Auteur Sujet: HOME  (Lu 3627 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
HOME
« le: 11 juin, 2009, 20:03:22 »
Avez-vous vu le film de Yann Arthus-Bertrand ?
Qu'en avez-vous pensé et qu'en avez-vous retiré ?
Allez-vous changer concrètement vos habitudes pour être moins pollueur ?
Pensez-vous que ce film a pu jouer un rôle dans le succès électoral de "Europe Ecologie" en France ? Ou arrive t-il à un moment où ces questions émergent dans la conscience collective ?

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #1 le: 14 juin, 2009, 12:25:49 »
Alors, attention, j'annonce que j'ai un avis assez extrême de part les temps qui courent sur le sujet.

Oui, j'ai vu le film. Et je commence à en avoir marre de ces personnes qui estiment que tout est de notre faute. Nous polluons que dale comparé au milliard d'indiens, aux grosses berlines ricaines ou aux mines de charbon chinoises, un changement de notre part ne nous fera pas plus avancer.

Ensuite, je tiens tout de même à rappeler  que tous les scientifiques ne sont pas d'accord sur l'origine du réchauffement climatique. Certes, on trouve aussi des pseudo historiens qui nient l'holocauste, mais là, c'est plus sérieux et apolitique. Prenons un exemple: on a recouvert dans une grotte en France des peintures préhistoriques. Sauf que cette grotte se situe désormais à 14 mètres sous la mer. Si bien que la mer a monté, sans que se soit provoqué par l'homme. Bref, tout ça pour dire que le réchauffement climatique ...

Après, il faut être réaliste. Je ne dis pas qu'il faut polluer, au contraire, accentuons nos efforts et évitons de polluer la planète pour le plaisir, mais il ne faut pas non plus croire que tout est de notre faute, et que nous devrions tous nous pendre pour arrêter d'abimer notre belle planète.

Je termine avec mon point de vue le plus extrême (si si). On nous annonce partout que d'ici 50 ans, un certain pourcentage d'espèces aura disparu. Et alors ? La nature fonctionne comme cela. Je vous rappelle que de tout temps, des espèces ont disparu, alors quelques unes de plus ...
Je ne comprends pas cette obstination de notre temps de vouloir préserver la Terre exactement comme elle est maintenant. La planète change, évolue, et bien tant mieux !


Et oui, il parait évident que le film Home a joué un très, très grand rôle pour les élections. Cela peut indiquer deux choses:
- une partie des français adhère au mouvement écologique
- une partie des français a été influencée par un film. Et ça, c'est grave.
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : HOME
« Réponse #2 le: 14 juin, 2009, 16:07:07 »
Ton point de vue illustre tout simplement un point de vue cartésien extrémiste et les première étapes de la théories du deuil.

Comprends par là que la dissociation de l'Homme et de la Nature proné par Descartes et ses sucesseurs n'avait pas tant pour but de faire de l'Homme un être extra-naturel mais de l'affranchir de la religion et de la scolastique (philosophie faisant le lien entre le christianisme et la philosophie aristotélicienne). Seulement un passage a ouvert la porte à certaines dérives :
« [...] Au lieu de cette philosophie spéculative qu'on enseigne dans les écoles, on en peut trouver une pratique, par laquelle, connoissant la force et les actions du feu, de l'eau, de l'air, des astres, des cieux, et de tous les autres corps qui nous environnent, aussi distinctement que nous connoissons les divers métiers de nos artisans, nous les pourrions employer en même façon à tous les usages auxquels ils sont propres, et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature. »

Ensuite pour rebondir sur les étapes du deuil, je rappelle que les travaux d'Elisabeth Kübler-Ross font retenir cinq étapes d'un deuil.
Choc, déni : Cette courte phase du deuil survient lorsqu'on apprend la perte. C'est une période plus ou moins intense où les émotions semblent pratiquement absentes. C'est en quittant ce court stade du deuil que la réalité de la perte s'installe.
Colère : Phase caractérisée par un sentiment de colère face à la perte. La culpabilité peut s'installer dans certains cas. Période de questionnements.
Marchandage : Phase faite de négociations, chantages...
Dépression : phase plus ou moins longue du processus de deuil qui est caractérisée par une grande tristesse, des remises en question, de la détresse. Les endeuillés dans cette phase ont parfois l'impression qu'ils ne termineront jamais leur deuil car ils ont vécu une grande gamme d'émotions et la tristesse est grande.
Acceptation : Dernière étape du deuil où l'endeuillé reprend du mieux. La réalité de la perte est beaucoup plus comprise et acceptée. L'endeuillé peut encore vivre de la tristesse, mais il a retrouvé son plein fonctionnement. Il a aussi réorganisé sa vie en fonction de la perte.

Les cartésiens, les capitalistes sont actuellement aux premières phases de leur deuil, celui qui consiste à se dire que l'Homme a sa part dans des bouleversements de notre environnement et qu'il serait sage de s'en inquiéter puisque nous faisons aussi partie de celui-ci et qu'on ignore encore quelles pourront être les conséquences de ces changements.
Le Choc : à mon avis, cette étape est déjà passée depuis moins de 10 ans. On parle de plus en plus d'écologie, bien plus depuis l'an 2000 qu'après 1992.
Le Déni : illustré par certaines théories qui souhaitent relativiser l'impact de l'Homme sur l'environnement et rappellent les nombreux bouleversements qui ont accompagné le passage d'une ère à une autre, avec des phases intenses de disparition d'espèce. Pour moi, cela s'apparente aussi au marchandage : "oui, des espèces disparaissent, la mer monte, mais c'était déjà comme ça avant nous".
La Colère : chez un certain nombre, il y a une colère contre les générations qui ont précédé et pollué, profité des 30 Glorieuses. Pour d'autres, c'est les écolos qui sèment la discorde (phase de déni toujours)...


Je réponds sur le fond de tes remarques très intéressantes :

Citer
Ensuite, je tiens tout de même à rappeler  que tous les scientifiques ne sont pas d'accord sur l'origine du réchauffement climatique. Certes, on trouve aussi des pseudo historiens qui nient l'holocauste, mais là, c'est plus sérieux et apolitique. Prenons un exemple: on a recouvert dans une grotte en France des peintures préhistoriques. Sauf que cette grotte se situe désormais à 14 mètres sous la mer. Si bien que la mer a monté, sans que se soit provoqué par l'homme. Bref, tout ça pour dire que le réchauffement climatique ...
Le problème n'est pas de savoir s'il va y avoir montée des eaux à cause de l'Homme. Le problème est qu'un certain nombre de gens croient qu'on soulève la question dans un but de flagellation publique. Flagellation de nos modes d'existences, de nos modes de consommation. Le problème comme l'a montré le film c'est de prendre conscience de ce phénomène de montée des eaux et des températures, de noter les causes plausibles (émission de gaz à effets de serre), les conséquences (inondatons des zones cotieres et sous le niveau de la mer... par exemple aux Pays Bas, problèmes à venir d'approvisionnement en eau, canicules...). Les activités humaines ne sont peut-être pas la cause, mais elles en sont le catalyseur.

Citer
Oui, j'ai vu le film. Et je commence à en avoir marre de ces personnes qui estiment que tout est de notre faute. Nous polluons que dale comparé au milliard d'indiens, aux grosses berlines ricaines ou aux mines de charbon chinoises, un changement de notre part ne nous fera pas plus avancer.
Le problème des changements climatiques ne s'aborde pas à un niveau "local" mais du point de vue "mondial". En cela la mondialisation peut pour une fois être une bonne chose puisqu'un changement des modes de consommation et de production peut être envisageable du point de vue mondial. Le débat à la fin du documentaire sur France 2 a bien mis en lumière que les chinois et les indiens commencent eux aussi à s'intéresser à la question, puisqu'ils subissent eux aussi ses problèmes, notamment avec les eaux impropres à la consommation, l'assèchement de lacs, les inondations, coulées de boue etc... Nous autres européens ne sommes pas responsables de tout, mais nous avons aussi notre part et on n'avancera pas le schmilblick en se rejettant la balle.

Citer
On nous annonce partout que d'ici 50 ans, un certain pourcentage d'espèces aura disparu. Et alors ? La nature fonctionne comme cela. Je vous rappelle que de tout temps, des espèces ont disparu, alors quelques unes de plus ...
Je ne comprends pas cette obstination de notre temps de vouloir préserver la Terre exactement comme elle est maintenant. La planète change, évolue, et bien tant mieux !
Qui nous dit que cette évolution de la planète ira dans le bon sens pour l'Homme, pour ces conditions de subsistance ? La question n'ets pas que de s'apitoyer sur la mort des oursons blancs mais aussi de savoir si ces perturbations auront un impact durect sur nos conditions de vie.


Citer
Et oui, il parait évident que le film Home a joué un très, très grand rôle pour les élections. Cela peut indiquer deux choses:
- une partie des français adhère au mouvement écologique
- une partie des français a été influencée par un film. Et ça, c'est grave
Les sondages montraient depuis plusieurs semaines une montée progressive de la liste Europe Ecologie. Il est probable que plusieurs choses aient joué :
* une campagne bien menée par Cohn-Bendit et co qui ont su trouvé l'intérêt l'opinion ou une partie en tout cas ;
* une forte abstention dans les milieux populaires, qui a fait croitre le pourcentage de vote des classes moyennes;
* la quête continuelle d'une alternative aux partis classiques PS et UMP par un électorat non satisfait et volage de fait : ceci est illustré depuis 2002 par la montée ponctuelle d'un troisième luron : FN en 2002, Modem en 2007, Verts en 2009.
Je ne suis pas sûr que le film ait eu un impact à 2 % près des électeurs (ce qui serait déjà beaucoup).

D'ailleurs en quoi cela serait inquiétant si un tel film pouvait influencer l'électorat ? Est-ce réellement pire que les promesses non tenues ou rixes puériles de nos élites ?
Je crois que les partis conventionnels ont intérêt à se demander pourquoi les électeurs ont préféré voté pour les Verts, plutôt que de rejeter ceci sur un caprice éphémère influencé soi-disant par un film.

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
HOME
« Réponse #3 le: 15 juin, 2009, 10:13:57 »
Comme toujours**, les films de YAB sont magnifiquement choquants.
Il montre des beautés de la nature, des beautés  insoupçonnables pour certaines, mais beautés qui sont vouées à disparaitre à cause de l'homme.

Pourquoi le nier ?

Si l'homme n'est pas responsable de tout ce qui arrive, qui l'est ?
- Qui a accentué l'effet de serre ?
- Qui cherche à faire évoluer la technologie sans se soucier des répercussions ?
- Qui cherche à piller les ressources de la Terre dans les seuls buts économiques et politiques, au détriment de la faune et de la flore ?
- Qui se multiplient par milliers ? ^^
- Je cite une des phrases du film : 20% de la population consomme 80% des ressources mondiales....

Le voilà le problème.. Si tout le monde pense "c'est la vie pourquoi lutter" ? Il ne faut pas s'étonner de voir la situation actuelle.
Certes, des espèces ont déjà disparu... mais pas au rythme effréné de ces derniers années/décennies.
Le soucis : perdre quelques espèces d'animaux, ce n'est rien, c'est le cycle de la vie... Ce qu'on risque à long terme, c'est de perdre toutes les espèces !

Les chansons, les livres qui font référence à des mondes de béton, sans animaux (ou musée), sans végétation (ou musée/parc)... Est-ce, ce qui nous attend ?

La Terre évolue oui. Heureusement ! Mais si l'homme, et tout ce qui vit dessus n'est plus en mesure d'apprécier ces changements, à quoi bon ?

**N'oublions pas qu'il ne s'agit pas du premier, ni certainement du dernier film que fera cet homme.

Devenir moins pollueur ? Faire attention ? :
En ce qui me concerne, je n'ai pas attendu de voir des films, des slogans et autres pour agir. Je ne suis pas un exemple, je ne vis pas en pleine brousse, sans éléctricité, sans chauffage. Non. Mais je fais attention à l'eau, à ce que j'achète, au tri des poubelles, j'ai des ampoules écos, etc.

Si chacun fait un peu, c'est tout le monde qui y gagnera (comme dirait YAB  ;))


Concernant le fait que le film aurait influencé les éléctions :

Honnêtement ? Je trouve que c'est une belle connerie.
Comme de dire que d'avoir vu le na...msieur le président Sarkozy  :lol: avec le président Obama aurait donné une bonne image de lui d'où les résultats de l'UMP aux Européennes.

Dire que les gens ont voté pour les Verts à cause du film ? Certaines personnes surement, ne soyons pas aveugles. Mais arrêtons là l'influence qu'à pu avoir Home.
Dans un même temps, le but du film était de faire réagir les gens, de faire changer les mentalités. Peut être est-ce que à fonctionné ? Allez savoir. Les gens sont seuls dans l'isoloir ;)
Mais je reste convaincue que si le film à joué pour 1 ou 2 % des électeurs, c'est le grand maximum.
« Modifié: 15 juin, 2009, 10:16:31 par eärwen »
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #4 le: 15 juin, 2009, 12:45:21 »
Hi, sympa le débat de fond.  ^^ Je vais essayer de répondre, mais je vais volontairement passer à côtés de deux trois choses parce que je dois commencer à réviser ce BAC.   :p

En préambule tu me vois très heureux d'être comparé à Descartes, non pas par fierté nationale (ne dit-on pas que les français sont cartésiens ?  <_<), mais par réelle conviction de raison.

La théorie du deuil peut effectivement répondre aux différentes émotions que suscitent l'écologie, mais n'oublions qu'elle ne fonctionne ici que si on admet que l'homme est pour quelque chose quant au réchauffement climatique. Si on se place de mon point de vue, il n'y a pas lieu d'être ni en colère, ni en déni ou quoique se soit puisque le deuil "n'existe pas".
Citer
Le problème des changements climatiques ne s'aborde pas à un niveau "local" mais du point de vue "mondial". En cela la mondialisation peut pour une fois être une bonne chose puisqu'un changement des modes de consommation et de production peut être envisageable du point de vue mondial. Le débat à la fin du documentaire sur France 2 a bien mis en lumière que les chinois et les indiens commencent eux aussi à s'intéresser à la question, puisqu'ils subissent eux aussi ses problèmes, notamment avec les eaux impropres à la consommation, l'assèchement de lacs, les inondations, coulées de boue etc... Nous autres européens ne sommes pas responsables de tout, mais nous avons aussi notre part et on n'avancera pas le schmilblick en se rejettant la balle.

Quoique puisse dire le film, je peux t'affirmer que ni la Chine, ni l'Inde ne sont près à faire la moindre concession là dessus. Si les USA vont probablement ratifier le protocole de Kyoto sous l'impulsion d'Obama, ils ne sont pas près de changer leurs habitudes. On prend toujours comme exemple, en Europe, le New-yorkais pour symboliser l'ensemble des américains. Or, il faut bien se mettre dans le crâne que New York est très européenne, et qu'elle adopte souvent les mêmes idées que celles du Vieux Continent. Mais l'average Joe, et la plupart des américains, sont loin de vouloir changer leurs habitudes ! Et c'est même cause perdu pour la Chine par exemple. Je lisais il y a peu une interview d'un dirigeant chinois dans The Economist, qui expliquait que la Chine continuerai de polluer pour se développer (vous savez, le topo habituel). Donc je réitère ce que je dis: quand biene même nous, européens de l'ouest, réduisons drastiquement nos atteintes à la Terre, les 3 milliards d'Etats Uniens, de Chinois et d'Indiens n'arrêterons pas leur pollution. Certes il faut montrer la voie, mais la suivront ils, permets moi d'en douter.

Citer
Qui nous dit que cette évolution de la planète ira dans le bon sens pour l'Homme, pour ces conditions de subsistance ? La question n'ets pas que de s'apitoyer sur la mort des oursons blancs mais aussi de savoir si ces perturbations auront un impact durect sur nos conditions de vie.

Évidemment que les changements climatiques vont changer la façon de vivre des hommes. Et je ne veux pas me répéter, mais au fond, qu'est que ça peut nous faire ? Nos ancêtres du Moyen Age vivaient un hiver bien plus rude et beaucoup plus long. Alors nous pouvons très bien nous adapter à un été plus long non ? C'est le propre des animaux de s'adapter, ceux qui n'y arrivent pas disparaissent. Et comme l'homme a priori ne disparaitrait pas du fait des changements climatiques, nous nous adapterons.

Citer
Les sondages montraient depuis plusieurs semaines une montée progressive de la liste Europe Ecologie. Il est probable que plusieurs choses aient joué :
* une campagne bien menée par Cohn-Bendit et co qui ont su trouvé l'intérêt l'opinion ou une partie en tout cas ;
* une forte abstention dans les milieux populaires, qui a fait croitre le pourcentage de vote des classes moyennes;
* la quête continuelle d'une alternative aux partis classiques PS et UMP par un électorat non satisfait et volage de fait : ceci est illustré depuis 2002 par la montée ponctuelle d'un troisième luron : FN en 2002, Modem en 2007, Verts en 2009.
Je ne suis pas sûr que le film ait eu un impact à 2 % près des électeurs (ce qui serait déjà beaucoup).

D'ailleurs en quoi cela serait inquiétant si un tel film pouvait influencer l'électorat ? Est-ce réellement pire que les promesses non tenues ou rixes puériles de nos élites ?
Je crois que les partis conventionnels ont intérêt à se demander pourquoi les électeurs ont préféré voté pour les Verts, plutôt que de rejeter ceci sur un caprice éphémère influencé soi-disant par un film.

Reste que, malgré toutes les explications possibles, une semaine avant Home, les écolos tenaient 11 des suffrages dans tous les sondages, et qu'à l'élection, ils en ont remportés 17. Donc je veux bien que Cohn Bendit ait fait une capgne admirable, voire fantastique la dernière semaine, que Bayrou se soit tirer des balles dans le pied, mais je suis persuadé (et non convaincu, nuance) que Home à permis de confirmer les électeurs écolos dans leur choix, de rafler des indécis/et ceux qui en ont marre de la bagarre droite-gauche, voire en a convaincu un certain nombre qui voulaient en premier lieu voter pour un autre parti.

Quant au fait que se soit inquiétant ou non, j'estime qu'une opinion ne peut uniquement se baser sur un film. Je ne veux pas faire de comparaison grossière et démesurée, mais les ouvrages partisans n'ont jamais été une voie vers un monde meilleur. Suffit de lire Mein Kampft ou le Petit Livre Rouge. Je ne compare pas les idées de Home à celles des deux autres torchons, mais cela montre compbien il est dangereux d'essayer d'influencer le peuple via un média en voulant montrer qu'on détient la vérité vraie.


Earwen, je ferai une critique de tonb post plus tard, mais mes cours m'appellent !
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #5 le: 15 juin, 2009, 12:49:53 »
Earwen, je ferai une critique de tonb post plus tard, mais mes cours m'appellent !

Pas de soucis ^^ Je suis du style à aimer les débats pour peu qu'ils soient argumentés, ce qui est le cas ;)

Bon courage pour les cours  ^^

EDIT 

Citer
mais je suis persuadé que Home à permis de confirmer les électeurs écolos dans leur choix, de rafler des indécis/et ceux qui en ont marre de la bagarre droite-gauche, voire en a convaincu un certain nombre qui voulaient en premier lieu voter pour un autre parti.
J'avoue que là je dois dire : pas faux  :siffle:... Les élécteurs en ont eu /ont toujours ? marre des "gamineries", des accrocs, et autres joyeusetés entre politiciens.
Si on leur donne un "échappatoire".. ils le saisissent.

Ce n'est pas mon cas mais je conçois aisément que certains aient pu le faire.
« Modifié: 15 juin, 2009, 12:52:40 par eärwen »
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : HOME
« Réponse #6 le: 15 juin, 2009, 14:07:46 »
Citer
La théorie du deuil peut effectivement répondre aux différentes émotions que suscitent l'écologie, mais n'oublions qu'elle ne fonctionne ici que si on admet que l'homme est pour quelque chose quant au réchauffement climatique. Si on se place de mon point de vue, il n'y a pas lieu d'être ni en colère, ni en déni ou quoique se soit puisque le deuil "n'existe pas".
Sauf si tu es en phase de déni... Ce que tu ne peux pas savoir toi-même, sauf inconsciemment, car c'est peut-être même ce que tu ignores de savoir. Mais comment ignorer ce qu'on sait ignorer ? That's the question, and a good question for a bachelor.  :D

Citer
Quoique puisse dire le film, je peux t'affirmer que ni la Chine, ni l'Inde ne sont près à faire la moindre concession là dessus
Raisonnement basé sur ... un geocentrisme occidental ?
Pourquoi les chinois et les indiens ne voudraient pas s'intéresser à l'écologie? Sont-ils plus stupides que nous ? Pourquoi serions nous les gentils et eux les méchants ?
Il faut que les USA se secouent dans un premier temps et montrent l'exemple en réduisant leurs émissions de CO2 et en rationnalisant leur mode de production et leurs produits. Là, on fera déjà un grand pas en avant. De notre côté, il faut continuer à persévérer dans la bonne voie... sans aller vers des mesures hors sujet et hypocrites (comme les ecotaxes qui ne serviront qu'à renflouer les caisses de l'Etat) au risque de dégouter les gens.

Citer
Évidemment que les changements climatiques vont changer la façon de vivre des hommes. Et je ne veux pas me répéter, mais au fond, qu'est que ça peut nous faire ? Nos ancêtres du Moyen Age vivaient un hiver bien plus rude et beaucoup plus long. Alors nous pouvons très bien nous adapter à un été plus long non ? C'est le propre des animaux de s'adapter, ceux qui n'y arrivent pas disparaissent. Et comme l'homme a priori ne disparaitrait pas du fait des changements climatiques, nous nous adapterons.
Ênfin faut pas oublier que l'Homme a connu les famines, la faim et les épidémies au Moyen Âge. Mais le monde ne se limite à pas à l'Europe. IL y a toujours des pays qui connaissent les épidémies, les sécheresses, les famines. Une modification des conditions climatiques ou de la biodiversité aura surement un impact négatif pour ses populations, ce qui peut se traduire par une augmentation significative de la mortalité.
Le réchauffement climatique ce n'est pas seulement le fait d'avoir 40° à l'ombre et de devoir courir dans un magasin chercher un Magnum ou un Coca-Cola, c'est aussi des gens qui souffrent ailleurs ou des gens qui meurent.
D'ailleurs même si l'humanité survit à ça, ce qui n'est qu'un postulat soit dit en passant, cela ne se fera surement pas sans perte en vies humaines. On oublie un peu trop facilement que le monde ne se limite pas à notre expérience.

Citer
Quant au fait que se soit inquiétant ou non, j'estime qu'une opinion ne peut uniquement se baser sur un film. Je ne veux pas faire de comparaison grossière et démesurée, mais les ouvrages partisans n'ont jamais été une voie vers un monde meilleur. Suffit de lire Mein Kampft ou le Petit Livre Rouge. Je ne compare pas les idées de Home à celles des deux autres torchons, mais cela montre compbien il est dangereux d'essayer d'influencer le peuple via un média en voulant montrer qu'on détient la vérité vraie.
Est-ce pire que de prendre parti pour Ségolène ou Nicolas suite à un débat télévisé de niveau intellectuel affligeant ? D'ailleurs on ne peut pas dire que les débats télévisés entre politiciens soient dans une phase d'évolution positive. Et pourtant, cela suffit à en convaincre un certain nombre de voter pour l'un ou l'autre ou contre l'un ou l'autre. Mais combien lisent et comprennent vraiment les programmes ?

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #7 le: 15 juin, 2009, 19:04:54 »
Moi qui était sensé travailler...

Citer
Raisonnement basé sur ... un geocentrisme occidental ?
Pourquoi les chinois et les indiens ne voudraient pas s'intéresser à l'écologie? Sont-ils plus stupides que nous ? Pourquoi serions nous les gentils et eux les méchants ?
Il faut que les USA se secouent dans un premier temps et montrent l'exemple en réduisant leurs émissions de CO2 et en rationnalisant leur mode de production et leurs produits. Là, on fera déjà un grand pas en avant. De notre côté, il faut continuer à persévérer dans la bonne voie... sans aller vers des mesures hors sujet et hypocrites (comme les ecotaxes qui ne serviront qu'à renflouer les caisses de l'Etat) au risque de dégouter les gens.

Là, selon moi, c'est toi qui fait du geocentrisme. Je m'explique: n'attends pas des chinois de se préoccuper de l'écologie, ils pensent avant tout à avoir un job, gagner de l'argent, survivre et souvent louer leur patriotisme. Nous n'avons pas les mêmes préoccupations, d'où la réaction de cet officiel chinois. Nous pensons à la planète, ils pensent à leur développement...

Citer
Ênfin faut pas oublier que l'Homme a connu les famines, la faim et les épidémies au Moyen Âge. Mais le monde ne se limite à pas à l'Europe. IL y a toujours des pays qui connaissent les épidémies, les sécheresses, les famines. Une modification des conditions climatiques ou de la biodiversité aura surement un impact négatif pour ses populations, ce qui peut se traduire par une augmentation significative de la mortalité.
Le réchauffement climatique ce n'est pas seulement le fait d'avoir 40° à l'ombre et de devoir courir dans un magasin chercher un Magnum ou un Coca-Cola, c'est aussi des gens qui souffrent ailleurs ou des gens qui meurent.
D'ailleurs même si l'humanité survit à ça, ce qui n'est qu'un postulat soit dit en passant, cela ne se fera surement pas sans perte en vies humaines. On oublie un peu trop facilement que le monde ne se limite pas à notre expérience.

Certes, mais les désastres climatiques n'ont pas attendu l'homme pour avoir lieu. bref, on retombe dans ce que tu appelles le déni, et ce que je qualifie de manque de preuve.

Citer
Est-ce pire que de prendre parti pour Ségolène ou Nicolas suite à un débat télévisé de niveau intellectuel affligeant ? D'ailleurs on ne peut pas dire que les débats télévisés entre politiciens soient dans une phase d'évolution positive. Et pourtant, cela suffit à en convaincre un certain nombre de voter pour l'un ou l'autre ou contre l'un ou l'autre. Mais combien lisent et comprennent vraiment les programmes ?

Un débat, c'est la confrontation de deux points de vue. Un film, du moins ici Home, n'en développe qu'un seul. Et des gens ne prennent pas la peine de s'informer, estimant que ce film est rigoureusement exact. A tord ou à raison.
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : HOME
« Réponse #8 le: 15 juin, 2009, 19:44:06 »
Citer
n'attends pas des chinois de se préoccuper de l'écologie, ils pensent avant tout à avoir un job, gagner de l'argent, survivre et souvent louer leur patriotisme. Nous n'avons pas les mêmes préoccupations, d'où la réaction de cet officiel chinois. Nous pensons à la planète, ils pensent à leur développement...
Tu serais surpris par le nombre de gens qui pensent avant tout à avoir un emploi, surtout par les temps qui courrent. C'est une préoccupation normalement universelle, que la conjoncture ne rassure pas justement. Je ne pense pas que cela soit incompatible : pourquoi ne pourrait-on pas lier business et écologie ? Regarde le développement des gammes bio et commerce équitable dans les magasins, c'est un indice critiquable mais notable : il y a dix ans, c'était réservé aux bobos parisiens dans des boutiques "aware" affichant des prix déraisonnables, alors que c'ets maintenant relativement accessible dans tout hypermarché digne de ce nom, pour un supplément raisonnable. Si les grandes enseignes jouent le jeu, n'y ont-elles pas un intérêt ?

Citer
Nous pensons à la planète, ils pensent à leur développement...
Nous pensons l'un et l'autre à notre développement, seulement commence à emmerger la notion de "développement durable".

Citer
Certes, mais les désastres climatiques n'ont pas attendu l'homme pour avoir lieu.
C'est pour ça qu'il faut se contenter des taux actuels d'émission de gazs à effet de serre ? Ja vais volontairement pousser l'argumentation au point extrême : Quel importance cela peut-il bien avoir qu'on favorise la fonte des glaciers, la montée des eaux, la perturbation des courants marins, la pollution des nappes phréatiques puisque la nature elle-même a déjà connu auparavant des perturbations climatiques. Et puis même si certains en meurent, qu'importe que ce soit en partie à cause de l'Homme puisque la Nature se chargeait déjà de faire le tri autrefois entre les forts et les faibles ? Ne faut-il pas casser des oeufs pour faire des omelettes ? Qui dit que nos enfants ne feront pas partie des oeufs à casser ? La question mérite d'être soulevée avant qu'elle ne puisse plus l'être...

De plus, lorsque le développement ne se préoccupe pas de questions environnementales, c'est souvent qu'il ne se préoccupe pas non plus de questions sociales. D'ailleurs pourquoi ceux-là se préoccuperaient-ils déjà du sort de nos descendants alors qu'ils ne se soucient guère de leurs contemporains ?
Ce qui est critiquable c'est que les modes de productions et les produits de piètre qualité (du point de vue écologique s'entend) sont maintenus dans certains pays parce que cela profite à une minorité : ce qu'on appelle la course aux profits.
Je ne vais pas donner dans l'anticapitalisme puisque ce n'est pas ma doctrine, et que je ne me reconnais pas dans le NPA, Besancenot et consort. Mais il en va de l'écologie comme il en va de l'économie ou de la société : on a besoin d'éthique puisque certaines "élites" ne savent pas allier intérêt général et enrichissement personnel.

Citer
Un débat, c'est la confrontation de deux points de vue. Un film, du moins ici Home, n'en développe qu'un seul. Et des gens ne prennent pas la peine de s'informer, estimant que ce film est rigoureusement exact. A tord ou à raison.
Y a quand même pas beaucoup de scientifiques qui donnent crédit aux théories niant le rôle de l'Homme dans les changements climatiques...  :lol:

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #9 le: 16 juin, 2009, 13:02:54 »
Pour ta dernière remarque, j'estime que Claude Allegre n'est pas un sectaire, et qu'on peut ainsi lui accorder un certain crédit si on veut dialoguer. :D
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : HOME
« Réponse #10 le: 16 juin, 2009, 19:46:27 »
D'un autre côté, je ne suis pas sûr qu'il soit totalement crédible sur ce terrain, étant donné qu'il semble plutôt en faveur d'un libéralisme qui nourrit plutôt que d'un principe de précaution qui fait des pauvres. D'ailleurs on peut se demander pourquoi il s'offusque de voir le principe de précaution dans notre constitution. C'est probablement l'un des addenda les plus intéressants de ces dernières années.
Quant à Allègre et ses dons pour la discussion, ne dis surtout pas ça à un prof', tu aurais des surprises. ^^

Hors ligne Mithrandir

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1262
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #11 le: 16 juin, 2009, 21:15:23 »
Avez-vous vu le film de YAB?

Oui et j'ai trouvé ces plans aériens d'une grande beauté tout comme ces photo d'ailleurs

Qu'en avez-vous pensé /retiré 

retiré !!! pas grand chose, ce que j'en ai pensé!!!  c'est que le premier prédateur est l'homme  et que il y a un travail énorme à faire sur l'écologie (je dirais même presque décourageant ) Tar tu dit que nous polluons peu par rapport au pays de Chine , Inde etc etc .... tu n'a pas vraiment tord mais je ne sais pas si tu connais le chiffre en tonnage des déchets que la France produit dont 20% seulement est recycler je pense que tu saurais surpris .
quant au réchauffement de la planète il est vrai que cela a commencer avant même que l'homme soit sédentaire et que des espèces ont disparus mais tout ça ce faisait naturellement , depuis que l'être humain c'est "progrètiser" pratiquement toutes les espèces animales sont en danger terrienne ou aquatique , je ne suis pas de greenpeace ou autre association quel qu'elle soit mais je me pose une question, montrerons-nous à nos enfants ou petits enfants un ours polaire ou une baleine ou tous autre animal qu'au musé ou en photo ???

Avez-vous changer vos habitude pour être moins pollueur

Non car depuis des années j'essaye de faire attention à tous ce que je fait , ce que j'achète et au déchet que je produit , je ne pense pas pouvoir faire mieux à mon niveau,  par contre les communes devrait faire beaucoup plus d'efforts comme isolé les bâtiments qu'elle a sous son controle, là!!! la perte d'énergie serait mois grande et la planète s'en sentirait mieux .

Pensez-vous que le film a jouer un rôle au européenne ?  

La , je dois dire que je suis d'accord avec Tar (une fois n'est pas coutume  :lol: ) vue la performance des verts et du taux d'abstention Home à indéniablement jouer  dans la balance             
Statut:Présent pour le moment


Fuyez pauvres fous !!!!!

Hors ligne SamSagace

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 748
    • Voir le profil
HOME
« Réponse #12 le: 16 juin, 2009, 23:15:01 »
Avez-vous vu le film de Yann Arthus-Bertrand ?
non, pas encore!! :p
mais je le ferai!
Qu'en avez-vous pensé et qu'en avez-vous retiré ?
 .....
Allez-vous changer concrètement vos habitudes pour être moins pollueur ?

... je ne pense pas que cela modifie profondément mes habitudes!
De toute façon, nous faisons le maximum de ce qu'il nous est possible de faire, même si c'est encore assez peu:
tri des déchets
achat de produits bio quand c'est possible (prix!) ou au moins de production locale
peu d'arrosage dans le jardin avec un maximum d'utilisation d'eau de pluie
isolation de la maison
....
mais on aimerait aller plus loin et ce n'est pas facile!

Pensez-vous que ce film a pu jouer un rôle dans le succès électoral de "Europe Ecologie" en France ? Ou arrive t-il à un moment où ces questions émergent dans la conscience collective ?

je crois que ceux qui ont voté "vert" sont déjà des personnes persuadées, mais beaucoup d'entre elles auraient voté PS ou MOdem, voire UMP, ou Besancenot, ou ... si leurs projets avaient plus de consistance!
en ce qui me concerne, je n'arrive même pas à croire à la sincérité des discours "écolos" de tous ces partis!
alors, HOME ou pas, ça ne change rien pour moi!

Sinon, pour tout ce qui a été dit auparavant ...
je n'ai aucun attrait pour les Négationnistes de tout-poil !
Ce n'est pas parce que mon voisin met du désherbant dans son jardin, que je vais en mettre moi aussi, sous prétexte que c'est tout le monde ou personne! :lol:
"Si un plus grand nombre d'entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie"
J.R.TOLKIEN "Bilbo le hobbit"

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : HOME
« Réponse #13 le: 17 juin, 2009, 11:00:12 »
Citer
D'un autre côté, je ne suis pas sûr qu'il soit totalement crédible sur ce terrain, étant donné qu'il semble plutôt en faveur d'un libéralisme qui nourrit plutôt que d'un principe de précaution qui fait des pauvres. D'ailleurs on peut se demander pourquoi il s'offusque de voir le principe de précaution dans notre constitution. C'est probablement l'un des addenda les plus intéressants de ces dernières années.
Quant à Allègre et ses dons pour la discussion, ne dis surtout pas ça à un prof', tu aurais des surprises.

Le problème du principe de précaution, c'est qu'on l'utilise à tord et à travers dans notre douce France. On nuit à l'innovation, qui est pourtant essentielle dans la richesse d'un pays. Certes, je concède que ce droit (?) est nécessaire, et que nous ne pouvons pas nous en passer. Mais à force d'en user et abuser, on lui fait perdre sa consistance, et pire, on menace le pays.

Quant à toi Sam, j'ai pas bien compris la remarque sur les négationnistes . On parle de Ahrmaninedjad là ?   :lol:

Bref, fin des HS.  :p
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : HOME
« Réponse #14 le: 17 juin, 2009, 11:37:37 »
Quand on voit le désastre qu'il y a pu y avoir autrefois, faute de précaution, avec l'histoire du sang contaminé, on peut quand même se réjouir qu'il y a des efforts faits du point de vue de la vigilance.
Vu le nombre de retraits de médicaments, quelques années après leur sortie parce qu'on découvre tout à coup comme par hasard que y a des risques sérieux, je me pose un certain nombre de questions.
Est-ce que les précautions prévalent vraiment par rapport aux intérêts financiers ? J'en doute  et je ne suis pas que dans tous les domaines, l'Homme soit suffisamment raisonnable pour faire des recherches approfondies pour bien comprendre la balance risque/bénéfice avant la mise en production.

Voyez ce qui avait été fait avec les OGM, avec l'histoire de la distance nécessaire entre un champ OGM et un champ non-OGM, avec une barrière de maïs quand on sait que les pollens sont disséminés sur de bien plus longues distances. On a pas de preuve de la dangerosité des OGM,  mais on peut avoir des soupçons sur le risque allergique. Et rappelons qu'une fois qu'on a disséminé les pollens, il est déjà trop tard pour revenir en arrière.

Concernant la grippe, le problème est inverse. On en parle beaucoup pour pousser ensuite à la vaccination et pour inciter les organismes publics à acheter tout un tas de stock de Tamiflu... The business must go on... :siffle:

Ceux qui disent que le principe de précaution est trop mis en avant ne sont pas désinsteressés :
* les laboratoires qui fabriquent les OGM sont-ils crédibles quand ils mettent en avant qu'ils veulent nourrir la planète? Rappelons que Monsanto faisait quand même l'agent orange qu'on balançait à tout va pendant la Guerre du Viet-Nam. On a peut-être vu mieux comme humanistes.
* les laboratoires pharmaceutiques prétendent que les couts de recherche ont considérablement augmenté depuis que les organismes qui délivrent les autorisations de mise sur le marché sont devenus plus regardants (c'est à dire qu'ils ont arrêté de signer sans regarder les dossiers, parce que bon,.. la FDA hein...). En réalité ce n'est pas tant les couts de recherche qui ont augmenté que les couts du marketing : avantages donnés aux médecins, publicité à outrance etc... Les réalités quant aux tentacules de Big Pharma feraient peur à plus d'un.

Rappelons toutefois que certains croient à l'intérêt thérapeutique de l'homéopathie (avec des produits dilués à 10 puissance 5 à 30) mais qu' on ne s'interroge pas beaucoup sur la pollution des mers par la multitude de médicaments consommés. Les poissons ne risquent pas d'avoir du diabète et du cholestérol...  :siffle:

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
84 Réponses
20244 Vues
Dernier message 15 novembre, 2009, 20:28:23
par SamSagace