Auteur Sujet: Les Elfes  (Lu 3326 fois)

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Les Elfes
« le: 15 avril, 2004, 10:40:37 »
Post de p_titeLune

Bonjour à tous,
J'aimerai savoir ce que vous pensez des elfes. La plus part des gens les considèrent comme des être parfaits, pourtant quand on relit certains passages (notamment dans le silmarillon) on s'aperçoit qu'ils ont aussi leurs faiblesses. Par exemple, la jalousie des fils de Feanor qui les poussent à attaquer Beren et Luthien. Ou encore le massacre des Teleris par les Noldors pour prendre leurs bâteaux.
En tant que novice, peut etre que je me trompe, aussi j'aimerai bien avoir votre avis pour y voir un peu plus clair.
Merci
 

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Les Elfes
« Réponse #1 le: 15 avril, 2004, 10:46:45 »
Miriel

Ca ne fait pas longtemps que je connais l'univers de tolkien mais je pense que les elfes sont magnifiques, je les adore mais comme tout le monde ils ont leur défauts comme les choses que tu as cité mais ce sont également eux, qualifiés de "parfait", qui se sont transformé en orque si je ne me trompe pas... Mais heureusement ils ont bien plus de qualité que de défauts. ouf  


Linadriel


Citer
P_titeLune :Bonjour à tous,
J'aimerai savoir ce que vous pensez des elfes. La plus part des gens les considèrent comme des être parfaits, pourtant quand on relit certains passages (notamment dans le silmarillon) on s'aperçoit qu'ils ont aussi leurs faiblesses. Par exemple, la jalousie des fils de Feanor qui les poussent à attaquer Beren et Luthien. Ou encore le massacre des Teleris par les Noldors pour prendre leurs bâteaux.
En tant que novice, peut etre que je me trompe, aussi j'aimerai bien avoir votre avis pour y voir un peu plus clair.
Merci


Je ne vois pas trop ou tu veux en venir p_tite lune, ici nous traitons des enigmes et mysteres liés a tolkien ou a ses oeuvres, mais peut être faudrait il que tu t'expliques mieux, pour toi les elfes sont un mystére c'est ça?
Qu'attends tu vraiment de nos réponses, je voudrais pouvoir t'aider mais là je ne vois pas dans quelle optique je peux te répondre....

Donne nous plus de précisions.....




P_titeLune


Peut etre que je me suis trompée de rubrique, c'est possible.
En fait,comme Miriel je connais l'univers de Tolkien depuis peu, et je voyais les elfes comme "parafaits" si on peut dire ça comme ça. Mais lisant quelques passages (car je n'ai pas encore tout lu) du silmarillon on s'aperçoit qu'ils sont aussi faillibles que les autres pesonnages. Je sais pas si je me trompe, et c'est pour ça que j'aimerai en savoir un peu plus.
Merci



Linadriel


Oui, en effet ils sont faillibles, la preuve en est "vivante" si je puis dire en la personne de Fëanor, qui par son égoïsme va être à l'origine d'un des plus grands massacres d'elfes et aussi de la malédiction de Mandos, mais comme de toute maniére les valar eux mêmes ne sont pas tous "parfaits" à savoir Melkor,Makar et sa soeur Mëasse et de nombreux maiar comme Sauron ou saroumane, on se doute que les elfes peuvent connaître eux aussi Le péché,ou l'égoïsme, apres tout même les hommes se comportent mal.


Il me vient d'ailleurs une idée, en fait Eru qui voulait une musique parfaite,(endommagée par Melkor), les Ainurs ( Valar) ne sont pas parfait par de nombreux domaines dans leurs décisions même si ce n'est pas intentionnel, les premiers nés ne sont pas parfaits, et beaucoup d'hommes tombent sous le charme du mal.....Hum  Eru s'est un peu planté sur ce coup là, non?


On pourrait même ouvrir un sujet pour discuter des décisions et mauvais cotés des valar ou maiar, ce serait amusant......



P_titeLune


Finallement c'est pas plus mal de la part de Tolkien d'avoir attribué des défauts à chacun, car c'est vrai que la vie n'est jamais manichéenne. Et ça rend son univers encore plus réaliste.



Ancalimë

Citer
Linadriel : Il me vient d'ailleurs une idée, en fait Eru qui voulait une musique parfaite,(endommagée par Melkor), les Ainurs ( Valar) ne sont pas parfait par de nombreux domaines dans leurs décisions même si ce n'est pas intentionnel, les premiers nés ne sont pas parfaits, et beaucoup d'hommes tombent sous le charme du mal.....Hum Eru s'est un peu planté sur ce coup là, non? 


Je ne pense pas qu'Eru se soit planté comme tu dis Lina  Au contraire, pour moi c'était voulu qu'il y ait des trucs " mauvais " dans le monde. Sonthème est peut être parfait au premier sens du terme, d'une beauté éblouissante etc, mais s'il avait voulu d'un monde parfait, il l'aurait chanté lui-même son thème, alors que là il le fait chanter par les Ainurs qui sont forcément moins " parfait " que lui et en plus il inclue volontairement Melkor dans le chant, en sachant qu'il foutrait le bordel... d'ailleurs il le dit lui-même dans le Silmarillion, que la présence de Melkor était indispensable... Si notre monde était parfait, ça ne serait pas marrant... C'est pour ça aussi que personnellement j'ai un peu de doutes sur le réel bonheur qu'on peut trouver au paradis




Melian



Voici ce que j'ai trouvé sur les elfes sur mythes-et-légendes.com
 


Les elfes sont très semblables aux humains mortels par beaucoup d’aspects mais ils ont quelques différences, subtiles, mais importantes. En tant que race, ils sont plus grands que les humains, mais uniformément sveltes, et leur système pileux est moins développé : les elfes masculins sont imberbes. Leurs traits sont très fins et très beaux, leur peau est inaltérable et leurs yeux sont très pétillants. Tous ces éléments combinés leur donne une aura enchantée. Une dextérité et une surprenante aisance de mouvement leur confèrent une allure gracieuse, ils sont d’ailleurs très agiles et leur démarche est tellement légère qu’ils ne laissent que très peu de trace sur leur passage. Physiquement ils paraissent faibles mais cela cache en fait une grande force. Ils sont extrêmement résistants aux différences de températures et sont immunisés de toutes les maladies.

Ils sont immortels et vieillissent d’une manière gracieuse et imperceptible. En général, ils ne meurent que de deux façons : par la violence des combats ou par lassitude de la vie qu’il mène. Ils n’ont pas besoin de dormir, c’est la méditation qui leur apporte le repos. Ils se plongent d’ailleurs au moins 3 heures par jour dans un état similaire à la transe et ils sont alors très difficiles à réveiller.
La vision elfique leur permet de voir aussi bien sous un ciel étoilé que le ferait un humain en plein jour. Mais dans l’obscurité totale, ils ne voient pas plus que les humains. Leur ouïe est aussi très développée.
Leur vénération pour le chant est incomparable et elle a affecté leur langage. Toutes leurs paroles ont une qualité musicale. D’ailleurs ils furent les premiers à employer le langage parlé et qui ont appris aux autres races ce don de la parole ; de la le nom de leur espèce : QUENDI « ceux qui parlent avec la voix ». Ils utilisent d’ailleurs énormément le chant pour perpétuer leurs histoires et leurs épopées sous la forme de chants et de poèmes merveilleux



Les différents Elfes :

Il existe trois cultures principales qui sont :
1 - Les NOLDOR
2 - Les SINDAR
3 - Les ELFES SYLVAIN

1 - LES NOLDOR
Aspect Physique :Ils sont les plus riches et les plus versés dans le luxe et la beauté. Ils sont un peu plus grand que les humains et sont pourvus d’une grande endurance vis à vis des éléments qui les entourent. Ils sont très musiciens, adorent tout ce qui est art et passe leur temps à composer des chants et des poèmes. Ils correspondent à la description que l’on fait des elfes par excellence.
Culture :Leurs vêtements sont extrêmement riches et d’une beauté époustouflante, eux-mêmes sont d’une beauté inimaginable. Mais derrière cette apparence fragile ils ne ressentent aucune peur et aucune crainte, ils sont extrêmement sûrs d’eux.
Malheureusement ils sont assez prompts à se moquer des choses subtiles ou modestes en apparence ou en utilité.
Ils sont très curieux et très passionnés dans tout ce qu’ils font.

2 - LES SINDAR
Ils sont souvent appelés « Elfes Gris » car ils ont choisi contrairement aux Noldor un style de vie plus sobre et moins flamboyante. Ils ont une attitude plus modeste que les Noldor car ils ont décidé de vivre davantage comme les humains mortels que comme de puissants dieux et pour cela ils sont d’ailleurs aussi plus ouverts aux autres races.
Aspect Physique :
Ils sont minces, comparés aux hommes. Ils sont presque aussi grands que les Noldor, mais leur corpulence est plus fine et ils sont plus musclés que les sylvains.
Leurs cheveux sont clairs, pour la plupart et leurs yeux bleus ou gris avec une peau très claire. Ils ont aussi une très grande endurance et une très grande résistance face aux divers éléments. Ils sont beaucoup moins musiciens que les Noldor ou que les Sylvains, et ils sont moins compétents dans la forge et dans l’artisanat ou excellent les Noldor, mais ils sont très forts au combat et ils construisent les meilleurs bateaux.
Culture :
Leurs vêtements sont extrêmement bien faits, raffinés et fonctionnels. Ils n’aiment pas beaucoup les tenues riches de leurs cousins les Noldor. Le gris et l’argent sont leur couleur préférée.
Ils sont les Elfes les plus ouverts et les plus coopératifs. Ce sont de grands enseignants et de grands « emprunteurs », qui s’intéressent aux travaux de toutes les races. Ils apprécient la compagnie des autres races. Ils battissent des cités et des ports contrairement aux sylvain, et se rassemblent dans des communautés aux liens étroits.
Ce sont les plus tranquilles et les plus calmes, ainsi que les plus satisfaits. Ils sont moins frivoles et moins joueurs que les sylvain et moins curieux et passionnés que les Noldor. Les sentiments des Sindar sont plus profonds et peu faciles à éveiller, mais quand ils le sont, ils ne peuvent être enrayés.
Leur langue principale est le Sindarin qui est devenu la langue principale de tous les Elfes. Ils sont restés très proches des nains mais ils détestent les orques et les créatures goblinoïdes.

3 - LES ELFES SYLVAINS
Ils défendent la forêt de Loren depuis maintes générations.
Ils se sont liés d’amitié avec les arbres et vivent en paix avec les esprits de la forêt. Leur meilleure arme est l’arc long, ils sont très forts en ce domaine. Ils sont très frivoles et joueurs et ne pensent qu’à s’amuser.
Sinon leurs caractéristiques physiques sont assez proche de celles des Sindar à part qu’ils sont assez solitaires, nomades et vivent très peu dans de grands groupes. Ils sont eux aussi redoutable dans les combats, surtout ceux fait corps a corps.





Linadriel



Bravo Mélian c'est du bon boulot de recherches  


En fait, Ancalimë, je ne voulais pas dire qu'Eru s'était trompé car le monde est imparfait, de toute maniére de monde parfait ça n'existe pas et d'ailleurs je pense que Tolkien n'a pas voulu faire passer Arda pour un monde parfait....  

Mais je voulais dire que je pense quand même qu'il ne s'attendait pas à ce que ça déraille comme ça la preuve il a commandé la disparition de Numenor, car elle ne convenait plus à Arda.....

Mais d'un coté je suis assez d'accord avec toi, sur le fait qu'il s'attendait à ce que tout ne soit pas parfait, apres tout il faut un equilibre entre le mal et le bien sinon ce serait le néant ( comme pour la mythologie egyptienne)
Et puis s'il n'avait pas prévu certaines choses il aurait pu intervenir pour les en empêcher, il est intervenu pour la destruction de Numenor, et le basculement de Melkor dans le néant.....


En réalité c'est une question plutot difficile, je pense qu'il savait certaines choses, qu'il ne pouvait pas en empêcher certaines ce qui l'a peiné, et d'autres où pour l'équilibre d'Arda il est intervenu, peut être parce que les Valar ne sont pas intervenus comme il le fallait



Luthien


Je pense que, de toute façon, la notion de "bien" n'éxisterait pas sans celle du "mal"... Ce sont deux choses indissociables...
De plus, je ne crois pas que tout est soit tout blanc soit tout noir... Eru le fait remarquer quand il parle à Ulmo (je crois) de ce qu'a fait la musique de Melkor: Ulmo lui-même dit qu'il n'aurait jamais pensé à de telles "beautés"...

Donc, Eru, en laissant faire, est conscient de ce qu'il risque d'arriver... mais, encore une fois, du mal engendré par Melkor ou par Sauron peut en ressortir du bien. (euh... vous me suivez?  lol)

On peut voir la même chose dans la Bible avec l'Apocalypse: beaucoup voit, dans ce récit, la fin du monde alors que, ce qui y est annoncé, c'est la fin du monde tel que nous l'avons connu pour un monde meilleur... Le mal que l'on peu voir dans la destruction de notre monde se transforme en bien par la venue d'un monde meilleur (j'ai l'impression de me répéter là lol)

Sinon, merci à Melian pour ses recherches  



P_titeLune


Coucou, Mélian,
saurais tu pas hasard d'où le site mythes et légendes à pris ses sources?? car pour l'origine des elfes, il ne donne pas le meme explication.

Et comme je n'ai pas encore lu tout le silmarillon, quelqu'un pourrait il me dire les descrpitions qui sont faites des Noldor, des Sindar et des Sylvains, correspondent à celles faites chez Tolkien???

Merci  




Linadriel

Personnellement je trouve quand même que cette description suit le profil moral tiré par tolkien, pour le physique tolkien les décrit plus comme les Vanyar qui sont plus blonds il me semble d'autres sont bruns et pleins de petits trucs atypiques sur les races....

Mais il est vrai que ce serait bien d'avoir les sources de ce site








 

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les Elfes
« Réponse #2 le: 21 juin, 2006, 13:07:32 »
Citer
"Elves" is a translation, not very suitable, but originally good enough, of Quendi. They are representated as a similar race in appearance (and more so the further back) to Men, and in former days of the same stature.
"Elfes" est une traduction, peut-être plus vraiment appropriée maintenant, mais assez satisfaisante à l'origine de Quendi. Ils sont présentés comme un peuple d'apparence similaire (d'autant plus que l'on remonte le temps) à celle des Hommes, et de la même stature dans les jours anciens.
J.R.R.Tolkien, The Letters, n°144, lettre adressée à Naomi Mitchison.

Description des Elfes

A - Généralités

Les Elfes représentaient la réalité des Hommes avec un supplément d'esthétisme et de facultés créatives, une plus grande beauté, une vie plus longue et un surcroît de noblesse.[1] Les Elfes étaient les premiers êtres doués de la parole.

Au début, les Premiers-Nés étaient plus forts et plus beaux, car si la beauté des Quendi dans leur jeunesse fut au-delà de tout ce qu'a créé Ilúvatar, cette beauté n'était pas morte et se survivait dans l'Ouest, et la douleur et la sagesse l'avaient enrichie.
Tout ce qu'ils créaient, qu'ils s'agissent d'armes, de musiques ou de leur langage était à la fois raffiné et d'une grande beauté, et parfois même étranger à l'art des autres peuples pour qui cela pouvait apparaître comme magique.

B - Cycle de croissance des Elfes

Le cycle de croissance des Elfes était différent de celui des Hommes. Leur corps évoluait moins vite que leur esprit : les enfants des Elfes avaient par conséquent un esprit bien plus évolué que celui d'humains du même âge. Dès l'âge d'un an, ils savaient parler et même marcher et danser.

Généralement plus grands de statures (1 mètre 80 à 2 mètres), les Elfes atteignaient leur taille d'adulte vers cinquante ans (voire cent ans) et avaient l'esprit plus développé que leurs homologues humains. Bien plus habiles, ils étaient aussi ambidextres et étaient dotés de sens bien plus développés, en particulier leur vue et leur ouïe.

C - De l'immortalité elfique et du destin des Elfes

Les Elfes étaient immortels, leur sagesse ne faisait que grandir avec le temps. Ni maladie, ni infection ne pouvaient les faire mourir. En fait, leur corps était d'essence terrestre et pouvait être détruit soit par blessures physiques, soit par le deuil ou le chagrin. Alors ils rejoignaient les cavernes de Mandos pour y attendre la Fin du Monde ou la Renaissance. En effet, les esprits des Elfes pouvaient se voir octroyer un nouveau corps, semblable au corps qu'ils avaient perdu, à condition qu'ils demeurent à Valinor.

De plus, si les Elfes ne subissaient pas les mêmes altérations physiques que les Hommes et semblaient bénéficier d'une forme d'immortalité que nombreux parmi les Hommes enviaient, on ne peut pas vraiment dire que le temps qui passait n'avait aucune incidence sur le corps et l'esprit des Elfes. En effet, il était possible que leur esprit consume leur corps, ce processus étant bien distinct de la mort.

On raconte qu'à la fin du monde, les Humains se réuniront avec les Ainur pour chanter la seconde Musique. On ignore pourtant quel sera le sort des Elfes à ce moment là mais leur existence est intimement liée à l'existence même d'Arda.



Je me demande si la notion d'Elfes n'est pas "maudite".
Elle a longtemps souffert de l'image elfes = papillons, fées.. un peu comme la fée clochette pourrait-on dire. ceci en rapport avec les elfes de Shakespeare ( cf le Songe d'une nuit d'été ).
Et maintenant, beaucoup de gens ont l'image Elfes=Blondinets à cheveux longs et yeux bleus, qui sautent sur un n'éléphant pour tuer les méssants, les n'elfs sont tro bo et tro forts.. ( cf Legolas, le perso vu par Peter Jackson ) Alors que déjà Legolas n'était pas blond, sauf erreur de ma part.  <_<

La représentation des Elfes par Tolkien renvoie plutot aux légendes nordiques, à mon sens.

Et vous, que vous inspire les Elfes ?
Quele image vous faites-vous des Elfes et comment les avez-vous découvert ?

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Re : Les Elfes
« Réponse #3 le: 21 juin, 2006, 13:13:04 »
On ne connait pas la couleur des cheveux de Legolas, il est simplement plu sprobable qu'il ait été brun.

J'ai découvert  les Elfes avec Tolkien, pour moi ceux dans les contes folkloriques étaient des fées plutot. Donc,  bah j'ai en tete des êtres très beaux, pâles presque évanescents mais fiers et pleins d'une lourde histoire héroique... Plutôt le type Noldo que Avar en fait, mais c'est pas étonnant, étant donné que c ceux qu'on connait le mieux.
Rien à voir, mais je ne supporte pas les Elfes de Bilbo, tellement peu proches de ceux des autres écrits...
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Celebrimbor

  • Membre vénérable
  • ****
  • Messages: 804
    • Voir le profil
Re : Re : Les Elfes
« Réponse #4 le: 21 juin, 2006, 13:38:13 »
Rien à voir, mais je ne supporte pas les Elfes de Bilbo, tellement peu proches de ceux des autres écrits...
Il en va de même pour moi, on ne reconnait plus ces seigneurs nobles, on dirait des lutins et non des Quendi. Leurs chansons sont pittoresques et indignes de leur statut.

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les Elfes
« Réponse #5 le: 21 juin, 2006, 13:54:35 »
En ce qui me concerne, aussi loin que je me souvienne, j'ai découvert les Elfes par l'intermédiaire des "Royaumes Oubliés" mais surtout des jeux inspirés de ces romans : Baldur's Gate 1 et 2.
Le final de BG présente notamment la reine Ellesime, une magicienne elfe, qui règne sur ses sujets dans la cité-arbre de Suldanessalar dans la grand forêt de Téthyr.
Je retenais surtout le lien entre ces Elfes et la nature..

Les elfes de Tolkien, dans un sens, ne sont pas totalement différents mais leur conception est bien plus raffinée.  ^^

Les Joyeuses-Gens de Bilbo ne sont peut-être pas si différents des autres Elfes de Tolkien. Peut-être sont-ils la facette des Elfes que ceux-ci auraient montré naturellement s'ils n'avaient jamais vécu sous la menace de Melkor ou de Sauron ?!

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
21 Réponses
7546 Vues
Dernier message 30 avril, 2008, 14:06:30
par Elenwë
9 Réponses
4893 Vues
Dernier message 11 mai, 2005, 20:23:39
par Ecthelion de la source
5 Réponses
2914 Vues
Dernier message 22 juin, 2008, 21:15:27
par Forfirith