Auteur Sujet: [GL] Pomone & Vertumne  (Lu 2213 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
[GL] Pomone & Vertumne
« le: 23 juin, 2004, 22:29:47 »
Bonjour à vous,

J'ai cherché une histoire d'amour parmi les mythes de la Grèce ou de la Rome Antiques. Soit je n'ai pas de chance, soit il y'en a peu qui ont une fin réellement heureuse.
Peut-être doit-on y voir ces quelques vers :

Citer
" Amour en latin faict amor;
Or donc provient d'amour la mort,
Et par avant, soulcy qui mord,
Deuil, plours, pièges, forfaits, remords"
Blason d'Amour

Bon, okay, c'est du vieux français et je triche car c'est tiré du roman de Stendhal : Le Rouge et Le Noir... :P

Bref, étant donné que je crois que l'amour est une chose heureuse, j'ai cherché un exemple heureux à vous présenter...
Une jeune femme prudente et récalcitrante, un amoureux sincère et persistant, un "Happy End "... que demander de plus ?

Bon, après ces quelques notes d'introduction, place au conteur.

**************************************************

Il était une nymphe qui, contrairement à ses semblables, n'aimait pas les forêts sauvages. Son amour allait aux jardins et aux vergers et elle fuyait la compagnie des hommes pour rester seule avec ses arbres.
Le plus ardent de ses soupirants avait pour nom Vertumne, mais il savait que ses chances d'approcher la belle Pomone ou de voir aboutir ses patientes approches sont faibles, voire même inexistantes.

Après avoir essayé divers déguisements : le fruste moissoneur, le bouvier gauche et maladroit et le vigneron... , il arrive à voir l'élue de son coeur, mais quant à la séduire, c'est autre chose...

Il échaufaude alors un autre plan et approche la jeune nymphe sous l'apparence d'une vieille femme : il l'embrasse de bon coeur et lui fait nombre compliments sur ses arbres. Il s'assit sur un orme enlacé d'une vigne couverte de grappes pourpres. Sous cette apparence, il fait alors la défense de l'amour de Vertumne : qu'elle est la seule femme qu'il ait jamais aimé, que, comme la vigne sans appui, elle ne peut porter des fruits seuls, qu'elle a besoin d'un homme qui l'aime et partage sa passion pour les jardins et qu'ensemble, leur jardin serait encore plus magnifique...

Puis il abandonne son déguisement et se tient devant elle dans toute sa radieuse jeunesse. Pomone est alors conquise par tant de beauté et d'éloquence, et désormais ses jardins eurent deux jardiniers.

Source : La Mythologie - E. Hamilton ( Marabout )
********************************************************

N'est ce pas là une belle histoire ? Qu'en pensez-vous ?

- Pensez-vous que, comme Vertumne, il faut toujours garder espoir et qu'en amour, rien n'est jamais sûr ? Que lorsque l'on pourrait croire les chances de bonheur nulles, il peut toujours y'avoir une fin ( un commencement ) heureux ?

- La Mythologie et la littérature regorge d'Histoires de jeune femmes refusant la compagnie des hommes, et qui finalement tombent sous le charme d'un amour imprévu. Auriez-vous d'autres exemples de ce genre à nous présenter ?
« Modifié: 23 juin, 2004, 22:33:35 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
[GL] Pomone & Vertumne
« Réponse #1 le: 25 juin, 2004, 13:50:38 »
Citer
N'est ce pas là une belle histoire ? Qu'en pensez-vous ?

- Pensez-vous que, comme Vertumne, il faut toujours garder espoir et qu'en amour, rien n'est jamais sûr ? Que lorsque l'on pourrait croire les chances de bonheur nulles, il peut toujours y'avoir une fin (un commencement) heureux ?

Belle histoire en effet :).
Ca change du "ils s'aimèrent puis l'un deux se fit tuer" :ange:  

Tout comme Vertumne, je crois que l'on doit toujours garder espoir. C'est ce que ce genre d'histoire
tentent de nous faire comprendre à mon avis  ^^

De plus, qui a dit que l'amour était une science exacte ? Personne. L'amour c'est comme le fleuve de la vie, sinueux avec des obstacles mais qui vaut malgré tout la peine d'être vécue, qui vaut la peine qu'on s'accroche.

Il peut toujours y avoir des rebondissements en amour ; Pomone en voulait pas d'homme a ses côtés, mais Vertumne à réussi à la convaincre du contraire.
Même si l'idée de s'habiller en femme pour le faire..  :siffle: (:lol:)

Je pense quand même que Vertumne n'aurait peut-être pas pu séduire Pomone si sa déclaration n'était pas "liée" au jardin.
Le fait est que Pomone même amoureuse reste une nymphe et donc, reste très proche de la nature. Quelqu'un qui n'aurait été intéréssé que par la jeune femme, n'aurait peut-être pas gagné son coeur  ;). Enfin, c'est mon idée -_-

D'ailleurs, tu as bien fait de mettre un commencement entre parenthèses Gandalf. L'histoire de Vertumne et Pomone ne se termine pas, elle ne fait que commencer :rolleyes:  :D.  
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
[GL] Pomone & Vertumne
« Réponse #2 le: 25 juin, 2004, 21:06:52 »
Quelle jolie histoire, il est vraie, mais j'avoue à force de lire des légendesqui finissent mal, je me suis habituée à elles et elles me touchent plus....



l'espoir est le seul bien qui reste aux hommes, sans espoir et sans rêves, l'homme ne pourrait pas vivre dans ce monde.....
d'ailleurs lorsque Pandore la femme crée par les dieux ouvre la boite la seule émotion qui reste est l'Espoir........
Personnellement, j'ai pris un abonnement à vie ( je l'espére) à la boutique Espérance  ^^

Et pas dans le seul domaine de l'amour mais dans les autres, je me garde deux lignes de vie, deux proverbes:

A coeur vaillant, rien d'impossible
et une que j'ai lu dans le bureau du Boss Qui veut constamment, réussit toujours

Par contre, parfois il est malheureux et suicidaire de croire en un espoir qui peut paraître vainc, je sais c'est paradoxal ce que je dis alors que je viens de défendre la thése de "toujours garder l'espoir", mais bon le domaine de l'amour est trés compliqué, pourquoi on plait à certaines personnes et pas à d'autres, pourquoi on aime quelqu'un et cette personne non ???? tant de questions qui font de l'amour l'un des plus grands mystéres au monde :P


Je réfléchis à d'éventuels autres exemples d'héroïnes refusant l'amour....
Je pense à Atalante, trés belle jeune fille douée pour la course, et la chasse elle aimait parfois à chasser en compagnie de la belle déesse mais cependant Farouche Artémis qui était d'ailleurs sa protectrice,
celle ci se plaisant dans sa vie solitaire, refusait l'amour des hommes.....ce qui faisait défi à la déesse Aphrodite,
Atalante pour ne pas se marier, inventa l'ingenieuse idée de la course ainsi qui celui qui la battrait à la course pourrait l'épouser, mais au cas ou le malheureux perdrait il aurait la tête tranché......
Hippomenes qui etait éperdumment amoureux de la belle en secret, mourait en silence d'envie de l'approcher, la déesse Aphrodite trouva un bon moyen de se venger, et lui donna trois pommes d'or (est ce les mêmes que dans la legende de Troie??,)
ainsi lors de la course celui ci lança les pommes et Atalante  les ramassa et perdit la course, ainsi elle du épouser le jeune Hippomenes......

voilà il y en a certainement d'autres mais je n'en ai pas d'autres en tête et je laisse  la place aux autres conteurs ^^  

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
[GL] Pomone & Vertumne
« Réponse #3 le: 25 juin, 2004, 23:45:43 »
Dans les mythes grecs, les histoires d'amour finissent mal pour diverses raisons :

- la volonté des dieux : énée quitte didon sur l'ordre de Zeus, Hélène est soumise aux conséquences jugement de Pâris. C'est l'excuse facile... Je dirais qu'énée souhaitait avoir son propre royaume, je dirais qu'hélène est hélène et comprenne qui voudra...  :P  ( Je vous renvois seulement à la pièce de Giraudoux et à la tirade du savon. )

- le manque de volonté ou d'amour mutuel : Anaxarète dédaigne son soupirant Iphis jusqu'à ce qu'il se pende à sa fenêtre... ( Elle sera changée en pierre par la suite... ), Thésée abandonne Ariane sur une île...

- la mort.

Celles qui finissent bien sont liées à une prise de conscience que l'amour est plus fort et qu'il ne s'explique pas... C'est ainsi. Même le grand Cupidon dut céder à l'amour ( Je vous raconterai cela bientôt...  ^^  )
Et que l'amour repose sur la confiance envers l'autre et la foi en l'avenir.

Pour conclure, je dirais que l'amour ne s'explique pas dans les mythes, ni dans les romans, ni dans n'importe quel ouvrage de métaphysique de rat de bibliothèque.
L'Amour ne naît jamais au hasard, il va et vient, ce petit démon.. Puis il vous pique. Mais il faut qu'il soit mutuel, sinon on tourne au mélodrame...  :lol:
Puis après, c'est le ballet et quand la première danse est terminée, il faut laisser le temps parler car...

" Le temps, c'est de l'Amour ! " ( Pascal Obispo/ Lionel Florence, Lucie )

Je n'ai pas volé mon pseudo en ardent défenseur de l'espoir...  :eye:

Citer
D'ailleurs, tu as bien fait de mettre un commencement entre parenthèses Gandalf. L'histoire de Vertumne et Pomone ne se termine pas, elle ne fait que commencer  .

Mais là, le conteur se tait, car là, c'est leur histoire à eux.. Espérons qu'elle fut longue et heureuse.  ^^