Auteur Sujet: La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux  (Lu 6374 fois)

Hors ligne Turin

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 451
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« le: 29 août, 2004, 19:29:39 »
ceci est une petite étude qui a été réalisée par Father_Tedling et moi-même

INTRO:

Dans l’histoire de la quête de l’anneau, le personnage de Sam est un personnage très attachant, il semble un peu gauche par moment, peu sûr de lui, et assez effacé par rapport à d’autres personnages plus charismatiques. Mais en est-il vraiment ainsi ?? Sam n’est-il qu’une pièce rajoutée à la petite troupe ? Ou est-il bien plus important que cela ?…c’est à travers d’autres personnages que le caractère de Sam semble s’affirmer. Nous allons donc nous intéresser aux différentes relations qui existent au sein de cette seconde petite communauté formée de Frodon, Sam, Gollum et bien sûr l’Anneau. Dans un premier temps nous allons voir quels sont les rapports existant au début du roman entre les différents protagonistes, puis comment ceux-ci évoluent pendant et suite à leur quête, et pour finir comment ces rapports influencent le personnage de Sam.


personne ne poste avant la fin de létude svp

 
« Modifié: 25 octobre, 2004, 19:16:51 par Linadriel »
"De grands vaisseaux et de grands rois
          Trois fois trois,
Qu'ont-ils apporté de la terre effondrée,
          Sur le flot de la mer?
Sept étoiles et sept pierres
          Et un arbre blanc."


Hors ligne Father_Tedling

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #1 le: 25 octobre, 2004, 18:11:01 »
I-Les rapports initiaux entre les personnages de la quête de l’Anneau

a) L’attachement entre Sam et Frodon

Au début de l’histoire, les relations entre les deux personnages ne sont pas très fortes. Si l’on voit un certain attachement, il ne semble dû qu’à la proximité existant entre Sam et Frodon. Le rapport qui existe entre eux n’est quasiment que professionnel ; Sam est le jardinier de Frodon, (même s’il a sympathisé avec lui), mais cette relation laisse une certaine distance entre les  protagonistes.
Ensuite, un lien plus « affectif » apparaît entre Sam et Frodon, et c’est Gandalf qui va le créer, ou au moins le permettre, puisque c’est lui qui va décider du fait que Sam accompagne Frodon dans sa quête. Si à partir de ce moment, le lien qui unit Sam et Frodon devient plus fort, il subsiste toujours un décalage entre les personnages. En effet, dans cette nouvelle relation, Frodon reste dominant par rapport à Sam, Il continue à donner des ordres à Sam, ainsi qu’à le tutoyer, par contre, Sam lui ne fait qu’obéir et continue à le vouvoyer.
Un autre élément qui prouve la subsistance d’un certain éloignement entre Sam et Frodon, est l’amitié que lie Sam avec Bill, le poney ; ce qui prouve donc que Sam n’est pas encore obnubilé par Frodon.
Le lien  ainsi établi entre Frodon et Sam se renforce au début de l’histoire ; mais on voit qu’il y a un rapport de dominé (Sam) à dominant (Frodon)
 

Hors ligne Turin

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 451
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #2 le: 25 octobre, 2004, 18:17:47 »
b ) L’attachement entre Gollum et l’anneau

Celui ci n’est pas à prouver, je pense que tout le monde sera d’accord, mais attardons nous y tout de même un peu.
Si l’on étudie ce rapport qui semble évident, c’est parce qu’il y apparaît certaines analogies avec le lien existant entre Sam et Frodon. En effet nous venons de voir qu’il existait un rapport de dominant à dominé entre Sam et Frodon. Et on peut voir que de la même manière, il existe un rapport de force entre Gollum et l’Anneau, largement gagné par l’Anneau puisque Gollum-Sméagol va même lui céder une partie de sa personne (apparition d’une schizophrénie caractéristique).

On a donc vu que s’établissaient ou étaient déjà établis deux groupes de relation avec dans les deux cas un rapport de dominant à dominé que cela soit entre Sam et Frodon ou entre Gollum et l’Anneau.
Ces deux groupes auraient pu rester tels quels mais l’Anneau étant porté par Frodon, la relation Gollum-Anneau n’est plus possible, c’est donc pour cela que les relations vont changer dans la seconde partie de l’histoire.
« Modifié: 25 octobre, 2004, 18:18:31 par Turin »
"De grands vaisseaux et de grands rois
          Trois fois trois,
Qu'ont-ils apporté de la terre effondrée,
          Sur le flot de la mer?
Sept étoiles et sept pierres
          Et un arbre blanc."


Hors ligne Father_Tedling

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #3 le: 25 octobre, 2004, 18:20:57 »
II-Les rapports s’entremêlent

Nous avons vu précédemment que deux groupes de relations s’étaient formés, mais on voit ensuite dans le roman que les groupes Frodon et Sam ainsi que Gollum et l’Anneau se cassent pour donner un groupe Gollum-Frodon et plus tard dans le roman Sam-Anneau.

a) Le lien Gollum-Frodon

Il apparaît assez clairement que ce rapport est ambigu. Le doute subsiste très longuement sur la sincérité ou non de Gollum. On peut voir dans un premier temps qu’il intervient un changement dans le personnage de Gollum-Sméagol ; en effet la personnalité de Sméagol semble ressurgir et prendre le dessus sur celle de Gollum. Ainsi, on découvre dans le roman des changements aussi bien physiques que psychologiques de Gollum :
« A partir de ce moment intervint un changement, il parla avec moins de sifflements et de geignements, et il s’adressait directement à ses compagnons, non pas à sa propre personne […] il était amical et, en vérité, pitoyablement désireux de plaire. »
Ensuite c’est Gollum qui reprend le dessus dans la scène bien connue de schizophrénie.
Mais Sméagol reprend le dessus grâce à une sorte de trêve entre les deux parties et finalement, Sméagol va utiliser la première personne du singulier pour parler de lui : « il était à moi, je vous dis, je me suis vraiment échappé ».
On peut voir aussi que comme dans les autres types de rapports, il y a une relation de dominant et de dominé dans celle entre Frodon et Gollum. On le voit bien à travers le changement de personnalité de Gollum., il appelle Frodon « Maître » et il est très souvent comparé à un chien accompagnant son maître justement :
«  il s’éloigna de quelques pas et tourna la tete d’un air interrogateur, comme un chien les invitant à la promenade »
« Gollum était dans un état lamentable et la menace de Frodon l’avait complètement démonté »
« Bon maître, sage maître, gentil maître ! s’écria Gollum ravi, caressant les genoux de Frodon ».

Tous ces passages, montrent bien la soumission de Gollum par rapport à son nouveau maître Frodon.
Il est aussi clairement visible que Sam se fait évincer de sa place aux cotés de son maître par Gollum (que celui ci l’ai voulu ou non) il reste très soupçonneux vis à vis de Gollum, bien sur parce qu’il a peur que celui ci les trahisse lui et son maître mais aussi parce qu’il sent bien qu’il perd sa place aux côtés de Frodon. Il tente ainsi de toujours rabaisser Gollum pour récupérer sa place.

L’établissement de cette relation entre Frodon et Gollum nous montre plusieurs choses :
La relation qui se met en place entre Frodon et Gollum est un rapport de dominant à dominé, ainsi, c’est sûrement par l’établissement de cette relation que Sam se fait évincer de sa place aux côtés de Frodon. Sam va donc se retrouver plus esseulé, jusqu’à ce que les évènements lui permettent de tenter d’établir un nouveau lien.

B) Le lien Sam-Anneau

Ce lien peut s’établir grâce aux circonstances de l’histoire. En effet il peut se créer au moment où Sam croit que Frodon est mort. Sam va donc tenter de casser le lien qui le retenait à Frodon (en effet, nous avons vu que Frodon semblait rompre ce lien alors que Sam cherchait à tout prix à le conserver et à le renforcer).
Le rapprochement entre Sam et l’Anneau se fait par défaut puisqu’il n’y a plus aucun autre protagoniste.
On peut voir que quand les deux parties se rapprochent, l’Anneau va tenter de corrompre Sam :
« Il courba alors son propre cou et y passa la chaîne ; aussitôt sa tête s’inclina vers le sol sous le poids de l’Anneau, comme si on y avait accroché une grosse pierre. Mais lentement, comme si le poids avait diminué ou qu’une nouvelle force avait crû en lui, il releva la tête »
« l’Anneau. Il n’eut conscience d’aucune pensée, d’aucune décision. Il se trouva tout simplement en train de sortir la chaîne et de prendre l’Anneau dans sa main. La tête de la compagnie d’Orques apparaissait dans la Crevasse juste devant lui. Il le passa alors à son doigt. »
Mais on voit bien que Sam y résiste, alors que l’Anneau se fait bien plus puissant qu’au départ de l’aventure : « l’Anneau avait à coup sûr grandement gagné en puissance à l’approche des lieux où il avait été forgé »
Si Sam résiste à la corruption de l’anneau c’est grâce au lien qu’il n’a pas réussi à briser avec Frodon ; en effet, c’est parce qu’il choisit de continuer à suivre son maître, alors qu’il croyait que celui était mort, qui lui permet de résister à la puissance de l’Anneau.
Ce lien ne peut donc pas s’établir : nous avons vu en effet que toutes les autres relations étaient rendues possibles par le fait qu’il y avait un rapport de dominant à dominé.
C’est ici qu’apparaît la grande force de Sam puisque, grâce à un élément déclencheur, qui est son lien très puissant avec Frodon, il va résister à l’Anneau et c’est ce qui va rendre la relation impossible, les 2 parties étant trop fortes l’une et l’autre pour s’accorder.
Heureusement pour Sam, son attachement va lui permettre d’apprendre que Frodon est encore en vie et ainsi pouvoir reconstruire ce lien.

On voit donc que les rapports se sont emmêlés entre les protagonistes. Si celui entre Frodon et Gollum est possible pendant un moment (jusqu’à la trahison de Gollum), grâce notamment à l’établissement d’une hiérarchie avec Frodon qui va très largement dominer Gollum, celui entre Sam et l’Anneau est impossible parce que Sam est trop attaché à Frodon mais aussi parce qu’il est trop fort pour l’Anneau.
Nous allons donc analyser plus précisément l’histoire de Sam et découvrir sa véritable place dans la quête de l’anneau.
 

Hors ligne Turin

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 451
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #4 le: 25 octobre, 2004, 18:25:26 »
III-Le Destin de Sam

a) la gollumisation

Cette gollumisation se fait progressivement dans le roman. C’est un processus qui aboutit à une analogie entre le lien qui unit Sam à Frodon et celui qui unit Gollum à l’Anneau. Frodon devient peu à peu « l’Anneau » de Sam et celui-ci prend des caractères de Gollum.
Des signes avant-coureurs de cette métamorphose se remarquent très tôt dans le roman dès le premier tome (La communauté de l’Anneau).
Par exemple quand Sam veut rejoindre Frodon sur les rives de l’Anduin afin de partir avec lui en Mordor : il risque sa vie en se jetant dans l’eau bien qu’il ne sache pas nager ; il ne supporte pas la séparation d’avec son maître. Dès lors on voit que Frodon occupe les principales pensées de Sam.
Dans le tome 2 (Les Deux Tours), Gollum a rejoint le duo et il prend peu à peu la place de Sam au côté de Frodon comme on l’a vu précédemment : Sam ne joue plus le rôle de conseiller, il est en quelque sorte écarté et le lien Sam-Frodon s’affaiblit au profit du lien Frodon-Gollum. Cela Sam ne le supporte pas et on le voit à travers ses pensées :
Citer
« Sam ne dit rien. L’expression de Frodon lui suffisait, il savait que tout ce qu’il pourrait dire serait inutile.(…) Mais il n’avait pas lâché son maître de tout le voyage ; c’était la principale raison pour laquelle il était venu, et il n’allait pas le lâcher encore. Son maître n’irait pas seul en Mordor. Sam l’accompagnerait - et en tout cas ils se débarrasseraient de Gollum. »
Au fond de lui Sam veut que Gollum disparaisse car il menace le lien qui l’unit à Frodon. Et cette attitude est identique à celle qu’a Gollum (le méchant Gollum, pas Sméagol) qui veut tuer les hobbits car ils s’interposent entre lui et l’Anneau.
Toujours dans Les Deux Tours on voit un premier passage où Sam mène un débat avec lui-même :
Citer
«-Que dois-je donc faire ? s’écria-t-il derechef, et il lui sembla alors connaître clairement la dure réponse : va jusqu’au bout. Encore un voyage solitaire, et le pire.
-Quoi donc ? Moi, seul, aller à la Crevasse du Destin, et tout ? Il fléchissait encore, mais la résolution grandissait. Quoi ? Moi, lui prendre l’Anneau à lui ? Le Conseil le lui a donné.
Mais la réponse vint aussitôt :
- Et le Conseil lui a donné des compagnons de façon que la mission n’échoue pas. Et tu es le dernier de toute la Compagnie. La mission ne doit pas échouer.
-Je voudrais bien ne pas être le dernier, gémit-il. Je voudrais bien que le vieux Gandalf ou quelqu’un fût ici. Pourquoi resté-je tout seul pour prendre une décision ? Je suis sûr de me tromper. Et ce n’est pas à moi d’aller prendre l’Anneau et me mettre en avant.
-Mais tu ne t’es pas mis en avant ; tu y a été mis. Quant à n’être pas la personne qui convienne, eh bien, Monsieur Frodon ne l’étais pas non plus, pourrait-on dire, ni Monsieur Bilbon. Ils n’avaient pas choisi eux-mêmes.
-Ah, enfin, il faut que je décide moi-même. Je vais le faire. Mais je suis sûr de me tromper : ce serait bien du Sam Gamegie.
-Voyons : si on nous trouve ici, ou si on trouve Monsieur Frodon avec cette Chose sur lui, l’Ennemi l’aura. Et ce sera la fin de nous tous, de la Lorien, de Fondcombe, de la Comté et de tout. Et il n’y a pas de temps à perdre, ou ce sera la fin de toute façon. La Guerre est commencée, et il est plus que probable que tout va déjà dans le sens de l’Ennemi. Aucune chance de retourner avec la Chose pour recevoir des conseils ou la permission. Non, c’est : rester ici jusqu’à ce qu’ils viennent me tuer sur le corps du maître et avoir l’Anneau ; ou Le prendre et partir.
(Il respira profondément.)
-Alors, c’est Le prendre ! »
Enfin dans le tome 3 (Le Retour du Roi), dès la première page du livre 6 (chap. « La Tour de Cirith Ungol ») on voit que Frodon a plus d’importance pour Sam que la quête et donc l’avenir du monde. Il serait prêt à tout, y compris à mourir, pour rejoindre son maître et le tirer des griffes des orcs, ce qui implique évidemment que s’il était pris l’Anneau rejoindrait Sauron… :
 
Citer
« Il n’avait plus aucun doute au sujet de son devoir : il lui fallait délivrer son maître ou périr dans la tentative. »
Ceci est un nouvel élément qui montre la place qu’à Frodon dans le cœur et l’esprit de Sam.
A la fin du roman, dans le chapitre « La Montagne du Destin », se trouve un second passage marquant où on voit Sam devenir schizophrène, comme Gollum :
Citer
« Il ne pouvait dormir, et il mena un débat avec lui-même.
- Allons, voyons, on a fait mieux que tu ne l’espérais, dit-il résolument. On avait bien commencé, en tout cas. Je crois qu’on a dû parcourir la moitié de la distance avant de s’arrêter. Un jour encore suffira. Et il s’arrêta.
-Ne sois pas stupide, Sam Gamegie, répondit sa propre voix. Il n’ira pas un jour de plus comme ça, s’il peut même aucunement bouger. Et tu ne peux pas continuer encore longtemps en lui donnant toute l’eau et la majeure partie de la nourriture.
-Je peux encore faire pas mal de chemin, et je le ferai.
-Pour aller où ?
-A la Montagne, bien sûr.
-Et alors, Sam Gamegie, une fois là ? Une fois là, que feras-tu ? Il ne pourra rien faire par lui-même.
A son désarroi, Sam se rendit compte qu’il n’avait rien à répondre à cela. Il n’avait aucune idée claire. Frodon ne lui avait guère parlé de sa mission, et Sam ne savait que vaguement que l’Anneau devait d’une façon ou d’une autre être mis dans le feu.
- Les Crevasses du Destin, murmura-t-il, tandis que le vieux nom surgissait dans son esprit. Eh bien si le Maître sait où les trouver, moi je n’en sais rien.
La réponse vint aussitôt :
- Tu vois ! Tout cela est parfaitement vain. Il l’a dit lui-même. C’est toi l’imbécile, à continuer à espérer et à peiner. Vous auriez pu vous étendre et vous endormir tous les deux il y a plusieurs jours déjà, si tu n’avais pas été aussi obstiné. Mais tu mourras tout autant, et peut-être d’une mort pire. Tu ferais aussi bien de te coucher maintenant et d’abandonner. Tu n’arriveras jamais au sommet, de toute façon.
- J’y arriverai, dussé-je tout laisser derrière hormis mes os, dit Sam. Et je porterai moi-même Monsieur Frodon jusqu’en haut, même si cela doit me rompre le dos et le cœur. Alors, assez discuté ! »
Dans ce « dialogue », tout comme dans les débats que faisait Gollum avec Sméagol, il y a deux personnages, un fidèle à son Anneau (c’est-à-dire Frodon), et un qui veut renoncer. Cependant là où Sam est différent, c’est que le côté qui est fidèle à l’ « Anneau » est le « bon » côté alors que chez Gollum c’est le « mauvais ». La métamorphose de Sam se fait donc avec un « effet miroir ».
A la fin, lorsque Gollum ressurgit, Sam ne pense plus qu’à Frodon. Il oublie en effet Gollum et le danger mortel qu’il représente pour se précipiter vers son maître, tandis que l’autre n’abandonne pas du tout. L’esprit de Sam est entièrement tourné vers Frodon à ce moment, tout comme l’esprit de celui-ci est tourné vers l’Anneau.

La gollumisation de Sam est donc progressive et de plus en plus frappante à mesure que le dénouement final approche.

b ) retour aux rapports initiaux

Le dénouement permet à nouveau l’établissement des rapports initiaux entre les personnages. Les couples Frodon-Sam et Gollum-Anneau se reforment avec la disparition du second. Il y a dégollumisation de Sam dès que Frodon redevient libre : la disparition de l’Anneau entraine la disparition de celui de Sam, c’est-à-dire Frodon, puisque leurs rapports redeviennent comme au début de l’histoire. Frodon cesse d’être l’unique préoccupation de Sam bien que celui-ci reste à la disposition de son Maître. Un exemple est le retour de Bill le poney : Sam s’occupe à nouveau de lui, il ne se focalise plus sur Frodon.

c ) Sam, héros du Seigneur des Anneaux ?

Il possède les qualités du héros :
-courage (il n’hésite pas à s’attaquer à Arachne…)
-tenace (en Mordor…)
-dévouement (la gollumisation de Sam montre à quel point il peut se dévouer pour Frodon)
-sens du sacrifice (avec Frodon également et à plusieurs reprises )
-clairvoyant (il perce à jour le jeu de Gollum très tôt)
- attachant…

Les choix de Maître Samsagace détermine l’issue de l’histoire (le plus décisif fut son choix d’accompagner Frodon en Mordor).
Il possède une grande force d’esprit car il résiste à la tentative de corruption de l’Anneau (il ne se laisse pas influencer par lui) et surtout il est le seul dans ce cas : tous ceux qui ont eu en possession l’Anneau, se sont fait corrompre par son pouvoir, excepté Sam.
Il évolue au cours de l’histoire puisqu’il débute comme simple jardinier et qu’il finit avec des grandes responsabilités (notamment les rations alimentaires lors du voyage avec Frodon et aussi le soutien moral qu’il lui apporte… Frodon le reconnaît lui-même :
Citer
« Frodon ne serait pas allé bien loin sans Sam »
(film Les Deux Tours)).

Enfin la place qu’il occupe à la fin du roman est énorme :
-juste après le dénouement à la Montagne du Destin, Tolkien se fixe sur le réveil de Sam et non de Frodon (livre).
-Frodon part à la fin vers les terres immortelles. Sam lui reste sur la Terre du Milieu tout comme Aragorn (héros de l’autre histoire, c’est-à-dire celle des grandes batailles etc…pas celle de la quête de l’Anneau).
-Sam se marrie comme Aragorn.
-Le roman s’achève sur les paroles de Sam.

Tous ces éléments semblent s’accorder pour révéler Sam comme héros de l’histoire de la quête de l’Anneau.
« Modifié: 25 octobre, 2004, 18:29:59 par Turin »
"De grands vaisseaux et de grands rois
          Trois fois trois,
Qu'ont-ils apporté de la terre effondrée,
          Sur le flot de la mer?
Sept étoiles et sept pierres
          Et un arbre blanc."


Hors ligne Father_Tedling

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #5 le: 25 octobre, 2004, 18:27:20 »
Conclusion :
  Cette petite étude nous a permis de mettre en évidence deux aspects particuliers de Sam : sa gollumisation et son caractère héroïque.
Mais il convient maintenant de s’interroger sur leurs significations. Est-ce que la gollumisation de Sam est un simple clin d’½il de Tolkien (puisqu’il faut bien reconnaître que tout différencie Gollum et Sam, ce sont deux ennemis jurés, et pourtant Sam « devient » une sorte de Gollum…) ou est-ce qu’il y a quelque chose de plus profond là-dessous ? Est-ce une énigme de plus à la manière de celle de Tom Bombadil ? Qu’a voulu nous dire Tolkien ? Peut-être rien du tout en fait… qu’en pensez-vous ?
Et en ce qui concerne le caractère héroïque de Sam : êtes-vous d’accord avec nous ? Est-ce que Sam et Aragorn sont Les deux héros du Seigneur des Anneaux ? ou bien Sam possède t’il des caractères héroïques mais sans en avoir l’ampleur … ? Tolkien avait-il prévu dès le départ que Sam prendrait cette ampleur dans l’histoire ? Faut-il voir une intention délibérée dans le fait qu’un simple jardinier d’une contrée tranquille devienne un héros national ? Tolkien veut-il nous dire quelque chose ? Peut-être simplement que « même les plus petites personnes peuvent changer le cours de l’histoire »…      
 

Hors ligne Turin

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 451
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #6 le: 25 octobre, 2004, 18:49:22 »
Fin de l'étude

voilà à vos claviers, dites-nous ce que vous en pensez! ^^  
"De grands vaisseaux et de grands rois
          Trois fois trois,
Qu'ont-ils apporté de la terre effondrée,
          Sur le flot de la mer?
Sept étoiles et sept pierres
          Et un arbre blanc."


Hors ligne arwen

  • Membre vénérable
  • ****
  • Messages: 511
    • Voir le profil
    • Mon Blog ^^
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #7 le: 25 octobre, 2004, 19:30:24 »
Je viens de lire le morceau qui me manquer mais c'est super vraiment vous avais fait un rmarquable travail les garcons :clover:  :fleur:  
L'amour c'est le plus lourd des fardeaux, si on n'en ai pas maitre alors nous sommes les pions...

Hors ligne Nimrodel

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 359
    • Voir le profil
    • http://
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #8 le: 25 octobre, 2004, 19:45:00 »
Wahou!!!! :o
Mes félicitations, c'est un sacré boulot que vous avez réalisé là!!!

Bon ben alors je vais vous livrer mon opinion à moi...
Sam, Le Héros ?non, je ne crois pas.Dans le SDA il n'y a pas un seul héros mais plusieurs:Sam en fait incontestablement parti.C'est avec Frodon l'acteur principal de la quête.Il ne fait aucun doute que :« Frodon ne serait pas allé bien loin sans Sam ».Je crois qu'en effet en faisant des Hobbits des "héros nationals" :D Tolkien voulait démontrer que « même les plus petites personnes peuvent changer le cours de l’histoire »...

Je n'ai plus grand-chose à dire pour l'instant car vous en avez déjà beaucoup dit...
 
statut: présente

Trois choses demeurent : la foi, l'espérance et l'amour, mais la plus grande d'entre elles, c'est l'amour.
1 Corinthiens 13 v.13.

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #9 le: 30 octobre, 2004, 19:10:38 »
Beau Boulot !!  :wow: Félicitations à vous deux  ^^

Je n'ai pas le temps de répondre maintenant mais je le ferais dès que possible ! Très bon sujet  :D  
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #10 le: 01 novembre, 2004, 02:54:47 »
Une parfaite entente, pour réaliser une étude très détaillée et agréable.
Seul remarque: qui as eu l'idée de golummisation, je ne serais pas surpris qu'il s'agisse de Turin. Si c'est toi sacripan :D , je crois que tu restes trop à mon contact. Tu te dalianise. Et ceci peut empirer attention, l'état sauronesque est le dernier avant de découvrir les cavernes mandosiennes. Sois prudent, encore une fois remarquable  :) :wub: et vive Sam. ^^  

Hors ligne Father_Tedling

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #11 le: 14 novembre, 2004, 12:07:46 »
salut salut

Je vais répondre puisque Turin ne semble pas etre présent, l'idée de la gollumisation, (au risque de te décevoir) et bien c'est moi qui l'ai émise en premier. J'ai donné les premiers éléments à Turin par émile, puis nous avons retrouvé pas mal d'éléments en relisant les livres. Puis petit à petit nous sommes parvenus au résultat que tu as lu (j'espère !!!!)
voili voilà!!

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #12 le: 01 décembre, 2004, 11:10:11 »
J'avais dit que répondrais alors...  ^^

Citer
Est-ce que la gollumisation de Sam est un simple clin d’½il de Tolkien (puisqu’il faut bien reconnaître que tout différencie Gollum et Sam, ce sont deux ennemis jurés, et pourtant Sam « devient » une sorte de Gollum…) ou est-ce qu’il y a quelque chose de plus profond là-dessous ?
Est-ce une énigme de plus à la manière de celle de Tom Bombadil ? Qu’a voulu nous dire Tolkien ? Peut-être rien du tout en fait… qu’en pensez-vous ?
C'est une très bonne question. Tolkien est passé maitre en ce qui concerne les énigmes (cf:Bombadil).
Peut-être est-ce effectivement juste une énigme de plus, où peut-être que Tolkien a voulu montrer dans cette "golumisation" de Sam, qu'on est jamais à l'abri de rien. Gollum est schizo, rejeté "de la société", et est du côté du mal (à la différence de Sméagol au départ). Sam est son exact opposé mais pourtant cela ne l'empêche pas de se "gollumiser"  :P
Ne pas se croire meilleur ou supérieur, penser qu'une chose ne peut arriver qu'aux autres... Parce que rien n'est jamais certain  -_-

Je ne suis pitêtre pas très clair mais bon... ;)
Citer
Et en ce qui concerne le caractère héroïque de Sam : êtes-vous d’accord avec nous ? Est-ce que Sam et Aragorn sont Les deux héros du Seigneur des Anneaux ? ou bien Sam possède t’il des caractères héroïques mais sans en avoir l’ampleur … ? Tolkien avait-il prévu dès le départ que Sam prendrait cette ampleur dans l’histoire ? Faut-il voir une intention délibérée dans le fait qu’un simple jardinier d’une contrée tranquille devienne un héros national ? Tolkien veut-il nous dire quelque chose ? Peut-être simplement que « même les plus petites personnes peuvent changer le cours de l’histoire »…
Concernant le caractère héroique de Sam, il est indéniable. Bien qu'au départ, il était plutôt froussard, il s'est révèlé au fur et à mesure de la quête. Si frodon à "évolué" spirituellement (entre guillemets), Sam lui aussi à beaucoup évolué - comme à peu près tous les membres de la communauté cela dit -.

Tout comme l'a dit Nimrodel, je pense qu'il n'y a pas qu'un seul héros dans le SDA. C'est une victoire collective, chacun ayant apporté sa "pierre à l'édifice" :rolleyes:
A bien y réfléchir, je ne pense pas qu'il soit question de héros ou de caractère héroique pour Sam.
Christopher Lee dans une interview l'a - a mon sens - très bien résumé :
"Sam est le véritable héros du SDA dans le sens où c'est un simple jardinier, un homme/hobbit ordinaire, qui s'est simplement battu pour ce qu'il aimait (Frodon, la Comté...) et ai retourné vivre chez lui avec sa famille."
En gros, on en revient toujours au fameux : " Même les plus petites personnes peuvent changer le cours de l’histoire "… Alors j'aime à penser qu'en effet, Tolkien avait prévu dès le départ que Sam deviendrait.. Ce qu'il est devenu ! :eye:

En même temps, ne dit-on pas qu'un héros c'est une personne qui fait ce qui doit être fait sans rien attendre en retour ?  :rolleyes:  
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Orcrist54

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #13 le: 13 juin, 2015, 15:52:13 »
c'est Sam le vrai héros du seigneur des anneaux (avec Aragorn)!!!!!!!!!

Hors ligne Turin

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 451
    • Voir le profil
Re : La place de Sam dans le Seigneur des Anneaux
« Réponse #14 le: 17 juin, 2015, 09:26:13 »
c'est avec une certaine curiosité que j'ai relu cette étude (par hasard, je repasse sur le forum grâce à un mail sympathique des Archives me souhaitant mon anniversaire ^^). Bon le style est à revoir mais sur le fond, on s'était sacrément creusé la tête!  :wacko:
"De grands vaisseaux et de grands rois
          Trois fois trois,
Qu'ont-ils apporté de la terre effondrée,
          Sur le flot de la mer?
Sept étoiles et sept pierres
          Et un arbre blanc."


 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
31 Réponses
11670 Vues
Dernier message 13 juin, 2015, 15:41:15
par Orcrist54
0 Réponses
2256 Vues
Dernier message 31 décembre, 2013, 15:32:00
par Lilwenn
1 Réponses
1442 Vues
Dernier message 15 septembre, 2014, 13:13:41
par Eleglin