Auteur Sujet: Votre avis sur la fuite des Noldors...  (Lu 2121 fois)

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Votre avis sur la fuite des Noldors...
« le: 15 avril, 2004, 08:54:14 »
Post d'Ancalimë

Je rapelle brièvement les faits :

Lorsque les Elfes se sont éveillés sur les rives du lac de Cuivenen, les Valar sont venus à eux et leur ont proposés de goûter à la lumière de Valinor. Trois tribus d'Elfes sont parties, parmis elles, les Noldor avec à leur tête Finwë. Les Elfes et les Valar vécurent longtemps en parfaite harmonie en Valinor, jusqu'à ce que Melkor soit délivré de ses chaînes et profite de la soif de connaissance et de l'orgeuil des Noldor pour essayer de les dresser contre les Valar. Et il arrive un jour où ces mensonges portent fruit, lorsque la nuit tombe sur Valinor et que les Silmarils sont volés. Fëanor, fils de Finwë enjoint alors son peuple à se lancer à la poursuite des Silmarils et à retrouver sa liberté en Terre du Milieu. Pour cela il n'hésite pas à provoquer le Massacre d'Alqualondë, pour s'emparer des navires des Teleri, puis à abandonner une partie de sa troupe dans le froid glacial de l'Helcaraxë. Pour leur fuite, et pour avoir massacré leurs frères, Mandos maudit les Noldor, leur annonçant qu'une fois en Terre du Milieu " ils marcheraient sous l'ombre de la mort ".

J'aimerais connaître votre avis sur la Fuite des Noldor, pensez vous, en restant le plus objectif possible que ce fut une bonne chose ? Quelles étaient les réelles motivations des Noldor en quittant Valinor ? Que pensez vous de l'attitude des Valar ? La malediction était elle complétement justifiée ? Et que pensez vous de l'attitude de Fingolfin ? De Finarfin ? De Galadriel ? Si vous pouvez répondre à cette question, qu'auriez vous fait à leur place ? Et surtout, que pensez vous de Fëanor dans tout cela ?

Je sais c'est un vaste, très vaste sujet qui demande reflexion, mais qui je pense peut être très interressant... pour vous aider, voici deux extraits du Silmarillion ; le discours de Fëanor pour enjoindre les Noldor à le suivre et la sentence prononcée par Mandos, après le Massacre d'Alqualondë :

Fëanor :

" Pourquoi, ô peuples des Noldor, pourquoi nous faudrait-il servir encore ces Valar jaloux, impuissants à nous protéger de leur Enemi, incapables de protéger leur propre royaume ? Et s'il est maintenant leur Enemi, ne sont-ils pas de la même race ? C'est la vengeance qui me fait partir mais s'il en était autrement, je ne resterais pas sur les terres des frères de celui qui a tué mon père et volé mon trésor. Pourtant je ne suis pas le seul vaillant, de ce peuple vaillant. N'avez vous pas tous perdu votre Roi ? Et que n'avez vous perdu encore, enfermés que vous êtes sur une terre étroite entre montagne et mer ? Il y avait une lumière ici, que les Valar refusaient aux Terres du milieu, mais la nuit désormaisrend toute terre pareille. Resterons nous ici, dans un deuil éternel, sans rien faire, un peuple fantôme qui hanterait les brumes, à verser des larmes inutiles dans une mer indifférente ? Ou bien allons nous retrouver notre pays natal ? Douces étaient les eaux de Cuivenen qui couraient sous les étoiles sereines, vastes les terres qu'un peuple libre pouvait parcourir. Elles sont toujours là qui nous attendent, nous qui dans notre folie les avons abandonnées. Venez ! Laissez aux lâches cette cité ! "

Mandos :

" Vous pleurerez des larmes sans nombre et les Valar fortifieront valinor pour vous enfermer au dehors, afin que même l'écho de vos plaintes ne franchisse plus les montagnes. La colère des Valar s'étend de l'Est à l'Ouest sur la Maison de Fëanor, et elle touchera tout ceux qui les suivront. Leur serment les entraînera, les trahira ensuite et leur fera perdre jusqu'aux trésors qu'ils avaient juré de poursuivre. tout ce qui commence bien finira mal et la fin viendra des trahisons entre les frères et de la peur d'être trahi. Ils seront à jamais les Dépossédés. "  

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Votre avis sur la fuite des Noldors...
« Réponse #1 le: 15 avril, 2004, 09:08:20 »
Tollthelyn

La fuite des Noldor causera clairement la perte d'un grand nombre d'entre eux, puisque Feanor et ses fils seront les artisans du premier massacre fratricide d'Alqualondë. De plus, il restera toujours chez les Noldor, parmi ce peuple pur et noble, une sorte de souillure, une ombre, un mal engendré par leur Malédiction. Ils seront sujets à de nombreuses guerres, contre Morgoth qui a les silmarils, des guerres plus ou moins victorieuses, mais meurtières.
La malédiction qui va toucher les Noldor entièrement, va, on peut le remarquer, frapper de plein fouet essentiellement Feanor, ses fils (mis à part Maedhros qui semble etre bon de nature et qui reconnaitra Fingolfin comme roi des leurs). Ceux ci vont etre atteints d'un caractère totalement belliqueux, omnubilés par la guerre ils trahiront maintes fois ceux qui croyaient être leurs amis.
Pendant la fuite, ils abandonneront Finarfin et Fingolfin dans les glaces, et voleront des bateaux pour parvenir sur les terres du Milieu.
Bien évidemment, les Noldor ne seront pas tous atteints de plein fouet par la malédiction (Galadriel), et beaucoup d'entre eux se révèleront être de grands guerriers, au coeur vaillant, et au courage sans limite (Fingolfin qui défia Morgoth en personne par exemple, parvenant à le blesser par exemple).

Namarië
Toll


Ancalimë


Citer
De plus, il restera toujours chez les Noldor, parmi ce peuple pur et noble, une sorte de souillure, une ombre, un mal engendré par leur Malédiction. 


Il est clair que le Massacre d'Alqualondë et par la suite, la Malediction de Mandos est la honte des Noldor, l'action qui fait ombre à leur peuple, qui les écarte des autres Elfes. Mais je me demande si son point de départ était si condamnable que cela. Peux t-on véritablement reprocher à Fëanor, qui en une nuit à tout perdu, qui est passé soudain du paradis à l'enfer, d'être terriblement en colère et de se lever contre les Valar ? D'ailleurs les Valar pouvaient ils espérer tenir sous leur " joug " un peuple aussi indépendant et avide de savoir ? Pour ma part il est normal qu'à un moment ou un autre les Noldor se rebellent et veulent quitter leur prison dorée pour retrouver leur liberté. A cela s'ajoute le Massacre d'Alqualondë, qui est beaucoup moins excusable, où Fëanor dans sa rage et son impétuosité habituelles s'empare de force des navires des Teleri. Certes ce massacre fratricide est terrible mais à la limite ce que je trouve le plus injustifié, c'est le fait que Fëanor n'hésite pas à s'emparer de ce qui a la même valeur que ses Silmarils aux yeux des Teleri. Après cela la malédiction est proclamée et Finarfin, quitte les Noldor en fuite. Puis Fëanor faisant preuve d'une lacheté et d'un égoïsme incroyable, abandonne Fingolfin à la mort, au milieu des glaces de l'Helcaraxë et brûle les navires des Teleri, ces mêmes navires qui représentent les Silmarils aux yeux de leur peuple. Après cela Fëanor meurt et les Noldor s'installent en TDM


Citer
Tollthelyn : Ils seront sujets à de nombreuses guerres, contre Morgoth qui a les silmarils, des guerres plus ou moins victorieuses, mais meurtières.


Oui en effet et pourtant je pense que la présence de tels esprits impétueux a été plus que bénéfique pour la TDM malgré toutes les guerres et trahisons qu'elle a engendré.


Luthien

Citer
Ancalimë : Pensez vous, en restant le plus objectif possible que ce fut une bonne chose ? 


On ne peut pas dire que ce n'est pas une bonne chose... seule la façon d'être parti est regrettable (massacre, abandon, reni,...)

On peut comparer ce départ de Valinor avec le départ d'Adam et Eve d'Eden: dans les deux cas, un être vil (Morgoth dans le Silmarillon et le serpent dans la Bible) parle de connaissances, de savoir, d'égaler le(s) Dieu(x),... et dans les deux cas, les "héros" se laissent convaincre.

Peut-on malgré tout affirmer que le banissement d'Eden était une mauvaise chose?!


Citer
Ancalimë :
Quelles étaient les réelles motivations des Noldor en quittant Valinor ?

Je pense que leurs réelles motivations étaient la soif de connaissances (apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur Eä) et le désir de revendiquer leur bien (Arda leur appartient autant qu'aux Hommes... ou est-ce plutôt eux qui appartiennent à Arda?  )

La vengeance et la quête des Silmarils ne sont, pour moi, qu'une excuse et une façon de rallier des gens autour d'une cause "juste": rendre justice pour le meurtre du père de Feanor et pour le vol de leurs plus belles créations.

Citer
Ancalimë :Que pensez vous de l'attitude des Valar ?

Les Valar font, selon moi, office de parents bienveillants: ils laissent leurs "enfants" voler de leurs propres ailes et se rendre compte seuls de leurs erreurs (--> pour apprendre à se relever, il faut savoir tomber) même si cela les attriste.


Citer
Ancalimë: La malediction était elle complétement justifiée ?

Je crois que la malédiction de Mandos est plutôt symbolique, voir moraliste: chaque acte a sa conséquence.

C'est une forme de punition pour les Noldor qui ont sacrifié leurs frères pour leur cause.

Citer
Ancalimë:Et que pensez vous de l'attitude de Fingolfin ? De Finarfin ? De Galadriel ?

Je pense qu'il s'agit plus de patriotisme qu'autre chose...

Citer
Ancalimë : Si vous pouvez répondre à cette question, qu'auriez vous fait à leur place ? 


Si Fëanor avait était mon frère, je l'aurais sans doutes suivi pour le soutenir tout en essayant de le raisonner.


Citer
Ancalimë :Et surtout, que pensez vous de Fëanor dans tout cela ?


Fëanor a été manipulé sans s'en rendre compte par Morgoth.

Ce qu'il a fait (tueries, abandon,...) est très dur à avaler.

Malgé tout, il reste un personnage attachant et j'ai pitié de lui.



Ancalimë

Citer
Ancalimë :Et que pensez vous de l'attitude de Fingolfin ? De Finarfin ? De Galadriel ?

Luthien :Je pense qu'il s'agit plus de patriotisme qu'autre chose... 


Je ne suis pas sûre qu'il s'agisse vraiment de patriotisme surtout en ce qui concerne Galadriel, elle n'aimait pas beaucoup Fëanor, même s'ils avaient le même caractère et les mêmes idées, je ne crois qu'elle l'a surtout suivi pour voir la Terre du Milieu, par un désir de liberté et je suppose aussi parce qu'elle souhaitait régner, diriger une terre.
En ce qui concerne Finarfin, je rapelle qu'il a quitté les Noldor lors des premiers avertissements des Valar, et qu'il s'en est retourné à Valinor, pour devenir le Roi des Noldor de là bas. Il est étrange cet Elfe vraiment, c'est dommage qu'on en sache pas plus sur lui.
Je crois que de tout ceux qui ont accompagnés Fëanor, le plus dur a été pour Finarfin, Finrod et tous ceux qui l'ont accompagnés pour suivre leurs frères sans vraiment comprendre ce qui se passait... Ils ont dut tirer une drôle de tête au Massacre d'Alqualondë...  








 

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Votre avis sur la fuite des Noldors...
« Réponse #2 le: 15 avril, 2004, 09:14:34 »
Luthien

je ne parlais pas vraiment de patriotisme envers Fëanor, mais envers les Noldor qui l'ont suivi... une sorte d'attachement à leur peuple.
Je ne dis pas non plus que c'est la seule raison, mais je pense que c'est ce qui les a aidé à prendre leur décision.


Ancalimë

Oui c'est vrai que par principe on essaye de rester toujours uni, surtout si on apartient au même peuple !


Linadriel

Excellent travail Ancalimë,  j'avais pas eu le temps de lire ton article mais c'est super ....


En ce qui concerne la malédiction des Noldors, j'ai pensé la premiére fois que j'ai lu cette légende, que Fëanor était un elfe à part, il a été marqué par la mort de sa mére, et le fait que son pére se remarie en l'occurence avec Indis des Vanyar l'a beaucoup touché, c'est une elfe amer....

et cette amertume va le poursuivre, dans ses actions , ses paroles, ses relations avec les autres et ses décisions.
Il va développer un sentiment d'égoîsme, il va se renfermer sur lui même, va défier les régles et lois des Valars, et remettre en question ses liens de parenté avec ses demi-fréres....

Malheureusement, Melkor va se servir de ce mal de vivre, et se jouer de lui, il est sûr que Fëanor avait déja les germes de ces actes futurs en lui mais Melkor a accentué cela, et la mauvaise position des Valar sur ce coup là à accentué sa position et son sentiment d'être seul contre tous et d'être incompris.....


Certains elfes vont suivre Fëanor, et attirer sur eux la malédiction de Mandos, mais je pense que certains sont partis pas dans le but de suivre vraiment les idées de Fëanor, mais parce qu'ils avaient leur caractére et une grande soif d'indépendance, et qu'ils avaient de chercher leur propre destin comme Galadriel....

par contfre la derniere, je pense que la malédiction va suivre longtemps et plusieurs generations de noldors, les fils de Fëanor en sont l'exemple, cependant dalian n'avait pas le même point de vue, et comme tu t'y cionnais pas mal sur le sujet ancalime, je serais heureuse que tu me donnes ton avis  

Sinon, j'ai été attristée dans le livre par le massacre d'aqualonde, on retient le nom de fëanor car c'est un elfe qui n' a pas agit pas sagesse et par amour et respect de la vie...

je me souviens d'avoir lu un passage sur un forum au tout debut ou on parlait de la beauté de la grande race des elfes, et quelqu'un avait répondu la grande race des elfes n'oubliait pas la cruauté de Fëanor, et son égoïsme....
C'est son égocentrisme et sa cruauté envers les elfes d'alqualonde qui le rendent aussi celebres et aussi les silmarils....


La position des Valar peut être controversée, en effet on peut croire qu'ils agissent comme des parents bienveillants, en laissant les elfes a caractere fort independant partir, mais ils ont mal agit dans le sens ou Fëanor avait besoin de se sentir exister, et en le banissant une premiére fois et le laissant partir dans rien le rassurer ou lui expliquer leur démarche....
certes ils ont envoyé des messagers pour parlementer avec lui mais il aurait fallu prendre le pb Fëanor plus au sérieux....


qu'aurai- je fais moi?

j'ai fait un test qui me dis quej'aurai été une elfe Vanyar, mais j'ai un caractére trop indépendant, j'ai trop soif de liberté pour rester aupres des Valar, donc j'aurai suivi tout le monde, galadriel finarfin.....
Mais peut être pas pour les raisons de Fëanor, juste pour découvrir les terres du milieu....

Si Fëanor avait été mon frére j'aurai sans doute remarquer qu'il n'allait pas bien depuis longtemps et je l'aurai aide, cependant si son destin était le même, ..... alors pour l'amour de lui je l'aurai suivi et subit la malédiction de Mandos même si je ne partageais pas forcément ses idées ....

Quant a Galadriel le fait qu'elle ait réussie à passer le test de l'anneau de puissance lui a permis de gagner son ticket de retour pour Valinor .......



Ancalimë


Citer
Linadriel :La position des Valar peut être controversée, en effet on peut croire qu'ils agissent comme des parents bienveillants, en laissant les elfes a caractere fort independant partir, mais ils ont mal agit dans le sens ou Fëanor avait besoin de se sentir exister, et en le banissant une premiére fois et le laissant partir dans rien le rassurer ou lui expliquer leur démarche....
certes ils ont envoyé des messagers pour parlementer avec lui mais il aurait fallu prendre le pb Fëanor plus au sérieux....

Je pense aussi que les Valar n'ont pas vraiment fait leur boulot lors de la Fuite des Noldor, déjà ils font preuve d'une naïveté extraordinaire en relâchant Melkor, puis il le laisse dangereusement s'aprocher des Noldor qui commencent à " changer " sous leur yeux et ils s'aperçoivent de rien. Puis Fëanor fait son discours et lève un souffle de colère chez les Noldor mais les Valar ne bougent toujours pas leur cul, et enfin Fëanor part et là on lui envoie un messager, mais il ets trop tard ! C'est avant qu'il fallait agir, maintenant Fëanor a pris sa décision il ne reculera pas et il a convaincu ses compagnons. Et puis après le Massacre d'Alqualondë, Mandos arrive et proclame une terrible malédiction, c'est dan sce sens que je trouve que la malédiction n'ets aps très juste, parce que les Noldor n'avaient pas du tout étés prévénus, les Valar auraient put essayer de les convaincre de revenir, de leur donner des avertissements ou quelque chose comme ça. En fait je compare assez les Noldor à des jeunes ados qui ne savent as encore vraiment ce qu'ils font et qui partent à la conquête du monde...

En ce qui concerne Fëanor, c'est vraiment quelqu'un d'étrange, a très fort tempéramment, l'Esprit de Feu, ça lui va si bien comme nom...



Citer
Linadriel :par contfre la derniere, je pense que la malédiction va suivre longtemps et plusieurs generations de noldors, les fils de Fëanor en sont l'exemple, cependant dalian n'avait pas le même point de vue, et comme tu t'y cionnais pas mal sur le sujet ancalime, je serais heureuse que tu me donnes ton avis 

J'avoue que je n'ai pas tout compris, qu'est ce que tu me demandes exactement ? Et quel est le point de vue de Dalian ?







 

Hors ligne Linadriel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 808
    • Voir le profil
Votre avis sur la fuite des Noldors...
« Réponse #3 le: 15 avril, 2004, 09:27:15 »
Linadriel


non, en fait, moi je pensais personnellement, que la malédiction de Mandos poursuit tous les Noldors, jusqu'a Galadriel qui par son rejet de l'anneau retrouve le chemin de valinor.
Mais je crois que dalian dans la section héros, avait dit que selon lui la malédiction ne repose que sur Fëanor et ses freres, et non d'une part sur ses fils, il avait donné l'exemple de Curufin, il me semble  ( si dalian passe par ici, il pourra mieux définir que moi )

et que par conséquent cette malédiction ne touche pas tout les noldors, moi je pensais justement qu'elle touchait tous les noldors, et je voulais savoir ton avis ......


Feariel

Pour Fëanor je pense qu'en faite, c'était quelqu'un de très sensible mais aussi de très seul: il a l'impressions d'avoir été "abandonné" par sa mère à la naissance, et ensuite son père se re-marie: alors qu'avant Finwë jouait à la fois le rôle de père et de mère, maintenant il ne pourra plus le faire aussi bien qu'avant. C'est un double abandon.

Ensuite selon une étude psychologique réelle, les aînés n'aimes souvent pas leurs petits frères ou soeur car ils ne veulent pas partager l'amour parentale, ils on l'impressions que le nouveau venue souhaite le leur "voler". C'est surement pour cela que Fëanor a eu une réaction violente contre ses frères quand il a entendue dire que celui ci justement essayait de voler l'amour de son père. Réaction que chacun d'entre nous aurait dans son cas je pense.

Je pense en fait que Fëanor a en même temps grandit trop vite et jamais grandit du tout: l'absence de sa mère puis le remariage de son père l'on poussés à devenir indépendant assez tôt pour laisser la place aux "indésirables". En même temps il n'a jamais grandit vraiment et certaines de ces réactions le montrent: il croient toutes les rumeurs, réagis au quart de tour, prend tout au pied de la lettre ou presque. En plus il est d'une naïveté extraordinaire.

D'ailleur je crois que ce caractère "special", Tolkien voulait qu'il ressorte mais de façon à ce que le lecteur le "découvre" de lui même, comme pour tous ses personnages d'ailleurs.

C'est pour cela que je suis très peinée que Mandos le garde pour l'éternité dans ses cavernes tout seul: il aura déja pratiquement raté sa vie qui aura surement pour lui été malheureuse et triste, je trouve Mandos cruel de lui refuser une deuxième chance en plus.


Ancalimë


Citer
Linadriel :non, en fait, moi je pensais personnellement, que la malédiction de Mandos poursuit tous les Noldors, jusqu'a Galadriel qui par son rejet de l'anneau retrouve le chemin de valinor.
Mais je crois que dalian dans la section héros, avait dit que selon lui la malédiction ne repose que sur Fëanor et ses freres, et non d'une part sur ses fils, il avait donné l'exemple de Curufin, il me semble ( si dalian passe par ici, il pourra mieux définir que moi )

et que par conséquent cette malédiction ne touche pas tout les noldors, moi je pensais justement qu'elle touchait tous les noldors, et je voulais savoir ton avis ......


Personnelement je pense que seuleument les Noldor qui ont participés au Massacre d'Alqualondë sont touché par la Malédiction de Mandos, particulièrement les Fils de Fëanor, mais de toute manière la Malediction comme toutes le smalédictions se transmet aussi aux descendants, et comme les Noldor de la Terre du Milieu ne peuvent être que des descendants de ceux qui ont fait le Massacre d'Alqualondë, pour moi tous sont touchés par la malédiction... Mais à un dégré inférieur, les Fils de Fëanor sont les plus touchés. Heu... C'ets pas très clair tout ça... J'espères que tu comprends Lina.

Faëriel merci pour ton devellopement j'ai trouvé ça très interressant et il faudra que j'y revienne, pour l'instant un passage m'a particulièrement frappé

Citer
Feariel : En même temps il n'a jamais grandit vraiment et certaines de ces réactions le montrent: il croient toutes les rumeurs, réagis au quart de tour, prend tout au pied de la lettre ou presque. En plus il est d'une naïveté extraordinaire

Je ne crois pas que Fëanor soit particulièrement naïf, il garde l'impétuosité de l'enfance c'ets vrai, mais c'ets quelqu'un de très réfléchi, il sait ce qu'il fait, il sait où il va, même si son impétuosité et son arrogance lui font parfois un peu perdre les pédales...  



Feariel


Mais il faut quand même être très naïf pour croire qu'on peut s'opposer à un Vala non?
D'ailleur ça se voit parfois: il veut partir de Valinor mais une fois qu'il est devant la mer, il se dit "zut ben comment je traverse maintenant?"... c'est très intelligent et réfléchis comme réaction.
Mais il est vrais que son orgueil rattrape un peu les choses et cache cette naïveté. D'ailleur je pense que si Manwë, le soir de la mort de Finwë, avait pris la peine de parler à fëanor et d'essayer de le réconforter un minimum au lieu de rester planté au milieux de son cercle de pierre, Fëanor aurait compris que Manwë ne lui voulait pas de mal et il serait peut être resté. Peut être même qu'avec un peu de temps ils seraient devenus amis.
D'ailleurs tous ces enfants qu'il a fait: ce serait pas plus pour avoir plus d'amour de leur part? Qu'il y ai plus de monde pour s'occuper de lui?



Ancalimë



Citer
Feariel :Je crois que Fëanor avait surtout envie de croire les paroles de Melkor, envie de croire que tout le monde lui voulait du mal pour pouvoir ainsi enfin se rebeller contre eux. Leur faire sentir tout ce que lui a souffert, une sorte de vengeance personnelle...

C'est vrai qu'il manque sacrément de jugeotte sur ce coup là, mais encore une fois je n'appelle pas cela de la naïveté.

Sinon :

 
Citer
Feariel : D'ailleur je pense que si Manwë, le soir de la mort de Finwë, avait pris la peine de parler à fëanor et d'essayer de le réconforter un minimum au lieu de rester planté au milieux de son cercle de pierre, Fëanor aurait compris que Manwë ne lui voulait pas de mal et il serait peut être resté


Tout à fait d'accord ! Et je pense aussi que si les Valar n'avait pas préssé à mort Fëanor de leur donner ses Silmarils pour refaire naître la Lumière, et qu'ils l'avaient laissé réfléchir sereinement, il les aurait peut être donnés, peut être...



Feariel

Oui enfaite Fëanor avait surtout besoin de temps les Valar sont tellement "bons" de nature qu'ils ne voyaient pas le mal qu'ils pouvaient lui faire, je pense que s'ils avaient été un minimum plus "mauvais", plus humains quoi, ils auraient compris. La en étant trop parfaits ils sont passés à coté de tout.



Ancalimë


C'ets ce que j'expliquais à une copine il y a peu, comment le Bien peut entraîner le Mal et le Mal, le Bien... En générl ce n'est pas très bon d'être trop parfait, il vaut mieux avoir quelques défauts, ne serait ce que pour pouvoir les arranger...  Enfin, dans le cas de Fëanor c'est plutôt le contraire, il est trop sombre, pourrait on dire... Il y a quelque chose que j'aime beaucoup à propos de Fëanor, c'est la façon dont il meurt, son corps se " désintégre " et est emporté par le vent. On a l'impression comme cela que son esprit reste toujours au dessus des terres du Milieu, comme s'il était toujours là, si vous voyez ce que je veux dire.



Ancalimë

C'ets ce que j'expliquais à une copine il y a peu, comment le Bien peut entraîner le Mal et le Mal, le Bien... En générl ce n'est pas très bon d'être trop parfait, il vaut mieux avoir quelques défauts, ne serait ce que pour pouvoir les arranger...  Enfin, dans le cas de Fëanor c'est plutôt le contraire, il est trop sombre, pourrait on dire... Il y a quelque chose que j'aime beaucoup à propos de Fëanor, c'est la façon dont il meurt, son corps se " désintégre " et est emporté par le vent. On a l'impression comme cela que son esprit reste toujours au dessus des terres du Milieu, comme s'il était toujours là, si vous voyez ce que je veux dire.


Feariel


Sans doute un effet de la malédiction mais surtout de son serment: son souvenir reste pour hanter ses fils.

 

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
25 Réponses
10110 Vues
Dernier message 29 avril, 2008, 13:36:42
par Mithrandir
30 Réponses
4773 Vues
Dernier message 15 juin, 2005, 19:14:09
par Mithrandir
58 Réponses
13030 Vues
Dernier message 15 juin, 2013, 18:27:37
par night59