Auteur Sujet: Les Légendes Urbaines  (Lu 8250 fois)

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #25 le: 21 septembre, 2005, 18:06:38 »
Je connaissais l'histoire de la baby sitter mais "la nuit tous les chats sont gris" m'a bien fait délirer (oui sadique à mes heures :eye:)

"C'est à vous ? dit-il d'un ton désinvolte... " La phrase qui tue :D
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Maglor Tiwele

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 330
    • Voir le profil
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #26 le: 21 septembre, 2005, 18:22:34 »
Apparemment vous en voulez encore! Voici l'histoire : "As-tu regardé la banquette arrière?"
attention accrochez-vous :
"C'était une nuit sombre et brumeuse. Denise avait de la difficulté à rester éveillé et la route était trempé.
Son niveau d'anxiété n'était pas pour aider car le niveau de la jauge d'essence commençait à être dangereusement bas et elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la prochaine ville.

Finalement juste au moment ou elle allait arrêter la voiture pour la nuit et dormir sur le bord de la route, elle aperçut une petite station d'essence décrépie sur le bord de la route. Elle s'arrête à la station.
Le commis fait le tour de la voiture et semble être très distrait pendant qu'elle lui demande de faire le plein, il continue à lui faire de drôle de grimaces et semble très bizarre.
Il s'exécute enfin, mais lui demande d'ouvrir le capot, parce qu'il flaire quelques choses de suspect.
Son anxiété recommence à grimper car elle se rend compte qu'elle est seule dans une petite station service crasseuse au milieu de nul part et que le commis trouve toutes sorte de bonne raison pour la garder ici...

Il lui demande de venir voir le moteur, il veut lui montrer quelques choses.
Ne sachant pas trop quoi faire d'autre, elle fait ce qu'il lui dit, tout en se demandant pourquoi elle ne se met pas à crier. Aussitôt arrivée devant la voiture, il lui attrape le bras et lui dit :
" Cette voiture a besoin d'une remorqueuse, vous devez venir avec moi dans le bureau !"
Puis il lui met la main sur la bouche et l'entraîne de force a l'intérieur du bureau.

Elle commence à lui mordre la main. Une fois à l'intérieur, il la laisse partir et lui dit :
"Il y a un homme couché sur le siège arrière de votre voiture !!!"
Mais la femme apeurée par en courant vers sa voiture et s'en vas a toute vitesse. Au bout de quelques minutes, regardent dans son rétroviseur, elle vit un homme avec un blouson à capuche et une hache dans la main sur la banquette arrière.

Et l'homme d'un mouvement de bras décapita Denise avec sa hache. Le cadavre de Denise fut retrouvé peut de jour après.
La police arrêta le tueur en série des années plus tard."

et voila bon je laisse parler un peu les autres quand meme! :lol:
Statut : présent de temps en temps.

Modérateur RP

Perso RP : Mathan Eledwhen, Maitre Espion.
Sa biographie
Couleur RP : DodgerBlue3

Hors ligne Mithrandir

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1262
    • Voir le profil
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #27 le: 16 octobre, 2005, 15:25:52 »
j'ai une petite histoire à raconter , je ne sais pas si elle fait partie des légendes urbaines , mais c'est un fait  qui c'est passé il y a une quinzaine d'années.

Alors cela se passe dans un train entre Paris et Lyon , un homme décide de se suicidé et se jette du train , seulement un autre train croise celui de l'homme qui est tombé , évidement l'homme se fait ecraser mais avec l'appel d'air que font les deux trains , un des pied de la victime est aspiré et tape sur les carreaux des train , un voyageur qui était dans le wagon restaurant et dont la fenètre était ouverte reçoit le pied qui en le touchant tombe dans son assiette , l'homme ramasse le pied et en reconnaissant se qu'il tient entre les mains tombe raide mort d'une crise cardiaque .

Voila l'histoire est finie mais le gars qui était dans le wagon restaurant n'a pas eu de chance car on peu dire qu'il est mort d'avoir reçu un coup de pompe dans le train    
Statut:Présent pour le moment


Fuyez pauvres fous !!!!!

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #28 le: 05 janvier, 2006, 16:18:01 »
ouah je viens de relire certaines de vos histoires et j'avoue que certaines me donnent des frissons dans le dos surtout toute seule devant l'ordi.....

bon j'y retourne avec des petites bien craquantes ea j'espére que tu vas venir me rejoindre lol

 :arrow: Une dame bien seule

Une jeune femme doit passer la nuit seule dans sa maison, elle a pour seule compagnie, son chien fidèle. Peu de temps avant de se coucher, elle entend un bulletin à la radio, qui annonce qu'un fou dangereux c'est évadé de l'asile tout proche. Pendant son sommeil, il lui semble entendre des bruits étranges provenant de la salle de bain. Elle sors une main du lit, afin de vérifier si son chien est bien à côté d'elle. Son chien lui répond par une lèche affectueuse sur la main. Le lendemain matin, la jeune femme va dans la salle, et y trouve son chien, égorgé. Sur le miroir, il était écrit : " Les hommes aussi peuvent lécher. "

 :arrow:La tante baby-sitter

C'était la première fois depuis la naissance de leur enfant que ce jeune couple partait en vacances. Ils avaient demandé à la tante de la jeune femme de garder leur bébé durant leur séjour, ce qu'elle accepta avec joie. Le jour du départ arriva, mais la tante n'était pas encore arrivée. La jeune femme décida donc de téléphoner à sa tante pour voir si elle était en route, car leur avion décollait dans quelques heures. La tante lui répondit qu'elle n'avait pas vu l'heure, et quelle partait immédiatement. Comme le temps pressait et que la tante n'avait que quelques kilomètres a faire, le jeune couple partit pour l'aéroport. Au bout de deux semaines, les jeunes parents étaient heureux à l'idée de retrouver leur enfant. Quand ils arrivèrent chez eux ,ils trouvèrent leur bébé dans sa chaise... mort. La tante était morte dans un accident de voiture en allant chez eux le jour de leur départ.

 :arrow:Yvan et le whisky

Yvan était un alcoolique . À chaque fois qu'il avait un problème ,il buvait. Un jour ,quelqu'un mit beaucoup de morphine dans sa bière . Il ne mourus pas mais il tomba dans le comma pendant un an. Vite rétablie ,il rentra chez lui . La personne qui l'avais plonger dans le comma était venue s'excuser . Une semaine plus tard ,on pouvait lire dans les journaux que cette personne avait disparu . Jusqu'au jour ou on trouva une chose horrible dans un panier. Les yeux ,le nez ,les oreilles ,la peau et les ongles de la personne baignait dans du sang . Il fit de même avec les autre personne qui le dérangeait . Il s'était détraqué à cause de la morphine . Il disparu et la police ne put le trouver . Tout le monde dans le village le détestait . Un jour, un vendredi 13 ,on aperçu sa tombe . La question est ,qui la enterrer ? Certain pense qu'il s'était suicider en s'enterrant tandis que d'autre pense que c'est un mort-vivant et qu'une fois mort ,il s'est fait une tombe .

 :arrow:Le gang des phares

A la fin de 1998 circulait un fax suppose venir de la police, avec papier a en-tête et tout le kit, qui prévenait les gens de faire attention aux gangs qui, a la nuit tombée, circulent toute lumières éteintes en attendant qu'on leur fasse des appels de phares. Et le premier a leur faire des appels de phares etait poursuivi et parfois même abattu. Le tout faisait partis d'un rituel d'initiation pour certains gang de rue.

Hors ligne Clochette

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 236
  • j'ai trouvé l'homme de ma vie, il est merveilleux!
    • Voir le profil
    • L'effet placebo
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #29 le: 05 janvier, 2006, 18:02:54 »
en voici des petites:

C'est délicieux.

Un homme se rend chez des amis.Il leur apporte un grand morceau de viande pour le déjeuner. Le repas est excellent, seul problême, un morceau de coton est retrouvé dans la viande.L'invité avoue l'avoir trouvé sous l'un des lavabos des toilettes de l'hôpital.Dans l'après-midi,ils entendent à la radio locale qu'un infirmier avait perdu la tumeur qu'on venait d'extraire d'un patient alors qu'il était chargé de l'emmener dans la salle de récupération.



J'ai trop soif.

C'est l'été.Dans un compartiment d'un train, deux hommes se font face.L'un des deux supporte mal la chaleur. Il a très vite soif.L'autre a à côté de lui un bocal rempli de liquide.Le train passe alors dans un tunnel.N'en pouvant plus, l'assoiffé se jette sur le bocal et boit son contenu.A la sortie du tunnel, l'autre voyageur lui demande:
-C'est vous qui avez vidé mon bocal?
-Ben oui, j'avais tellement soif.
-Ah, c'est con mais il contenait mes crachats que je voulais amener au laboratoire d'analyses.


« Modifié: 03 mars, 2006, 12:58:05 par Clochette »
Les fées nous échappent.Elles sont radieuses et on ne peut les saisir, et ce qu'on ne peut avoir, on l'aime éternellement.
_Jules Renard_


Voici un tout nouveau forum sur placebo! il faut des membres pour sa survie! Avis aux fans!
http://effet-placebo.editboard.com/index.htm

Hors ligne Lówen

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 135
  • ~ Lay-di-La-Wen ~
    • Voir le profil
Re : Les Légendes Urbaines
« Réponse #30 le: 23 juin, 2006, 20:41:11 »
en voilà un cadeau ^^

Lécher les enveloppes

En Californie, une dame a utilisé sa langue pour humecter son enveloppe et le timbre poste au lieu d'utiliser l'éponge réservée à cet effet. La dame s'était légèrement coupé la langue ce jour là.

Une semaine plus tard, elle a noté un gonflement anormal de sa langue. Elle est allé consulter un médecin qui n'a rien trouvé d'anormal. La langue n'était pas endolorie outre mesure.

Deux jours plus tard, sa langue a commencé à s'enfler d'avantage et devenir vraiment douloureuse à tel point qu'elle ne pouvait plus manger. Elle est retournée à l'hôpital, et a exigé que quelque chose soit fait. Le médecin céda à une radio de la langue qui révéla la présence d'un corps étranger. Il décida alors de la préparer pour une intervention chirurgicale mineure. Quand le médecin fit une incision à l'endroit où était localisé le corps étranger, une larve vivante de cafard en est sortie. Il y avait donc des oeufs de cafards incrustés sur le rabat de l'enveloppe. L'oeuf s'était donc développé dans la langue de la dame parce que sa salive constituait un milieu chaud et moite propice à l'éclosion des oeufs de cette bestiole...

Interrogé sur cette affaire, Andy Hume qui a travaillé pendant longtemps dans une fabrique d'enveloppe écrit: "Vous ne pouvez vous imaginer tout ce qui traîne sur les plateaux d'application de la colle sur les enveloppes. Je n'ai donc pas, durant toutes ces années, touché une enveloppe avec ma langue."

...Armarum Sorores...

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
8 Réponses
3117 Vues
Dernier message 17 décembre, 2006, 15:02:25
par Maedhros
13 Réponses
4285 Vues
Dernier message 08 avril, 2006, 10:36:08
par Lówen
96 Réponses
18614 Vues
Dernier message 23 mars, 2012, 11:52:37
par Perdigan Foxglove