Auteur Sujet: Les héritiers d'Isildur  (Lu 2685 fois)

Hors ligne Gilraen

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 134
    • Voir le profil
Les héritiers d'Isildur
« le: 08 novembre, 2006, 09:20:57 »
Ca fait un moment que j'hésite à poser cette question, de peur que la réponse soit tellement évidente et d'être ridicule... :(

Bon, je me risque : Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi le trône du Gondor est vide depuis près de 30 générations, laps de temps durant lequel un héritier pour ce trone existe et est connu (la lignée d'Isildur, au moins, se sait héritière)?

Est-ce dû à ce qu'Isildur lui même a écrit à propos de sa lignée liée au destin de l'anneau?

Hors ligne fingon

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #1 le: 08 novembre, 2006, 16:50:48 »
Les héritiers d'Isildur sont les chefs des rôdeurs et aucun n'a pensé avoir la force et le courage de reprendre le trône. L'exemple de Dénethor montre que le roi revenant aurait des ennemis (pas forcément l'intendant) il leur faut donc de bons amis ou une situation pressente (Aragorn a les deux). On comprend que sa dissuade certain héritier.

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #2 le: 08 novembre, 2006, 21:23:57 »
Citer
Ca fait un moment que j'hésite à poser cette question, de peur que la réponse soit tellement évidente et d'être ridicule...

Aucune question n'est jamais évidente. :lol:

Les héritiers d'Isildur sont les chefs des rôdeurs et aucun n'a pensé avoir la force et le courage de reprendre le trône. L'exemple de Dénethor montre que le roi revenant aurait des ennemis (pas forcément l'intendant) il leur faut donc de bons amis ou une situation pressente (Aragorn a les deux). On comprend que sa dissuade certain héritier.

Les rôdeurs sont tout d'abord les héritiers du trône d'Arnor. Ils ont perdus leurs sceptre dans la guerre contre l'Angmar et ils ne veulent pas forcément reprendre le trône du Gondor. Si il n'y avait pas eu la guerre, Aragorn n'aurait sûrement pas essayé de retourner en Gondor.
De plus, bien que véritables descandants d'Isildur, ils ne connaissent que très peu le Gondor ( Aragorn lui, est un cas spécial) et les Godoriens ne les connaissent même pas, ou les ignorent. Ces-derniers n'auraient pas voulus que des inconnus gouvernent leur propre pays.

Pour ta question, Gilraen, sur si les rôdeurs savent si ils sont les héritiers, je pense qu'ils le savaient car Elrond gardait toutes les histoires ou objets ayant appartenu aux roi d'Arnor et il savait certainement qui pouvait prétendre au trône du Gondor.
Les rôdeurs eux-même devaient se transmettre leur Histoire.

J'espère t'avoir aidé. :thumbup:
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #3 le: 12 novembre, 2006, 13:02:06 »
Je pense également qu'il convient de remarquer que la lignée des Rois du Gondor a régné pendant près de deux millénaires au Sud. Et ce, avec des périodes très prospères et d'autres périodes de déclin.
Les descendants d'Arvedui qui furent chefs Dunedain et "héritiers sans trône" sont au nombre de 15. Aragorn fut le quinzième et accéda au trône sous le nom d'Elessar.
Il est possible que ce long laps de temps soit dû à des difficultés qu'auraient pu rencontrer les Héritiers en se présentant au Gondor. Doute sur leur légitimité, dédain vis à vis de la lignée du Nord ?

Hors ligne Gilraen

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 134
    • Voir le profil
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #4 le: 13 novembre, 2006, 21:43:56 »
Donc, sur ces 14 "héritiers légitimes" du trône, il ne s'en serait pas trouvé un plus hardi (ou prétentieux) que les autres pour réclammer son "dû"?
Ou bien étaient ils si peu intéressés par les pays étrangers au leur qu'ils ne savcaient pas que le trône de Gondor était vacant? (je joue l'avocat du diable, là).

D'un autre côté, dans le livre, Aragorn déclare péremptoirement "le sans couronne deviendra roi" dès la première fois qu'on le rencontre. Cette certitude quant à son destin n'est pas la moindre des choses qui me rebutaient à première lecture du SDA (eh oui, contrairement à certains ici, mon amour de Tolkien n' a pas été immédiat...)

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Re : Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #5 le: 14 novembre, 2006, 00:43:23 »
Bien je vais essayer de t'éclairer Gilraen.

Les Dúnedain du Nord ont eu souvent maille à partir avec leurs "frères" de Gondor, déjà au début du Troisième Âge Meneldil le fils d'Anárion s'était bien satisfait du départ d'Isildur vers l'Arnor. Les deux portraits d'Arvedui et de son fils Aranarth que j'ai dressés ici et ici t'aideront, je l'espère, à mieux comprendre les faits au début. Lis notamment la traduction de la prophétie de Malbeth le Voyant concernant Arvedui (que j'ai faite au début de l'article) et dont voila la version originale:
Citer
Arvedui you shall call him, for he will be the last in Arthedain. Though a choice will come to the Dunedain, and if they take the one that seems less hopeful, then your son will change his name and become a king of a great realm. If not, then much sorrow and many lives of men shall pass, until the Dunedain arise and are united again.”
Aucun chef des Dúnedain avant Aragorn II Elessar ne tenta de se présenter comme héritier du Royaume du Nord car leur peuple avait été amoindri par les guerres passées et le Royaume s'était effondré,. Annúminas, Fornost les anciennes capitales n'étaient depuis longtemps plus que ruines. Amon Sûl plus connue sous le Mont Venteux elle aussi avait été déserté et les trésors d'Arnor étaient entre les mains d'Elrond. Le refus qui fut fait Arvedui et la chute du Royaume d'Arnor entraînèrent avec la disparition des Palantiri du Nord (celles qui avaient coulé avec Arvedui) la rupture des contacts entre ceux du Nord et du Sud. Les Hommes de Gondor considérèrent dès lors comme on le voit lors du Conseil d'Elrond par l'intermédiaire de Boromir comme des errants déchûs du sang royal. La prophétie de Malbeth le Voyant s'est vu vérifié lorsqu'Aragorn vint prouver à tous sa valeur et celle de son sang et alors l'Arnor et le Gondor furent réunifiées sous une même bannière, sous une même couronne.
Aragorn descendant d'Arvedui dernier Roi d'Arthedain et de Firiel, fille d'Ondoher et soeur d'Artamir et de son jeune frère Faramir(tous trois morts sur le champ de bataille) put prétendre à la couronne car Faramir et le peuple de Gondor n'avaient plus d'espoir et que le Roi Eärnil II à jamais disparu ne reviendrait jamais. Enfin l'appel qu'Arvedui avait fait auprès de l'Intendant d'Ondoher avait été entendu et son descendant reconnu par tous, comme le Roi légitime du Royaume du Nord et du Sud. Si tu as besoin d'autres éclaircissements, n'hésites pas, mais j'espère avoir réussi au moins en partie à te donner une réponse satisfaisante.
« Modifié: 14 novembre, 2006, 00:45:47 par Dalian »

Hors ligne Gilraen

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 134
    • Voir le profil
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #6 le: 12 janvier, 2007, 18:54:24 »
Je m'aperçois que je ne t'ai jamais remercié pour tes explications, Dalian.

Voila qui me semble bien documenté et qui me donne encore matière a réflexion :priere:

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les héritiers d'Isildur
« Réponse #7 le: 11 août, 2007, 21:13:19 »
à noter que Valandil, le fils d'Isildur aurait pu réclamer la souveraineté sur le Nord et le Sud, comme l'avait fait Isildur.
J'ignore pourquoi il ne l'a pas fait. Est-ce parce qu'il considérait que son cousin n'avait pas moins de droits que lui ? Parce que son père n'avait pas détruit l'Anneau ? que le Gondor ne représentait pas quelque chose d'important pour lui ?