Auteur Sujet: Les jumeaux chez Tolkien  (Lu 3402 fois)

Hors ligne Maître Rat

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 223
  • Rongeur Mégalomane
    • Voir le profil
Les jumeaux chez Tolkien
« le: 15 août, 2006, 21:29:56 »
Les jumeaux sont un type de couple récurrent dans la mythologie en général. On compte par exemple parmi eux: Castor et Pollux (aussi connus comme les Gémaux), et Romulus et Rémus, pour ne citer que les plus célèbres.
Leur portée symbolique varie d'un cas à l'autre, mais il réprésentent souvent la double personnalité qui peut habiter l'être humain.

Aussi peut-on se demander quel usage Tolkien a fait de ce type de personnages dans sa propre mythologie...

:arrow: Quels sont les couples de jumeaux réels (deux individus du même sexe nés en même temps et se ressemblant comme deux gouttes de Miruvor) présents chez Tolkien? Combien? Qui? A quelle période historique appartiennent-ils chacun? Sont-ils uniformément 'répartis' dans la chronologie de l'Histoire d'Arda.

:arrow: Que symbolise chacun de ces binômes? Savez-vous si les destins de ces binômes sont similaires dans toutes les versions de l'oeuvre tolkienesque? Si non, quelle conclusion peut-on en tirer?

:arrow: Connaissez-vous d'autres paires de personnages qui, sans être de vrais jumeaux, possèdent la même charge/fonction symbolique qu'un couple de jumeaux donné?

Hors ligne Thibault

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 107
    • Voir le profil
    • La Montagne du Destin
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #1 le: 15 août, 2006, 21:50:47 »
En jumeaux, il y a Amras et Amrod (c'est bien eux?!), deux des fils de Fëanor, et les deux fils d'Elrond Elladan et Elrohir.
Pas de jumelles je crois, et je ne vois pas d'autres paires chez les Hommes...

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #2 le: 15 août, 2006, 22:33:37 »
Il y a deux paires de jumeaux chez les petits fils de Finwë, il y a Elrond et Elros puis Elladan et Elrohir ainsi que les fils de Dior. Je crois avoir fait le tour mais j'ai encore un doute^^. :p

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #3 le: 16 août, 2006, 13:30:48 »
Folcred et Fastred étaient les fils jumeaux de Folcwine, Roi de Rohan. Ils furent tués en Ithilien (2885) en portant secours au hommes du Gondor.

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #4 le: 16 août, 2006, 13:49:18 »
La version finale de l'histoire d'Amrod et Amras, où le premier meurt lors de l'incendie des navires telerins à Losgar,  est très émouvante. Difficile d'aimer Fëanor après ça  :ouin:
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne fingon

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #5 le: 16 août, 2006, 19:35:19 »
Aimer Fëanor?! Jamais!
Il est radin et possessif. Il a défié les valars et a précipité vers la mort tout ses fils pour des cailloux (d'accord se sont les silmarils mais tout de même)
« Modifié: 16 août, 2006, 22:24:11 par Maître Rat »

Hors ligne Maître Rat

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 223
  • Rongeur Mégalomane
    • Voir le profil
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #6 le: 16 août, 2006, 22:35:17 »
Je crois que nous avons fait le tour du listing des jumeaux chez Tolkien. En fait je n'avais même pas pensé à Folcred et Fastred. donc le liste est même surcomplète en ce qui me concerne! Vous êtes vraiment des érudits! :priere:

Et étant donné que Fëanor et de ses deux enfants cadets semblent en intéresser plus d'un, pourquoi est-ce qu'Olofántur (ou n'importe quel autre volontaire) ne nous raconterait pas brièvement leur histoire (dans ses différentes versions)?

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Re : Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #7 le: 16 août, 2006, 23:58:04 »
Et étant donné que Fëanor et de ses deux enfants cadets semblent en intéresser plus d'un, pourquoi est-ce qu'Olofántur (ou n'importe quel autre volontaire) ne nous raconterait pas brièvement leur histoire (dans ses différentes versions)?

L'histoire est globalement la même que dans le Silm dans la plupart des versions (ils meurent lors de l'attaque des Havres du Sirion), excepté dans the Shibboleth of Fëanor, un texte tardif. Je vous colle le passage correspondant (traduction personelle, ne pas diffuser, merci) :

Citation de: Tolkien
Les deux jumeaux étaient roux. Nerdanel leur donna à tous deux le nom Ambarussa – car ils se ressemblaient beaucoup et il en fut ainsi toute leur vie. Lorsque Fëanor la pria de faire qu'au moins leurs noms soient différents, Nerdanel parut étrange, et après un moment elle dit : « Alors, un aura pour nom Umbarto, mais lequel, le temps en décidera. »
Ce nom de mauvais augure (« Maudit ») gênait Fëanor, et il le changea en Ambarto – selon d'autres versions, il crut que Nerdanel avait dit Ambarto, employant le même premier élément que dans Ambarussa (sc. Amba + quenya arta « exalté, élevé »). Mais Nerdanel dit : « Umbarto, ai-je dit ; mais fais-en à ta guise. Cela ne changera rien. »
Par la suite, comme Fëanor devenait de plus en plus cruel et violent, et se rebellait contre les Valar, Nerdanel s'éloigna de lui, après de nombreuses tentatives pour l'apaiser (sa famille était dévouée à Aulë, qui conseilla à son père de ne pas prendre part à la rébellion. « Elle ne mènera finalement Fëanor et tous tes enfants qu'à la mort. »). Elle se retira dans la demeure de son père ; mais lorsqu'il devint évident que Fëanor et ses fils allaient quitter Valinor pour toujours, elle vint à lui avant que ne commençât la marche vers le nord, et supplia Fëanor de lui laisser ses deux plus jeunes enfants, les jumeaux, ou au moins l'un d'entre eux. Il répondit : « Si tu étais une vraie épouse, comme tu l'étais jusqu'à ce qu'Aulë te trompe, tu les garderais tous, car tu viendrais avec nous. Si tu m'abandonnes, tu abandonnes aussi tous nos enfants, car ils sont bien décidés à suivre leur père. » Nerdanel, furieuse, lui répondit : « Tu ne les garderas pas tous. L'un d'entre eux au moins ne posera jamais le pied sur la Terre du Milieu. » « Va plutôt offrir tes sombres prédictions aux Valar, qui s'en délecteront, dit Fëanor. Je les défie. » Ainsi se séparèrent-ils.
Il a été dit comment Fëanor vola les navires des Teleri, et trahissant la confiance de Fingolfin et de ceux qui lui étaient fidèles, fit voile vers la Terre du Milieu, obligeant le reste des troupes à poursuivre à pied, avec de grandes difficultés et de lourdes pertes. Les navires jetèrent l'ancre au large, dans le firth de Drengist, et tout le peuple de Fëanor mit pied à terre et s'y installa.
Dans la nuit, Fëanor, plein de malveillance, réveilla Curufin, et avec lui et quelques autres des plus fidèles serviteurs de Fëanor, il alla aux navires et les incendia tous ; et le ciel sombre était rouge, comme si une aube terrible s'était levée. Tout le campement fut réveillé, et Fëanor en revenant dit : « Maintenant, je suis enfin sûr qu'aucun c½ur tendre ou traître qui se trouverait parmi vous ne pourra utiliser un seul navire pour se porter au secours de Fingolfin ou de son peuple. » Mais tous sauf quelques-uns furent consternés, car il se trouvait encore de nombreuses choses à bord des navires qu'ils n'avaient pas encore amenées à terre, et les navires auraient été utiles pour les voyages à venir. Ils étaient encore loin dans le nord, et ils pensaient voguer vers le sud et un havre plus hospitalier.
Au matin eut lieu un rassemblement, mais des sept fils de Fëanor, on ne put en trouver que six. Alors Ambarussa pâlit de peur. « As-tu alors réveillé Ambarussa mon frère (que tu appelles Ambarto) ? dit-il. Il ne souhaitait pas dormir à terre à cause du manque de confort, disait-il. » Mais on pense (et sans nul doute Fëanor le devina aussi) qu'Ambarto avait dans l'idée de faire demi-tour par la suite pour rejoindre Nerdanel ; car il avait été très choqué par l'acte de son père.
« C'est ce navire même que j'ai détruit en premier », dit Fëanor (dissimulant son propre désarroi). « Alors tu as bien nommé le plus jeune de tes enfants, dit Ambarussa, et Umbarto « le Maudit » était la véritable forme de son nom. Cruel et dément est-tu devenu. » Et après cela, nul n'osa parler à Fëanor de ce sujet.
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne fingon

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 110
    • Voir le profil
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #8 le: 17 août, 2006, 08:06:26 »
il y en a sûrement aussi chez les hobbits (en regardant dans les arbres généalogiques ont peux peut-être en trouver)

Hors ligne Fëanor

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 560
  • Mírdain
    • Voir le profil
    • Forum RP
Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #9 le: 17 août, 2006, 12:41:13 »
...pour des cailloux (d'accord se sont les silmarils mais tout de même)

Des cailloux qui renferment "juste" la lumière perdue des arbres et, selon Mandos, le destin du monde...

En plus, si je me rappel bien, ils n'ont pas seulement attisé la convoitise de Fëanor et ses fils:
D'autres sages comme Elwë (pour ne citer que le plus illustre) sont eux aussi tombés dans le panneau :siffle:

:arrow: Connaissez-vous d'autres paires de personnages qui, sans être de vrais jumeaux,
possèdent la même charge/fonction symbolique qu'un couple de jumeaux donné?

Citation de: Le Silmarillion, p.81 Ed Pocket
On ne tarda donc pas à lui [Melkor] donner toute latitude pour parcourir le pays et Manwë put croire que Melkor était guéri de son démon.
Car lui-même, étant pur de tout mal, était incapable de comprendre le mal, et il savait aussi que Melkor, au début, était son égal dans l'esprit d'Ilúvatar.

Pour le coup, voici un bon exemple de représentation de "double personnalité qui peut habiter l'être humain"
Plutôt, dans le cas présent, chez les Vala : Melkor représenterait en quelques sortes le négatif de Manwë ;)
Modérateur des Forums

Statut: Présent :méchant: Niarf, Niarf, Niarf !!!

Technicien & rédacteur du site Les Annales de Valinor
Admin & designer des Enchantements de le Forêt Noire

Hors ligne Ilmarë

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 367
    • Voir le profil
    • Les Annales de Valinor
Re : Les jumeaux chez Tolkien
« Réponse #10 le: 21 août, 2006, 16:01:17 »
Les jumeaux de Finrafin peuvent aussi être ajoutés  au panel, Aegnor et Angrod, mort lors de Dagor Bragollach. Sinon je n'en vois pas d'autres, du moins j'ai rien en tête pour le moment.  ^^
Webmestre du site:  Les Annales de Valinor
Administratrice des forums: Les Archives de Gondor
Modératrice de l'annuaire: Yrch!

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
17 Réponses
2800 Vues
Dernier message 13 janvier, 2005, 10:58:25
par eldhiril
16 Réponses
4170 Vues
Dernier message 27 mars, 2005, 19:15:15
par Ilmarë
9 Réponses
2602 Vues
Dernier message 07 avril, 2008, 15:00:29
par Mithrandir