Auteur Sujet: Noblesse oblige  (Lu 2125 fois)

Hors ligne Gwael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Noblesse oblige
« le: 26 août, 2011, 18:44:38 »
Une chose m'étonne: Tolkien présente Legolas comme le fils de Thranduil, donc un Prince. Et pourtant, il ne se comporte jamais que comme un "petit" Elfe sylvestre! Même s'il n'est pas un Haut-Elfe, ce n'est pas n'importe qui, quand même!
Et quand Aragorn découvre la cotte de mithril de Frodon, et qu'il la décrit comme "une belle chose pour envelopper un petit prince elfe", Legolas aurait dû accourir: "Je ne suis pas petit, mais je crois que cette chose me revient de droit"  :wacko:

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : Noblesse oblige
« Réponse #1 le: 04 septembre, 2011, 11:14:56 »
Comme tu le dis, il n'est pas d'ascendance haut-Elfe. La manière dont son père traite les nains, en les enfermant dans des cachots humides, la beuverie des geôliers ou même l'emplacement du royaume illustrent bien le fait que ce ne sont que des Elfes de bas étage.
 Legolas, tout prince qu'il est, est subjugué par Galadrielle, qui lui est en tout point supérieure. Il a beau être un elfe, il n'en demeure pas moins qu'il reste toujours un "petit elfe".

Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Noblesse oblige
« Réponse #2 le: 06 septembre, 2011, 18:51:49 »
Bonjour Gwael,

Noblesse ne signifie pas arrogance.

Par exemple, si l'on prend la noblesse occitane du XIème au XIIIème siècle, force est de constater qu'elle plus proche de ses gens. Elle est alors en avance de presque 2 siècles sur la noblesse de la France de la même époque. Notamment avec la Fin Amors et les cours d'amour du Duc Guillaume X d'Aquitaine.

Pourtant, cela n'oblige pas les nobles Occitans à être arrogants et à tout exiger comme un dû.

Je pense que tu a une vision de la noblesse uniquement selon le point de  vue des nobles dela majeur partie de l'europe féodale.

C'est malheureusement la vision la plus répandue de la noblesse.


La manière dont son père traite les nains, en les enfermant dans des cachots humides, la beuverie des geôliers ou même l'emplacement du royaume illustrent bien le fait que ce ne sont que des Elfes de bas étage.

En passant Tar, selon ma comprhension de la chose, le traitement des nains par Thranduil dans le Hobbit est plus dû à la haine féroce que se vouent le peuple des Nains et celui des Elfes Sylvains. Une haine qui est le fruit de la naissance du peuple Nain, puique Eru lui même dit à Aulë que les nains seraient ses enfants adoptifs et pourtant que leur peuple n'aurait guère d'amours pour les Premiers Nés.

Cette Haine que l'on voit naître en particulier lors du meutre de Elu Thingol par les nains de Nogrod qui ont serti le Silmaril dans le Nauglamir et que les sujet de Elu Thingol massacreront sans aucune pitié.

En passant, bienvenu Gwael et bravo pour la pertinence de ta question.  ;)

Bonne journée.

Modérateur des Forums

Hors ligne Gwael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Re : Noblesse oblige
« Réponse #3 le: 07 septembre, 2011, 13:54:22 »
Merci pour vos réponses édifiantes!
Je pense que même si Legolas est peut-être "proche de ses gens", comme tu dis Glorfindel, son ascendance devrait le rendre différent: par exemple par un plus grand sens du dévouement, une manière différente d'analyser la situation...
C'est peut-être aussi dû à l'évolution des Elfes dans la pensée de Tolkien, entre Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux: il est passé de sortes de "fées" disparaissant mystérieusement (cf. les Nains perdus dans la Forêt Noire) ou chantant comme si tout leur était égal (à Fondcombe) à des personnages individualisés, et demandant donc à avoir leur propre caractère.
De plus, la vision d'Elfes héroïques et puissants est davantage mise en valeur dans la deuxième œuvre: le récit de la Dernière Alliance, Glorfindel face aux Cavaliers Noirs... Même si on retrouve un peu les Elfes du Hobbit avec Gildor et sa bande