Auteur Sujet: [GL] Esculape  (Lu 1610 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
[GL] Esculape
« le: 26 juin, 2004, 00:02:34 »
Une petite légende destinée à tous ceux qui exercent une profession médicale ou parmédiacle, ou à tous ceux qui cherchent à faire le bien autour d'eux.  ^^

----------------------------------------------


Coronis est une des femmes qui fut aimé d'Apollon, mais elle eut l'indélicatesse de tromper son divin amant. Elle le paya de sa vie.
En voyant son anicenne maîtresse sur le bûcher funéraire, le dieu prit pitié et se saisit de l'enfant. Il le confia à Chiron qui l'éleva sous le nom d'Esculape.

Son jeune pupille était surtout doué pour guérir les autres. Chiron était réputé pour être parmi les meilleurs guérisseurs de son temps mais l'élève surpassa son maître.

Bienfaiteur universel, il offensa les dieux en concevant des idées "trop grandes pour les mortels ". il osa réssuciter un mort, Hippolyte, le fils de Thésée qui devint ainsi immortel sous le nom de Virbius...

Zeus foudroya le mortel qui avait outrepassé les règles divines et Apollon pleura son fils chéri.

Esculape fut honoré parmi les hommes comme ne le fut jamais aucun autre mortel. On allait dans ses temples se faire soigner et on vénérait les serpents qui étaient considéré comme ses serviteurs.

On a longtmeps considéré que les guérissons étaient dues à Esculape...

*********************************

Croyez-vous, comme Esculape, que soigner une vie n'a pas de prix ?
Seriez-vous prêt à risquer votre vie pour une autre, et surtout pour un inconnu ?

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
[GL] Esculape
« Réponse #1 le: 21 août, 2004, 16:09:20 »
Citer
Croyez-vous, comme Esculape, que soigner une vie n'a pas de prix ?
Seriez-vous prêt à risquer votre vie pour une autre, et surtout pour un inconnu ?
Oui sans hésiter. Une vie est précieuse et si on le peut, on doit tout faire pour la protéger.

Quant au fait de risquer ma vie pour sauver celle d'autrui, je crois que oui également. Bien entendu, je n'ai pas encore été mise devant le fait accompli et il se pourrait très bien que le moment venu, je reste sans bouger, paralysée par la peur.

Pourtant, j'imagine que je risquerais ma vie. Ce qui me parait dingue, c'est que si la personne à sauver s'avère être quelqu'un qui a commis un crime, je crois que j'agirais de la même manière.

Non, sérieusement, le fait que malgré mon travaille actuel dans l'informatique, je me spécialise dans des cours de médécine doit certainement influencer ma réponse :ange:

Cela dit, il faudrait demander à des pompiers, des policiers, ou tout simplement des médécins ce qu'ils en pensent.
Que dire de ses hommes et ses femmes qui chaque jour risquent (et souvent sacrifient) leur vie pour sauver celles de parfaits inconnus ?
C'est là ma réponse.

"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie".  :clover:


Nota : Tu dis Gandalf qu'à l'époque on vénérait les serpents... Est-ce que ça à un rapport avec le sigle de la médecine de nos jours ?-_-
« Modifié: 21 août, 2004, 16:09:41 par eärwen »
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
[GL] Esculape
« Réponse #2 le: 22 août, 2004, 13:56:59 »
Les Anciens ont très vite compris le pouvoir de la nature pour guérir leurs semblables. Depuis les âges préhistoriques, les plantes étaient déjà utilisées soit comme poison, soit comme remède...

Et on s'est très vite rendu compte qu'une plante pouvait être bénéfique et guérir, mais aussi tuer quand elle est mal utilisée.

Je citerais Galien : "Tout médicament est un poison potentiel, et tout poison peut être un médicament... "
Médecins et pharmaciens ont été liés pendant très longtemps et les guerisseurs prescrivaient et préparaient leurs remèdes eux-même...
La scission s'est fait assez tard, en fait...

Le serpent ? Peut-on y voir le symbole du poision-médicament.
le venin peut être bénéfique et mortel... Tout comme les remèdes, totu est question de dose...

Le serpent indique qu'Esculape fait partie du monde des morts.

La coupe ? Athéna lui a fait don de deux fioles du sang de la Méduse, l'une ressuscite, tandis que l'autre tue.
on retrouve bien ce lien : médicament-poison...

il n'y a pas une version du mythe.
Si certaines versions disent que Esculape a été puni pour avoir guéri Hipplolyte, d'autres disent qu'Hades s'est plaint que l'enfer se vidait et que Zeus est intervenu pour arrêter notre guerisseur..

on dit qu'il a été ressucité et qu'il exerce son métier parfois...

Quant à sauver une vie ?
Peut-on vraiment savoir ce qu'on ferait si on se retrouvait dans une situation ou on doit soit sauver une vie et risquer la sienne, ou prednre ses jambes à son cou..
On voudrait le savoir, mais je crois que c'est une réponse qui ne vient que si le moment se présente....
Si la personne a commis un crime... je crois que d'uen certaine façon, celui qui soigne n'a pas à poser la question. il n'est pas juge, il n'est pas bourreau, il est juste homme et il fait son devoir.
J'admire beaucup le médecin qui soigne sans discrimation des personnes qui lui sont inconnus. On reconnait très peu le mérite des urgentistes, finalement...

On peut se demander ce qu'ils éprouvent quand ils n'arrivent pas à sauver, car finalement la mort et la vie sont deux éléments de leur existence et on ne gagne pas toujours dans la vie... Il faut parfois se résoudre à la défaite et l'Homme n'a pas le remède face à la mort...
ce qui est difficle dans cette profession, c'est que l'on ne peut pas toujours sauver et qu'il faut savoir faire preuve d'humilité face à la mort...

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
[GL] Esculape
« Réponse #3 le: 29 août, 2004, 18:18:01 »
Concernant l'emblème de la médecine moderne et le serpent...
Citer
Esculape, le dieu de la médecine ! Tout jeune déjà, il excellait dans l’art de découvrir les plantes qui guérissent.

Un jour, alors qu’il herborisait, il dût assommer un serpent menaçant. Mais quelle surprise alors ! Il vit s’approcher un autre serpent : le reptile tenait dans sa bouche une herbe qui ranima son congénère. Bien sûr, Esculape observa attentivement la plante et en fit une belle réserve, avec laquelle il put soigner et guérir de nombreux humains.

Dès lors, le serpent devint son animal préféré, et le « caducée », formé d’un bâton sur lequel s’enroulent deux serpents, est devenu le symbole de la médecine...
 :eye:  
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
[GL] Esculape
« Réponse #4 le: 17 décembre, 2004, 21:34:05 »
L'emblème de la pharmacie est un serpent enroulé autour d'un calice.
L'emblème de la médecine est en effet un bâton entouré de deux serpents.
^^