des elfes peut-elle s'accomoder de la flamme Créatrice des Noldors ?
Tout dépend de ce qu'on entend par "sagesse". Mais ce n'est pas un hasard si Ñoldor signifie 'les Sages'.

Citer
A l'exception du caractère plutôt définitif de la mort, en quoi le Don reçu par les Hildor ( les hommes ) les différencie-t'il autant des Elfes ?
"Caractère plutôt définitif de la mort" ??
Sinon, la mortalité en elle-même entraîne toutes une série de différences. On peut résumer ça par "rapport au monde", très différent de celui des Elfes.

Citer
Les Elfes sont-ils sur le Déclin depuis leur apparition en Terre du Milieu ?
Ils le sont en effet en Terre du Milieu (pas en Aman), en raison du Marrissement qui a affaibli la résistance qu'aurait dû avoir la hröa elfe.

Je me demande si le fait qu'il n'y a pas de religion chez les Elfes est lié au fait qu'ils sont immortels.
Pas de religion chez les Elfes ?  :o Ce n'est pas parce que Tolkien n'en parle quasiment pas qu'il n'y en a pas. Il y a des indices. Ainsi, Ilúvatar est-il invoqué lors de la célébration des mariages.
Modérateur général des Aratars.

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Les Elfes au premier âge.
« Réponse #17 le: 04 novembre, 2007, 13:37:38 »
Pourquoi avoir divisé les elfes en trois peuples si différents ?
Répartition trifonctionnelle dumézilienne classique.
Peut-être pourrais-tu expliciter pour ceux qui ne connaissent pas cette notion ?  ^^

Hors ligne Dior

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 28
    • Voir le profil
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #18 le: 04 novembre, 2007, 13:46:31 »
Plus simple : les trois fonctions.
Modérateur général des Aratars.

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #19 le: 04 novembre, 2007, 23:07:39 »
Plus simple certes, mais je ne sais pas si c'est parlant pour les profanes. En tout cas, je pense que l'on peut renvoyer ceux qui liront ce topic vers Tolkien, trente après, où on trouve une étude de Laurent Alibert sur l'influence indo-européenne en Arda. Il se réfère notamment à une étude de F. Munier proposant une répartition fonctionnelle des 3 clans elfiques : les Vanyar pour la fonction de souveraineté, les Noldor pour la fonction guerrière, les Teleri pour la fonction de fertilité. Le schéma me semble intéressant, mais sait-on l'avis de Tolkien à ce sujet ?

Hors ligne Dior

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 28
    • Voir le profil
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #20 le: 04 novembre, 2007, 23:14:53 »
Non, mais vu sa qualité de philologue (surtout à cette époque), ça me semble clair.
Modérateur général des Aratars.

Hors ligne Elenwë

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 39
    • Voir le profil
Re : Les Elfes au premier âge.
« Réponse #21 le: 30 avril, 2008, 14:06:30 »
concernant la religion:
Je pense qu'il est logique qu'il n'y ai pas de guerre de religion chez les elfes tout simplement parce-que ils ont tous vu oromé qui leur a parlé des valar, ils connaissent l'existence d'Eru, ils ont vu melkor,... en bref ils ont vu les dieux. L'idée de guerre de religion implique qu'on est de religions différentes.
Comment pourrait ils avoir des religions différentes quand ils ont tous vu les dieux?

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
5 Réponses
2798 Vues
Dernier message 21 juin, 2006, 13:54:35
par Eleglin
59 Réponses
11392 Vues
Dernier message 14 mars, 2006, 02:50:56
par Glorfindel
5 Réponses
2437 Vues
Dernier message 22 juin, 2008, 21:15:27
par Forfirith