Sondage

Pensez-vous que la peine de mort est justifiée pour des crimes graves ?

Oui
3 (18.8%)
Non
9 (56.3%)
Sans avis bien tranché
4 (25%)

Total des votants: 16

Auteur Sujet: La peine de mort  (Lu 7240 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
La peine de mort
« le: 13 mai, 2006, 00:59:02 »
Dimanche, dans Faites entrer l'accusé était retracée l'affaire du "pullover rouge", autrement dit l'Affaure Ranucci, ce jeune homme condamné à mort pour avoir avoir assassiné une petite fille.
Seulement de nombreuses incohérences parsèment le dossier et le doute plane autour de la culpabilité/l'innocence de ce jeune homme, une des dernières personnes à être passé à la guillotine avant l'abolition de la peine de mort en France.
Ranucci n'a jamais été réhabilité.

Se pose le problème de la peine de mort... la justice n'est pas infaillible, car la justice est affaire d'hommes. La réhabilitation suite à la peine de mort ne permet pas de ressuciter les condamnés...

Mais globalement, quel est votre position sur cette question de la peine de mort ?
Êtes-vous favorables à cette peine, ou y êtes-vous opposés ?

Hors ligne Celebrimbor

  • Membre vénérable
  • ****
  • Messages: 804
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #1 le: 13 mai, 2006, 01:34:48 »
Je vote non, pour le cas où, effectivement, la justice se tromperait et l'accusé serait innocent, alors qu'il est jugé coupable. Donc, avec la prison, il y a une chance d'être rattrapé, pas comme avec la peine de mot, qui, elle, est irréversible :(

Hors ligne Le Sporadique

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #2 le: 13 mai, 2006, 06:49:04 »
Je n'ai pas répondu, car j'ai bien un avis tranché sur la question, mais depuis mon enfance, il a tout le temps changé.

J'ai longtemps était contre car je n'arrivais pas à comprendre comment un homme avait le droit de mort sur un autre. En même temps, cela s'applique aussi à ceux qui commettent les crimes. Mais j'ai grandit, et plus ca allait, plus je tombais dans l'extremisme du oui. J'avais mes convictions, et dessus, personne ne pouvait me faire changer d'avis.

J'ai beaucoup entendu parlé de viols sur enfants, pour les tuer ensuite; ou de vengeances ou tout autre acte belliqueux. Et croyait moi que c'est hommes (et femmes) ne m'inspiraient et ne m'inspirent aucun respect, que j'ai constamment envie d'appliquer mes propres lois et leur graver sur le front: "J'AI TUE UN HOMME". Et que toute personne qui a un message sur le front puisse faire l'objet de l'action qu'il a lui même fait.

Cette rage ma voilée les yeux pendant très longtemps, et elle est toujours présente en moi, mais elle n'a plus le dessus depuis que j'ai lu une phrase dans le SdA que je m'étais fait un devoir de retenir et que j'ai malheureusement oublié.

Mais je pense que ces paroles de Gandalf, que je n'arrive plus à retrouver, ont attiré l'attention de bon nombre d'autres vous.

Résultat: je ne peux pas dire que je suis contre, comme je ne peux pas dire que je suis entièrement pour, mais j'ai un avis bien tranché  ;)

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Re : La peine de mort
« Réponse #3 le: 13 mai, 2006, 07:04:16 »
Citation de: Gandalf
Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins.
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #4 le: 13 mai, 2006, 10:36:38 »
Bravo Olanfantur :priere: :priere:, très bien trouvé!

Mais je vais comme même dispenser mort et jugement :lol:.
Je suis pour, lorsque l'on a clairement établis que l'accusé était coupable, bien sûr pour des crimes graves.
Prenons exemples sur les deux assassinas du week end dernier, c'est horrible, comment un homme peut tuer, des enfants, et  de sûrcroit de parfois les violés; c'est horrible.

De plus, quoi que l'on dise, lorsqu'on sort de prison pour remise de peine, il y a très souvent des récidives; imaginé, un assassin, qui a passé la moitié de sa vie en prison est ca pable de tout puisqu'il n'a plus rien, tuer est facile.

C'est pourquoi je suis pour, lorsque le méfait est un meurtre ou quelque chose comme ça et lorsque l'on sait qui est vraiment le coupable. :(
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Maglor Tiwele

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 330
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #5 le: 13 mai, 2006, 11:08:50 »
Tant de morts méritent la vie, et tant de vivants méritent la mort.

Olofantur a été plus rapide.... :thumbup:
Statut : présent de temps en temps.

Modérateur RP

Perso RP : Mathan Eledwhen, Maitre Espion.
Sa biographie
Couleur RP : DodgerBlue3

Hors ligne moriquendidunedain

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 122
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #6 le: 13 mai, 2006, 12:27:32 »
Je n'ai, moi non plus, pas vraiment d'avis tranché mais l'abolition de la peine de mort ne remonte pas à si longtemps dans les pays européens: l'Espagne en 1946, l'Italie en 1947, l'Angleterre un peu avant le début de la Deuxième Guerre Mondiale il me semble et la France en 1981.

Pour moi certains crimes tellement odieux la mérite mais comment peut-on se permettre de juger de la vie de qulequ'un? On peut ne pas tuer le coupable mais alors que faire? Le faire souffrir par de violents moyens? je ne crois pas que ce soit une solution. Le condamner à la perpétuité? Certains criminels ne sont pas très gênés par cette sanction.

Donc je n'ai pas vraiment d'avis pour ou contre, je crois qu'il faudrait essayer de trouver un juste milieu.

Sinon je crois que lorsque par exemple un policier tue un criminel par légitime défense ou pour sauver la vie d'innocents. Dans ce cas-là le policier n'as aucune faute.
 

Hors ligne Le Sporadique

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #7 le: 13 mai, 2006, 15:13:38 »
Citation de: Gandalf
Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins.

Exactement ce que je cherchais  :thumbup:
merci gars

Hors ligne shadowfax

  • Membre vénérable
  • ****
  • Messages: 630
    • Voir le profil
    • mes fics
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #8 le: 13 mai, 2006, 16:16:40 »
Bravo Olanfantur :priere: :priere:, très bien trouvé!

Mais je vais comme même dispenser mort et jugement :lol:.
Je suis pour, lorsque l'on a clairement établis que l'accusé était coupable, bien sûr pour des crimes graves.
Prenons exemples sur les deux assassinas du week end dernier, c'est horrible, comment un homme peut tuer, des enfants, et  de sûrcroit de parfois les violés; c'est horrible.

De plus, quoi que l'on dise, lorsqu'on sort de prison pour remise de peine, il y a très souvent des récidives; imaginé, un assassin, qui a passé la moitié de sa vie en prison est ca pable de tout puisqu'il n'a plus rien, tuer est facile.

C'est pourquoi je suis pour, lorsque le méfait est un meurtre ou quelque chose comme ça et lorsque l'on sait qui est vraiment le coupable. :(

:arrow: je suis tout a fait du meme avis que toi sur la question, Tar.
Si on est sur (mais peut on l'etre a 100%) que la personne est coupable du meurtre dont on l'accuse, quand il ne fait aucun doute qu'il a bien tue (et plus) qqn pour une obscure raison de vengance, de satisfaction sexuelle ou personnelle ou 'juste' lors d'un acces de demence (ce dernier point pouvant etre eventuellement discutable si le trouble est pathologique ou non) je suis POUR la peine de mort.
a ce titre, la phrase de La Bruyere resume parfaitement la situation : "il a tue des hommes, il sera tue."

 :arrow: mais d'un autre cote, je suis CONTRE cette meme peine s'il ne s'agit pas d'un crime/meurtre/assassinat.
on ne va tout de meme pas condamner qqn a mort parce qu'il a braque un casino ou vole une voiture...
en fait, j'aurais plutot tendance a suivre un precept biblique pour une fois a savoir "oeil pour oeil, dent pour dent". ca rejoint d'ailleur un peu la phrase de La Bruyere!
 :arrow: dans le cas du viol par contre, j'arrive pas vraiment a me decider pour ou contre. le viol est une atteinte inacceptable a la personne. on en porte les traces toute sa vie par la suite si la victime n'a pas ete tuee par la suite (sinon, on en revient a la 1e situation).

 :arrow: le probleme en france, c'est les remises de peine. quelqu'un condamne a perpetuite pour viol ou meurtre ne devrait pas pouvoir sortir de prison au bout de 20 ans mm s'il s'est "bien comporte" c'est peut etre un peu absolutiste comme idee mais celui/celle qu'il a tue/viole, ne beneficieras pas d'une 'remise'
de plus, il est prouve que beaucoup de criminels recidivent apres leur sortie de prison...

voila. desolee d'avoir ete un peu longue!  ;)

"J'avais trouvé ma religion, rien ne me parut plus important qu'un livre"J.-P. Sarte, les mots
statut : en route pour un 4ème semestre !

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #9 le: 13 mai, 2006, 16:24:30 »
Pour le viol, je pense que, si il est suivi de meurtre, le condanné devrait etre éxécuté, deux fois si cela était possible, tant ce crime est inqualifiable.

Si il y a viol sans meurtre, je pense que la personne devrait être exécutée selon les cas ( oui je sais je ne prends pas partis mais bon) surtout quand on sait que la plupart des violeurs ou personnes du genre ne commette pas qu'un seul méfait, ils en ont souvent plusieurs a leur sordides tableaux de chasse. :(
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #10 le: 13 mai, 2006, 22:35:43 »
Pour le viol, je pense que, si il est suivi de meurtre, le condanné devrait etre éxécuté, deux fois si cela était possible, tant ce crime est inqualifiable.

Si il y a viol sans meurtre, je pense que la personne devrait être exécutée selon les cas ( oui je sais je ne prends pas partis mais bon) surtout quand on sait que la plupart des violeurs ou personnes du genre ne commette pas qu'un seul méfait, ils en ont souvent plusieurs a leur sordides tableaux de chasse. :(

Qui peut se présenter immaculé comme la colombe, aussi innocent que le nouveau né pour dispenser la mort avec certitude a quelqu'un que tout désigne comme le coupable ?

Quelle preuve est assez solide pour envoyer un être vers la mort ?

Même avec nos technique moderne prétenduement "infaillible" on peut envoyer un innocent à la mort de façon injuste.

Un crime quelqu'il soit est inadmissible et c'est pire encore dès qu'il détruit la vie des gens qui ne l'avaient pas demandé.

Cependant, on est sûr maintenant que Gaston Dominici a été condanné à mort injustement. Il est si facile d'oter la vie à autrui. Pourtant une fois la justice aveuglément dispensée, si on découvre que la personne n'était pas coupable comment va t'on la réssuciter ?

Donnez moi une raison de croire qu'aucun innocent ne sera victime de l'aveuglement de la justice et alors je dirais oui à la peine de mort.

Le problème n'est pas tant des coupable libérés que des innocents tués.

Le problème des sociétés occidentales selon moi, c'est plus la gestion des remises de peine.
Modérateur des Forums

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #11 le: 14 mai, 2006, 12:41:18 »
Je pense, maintenant, que l'ADN est un preuve suffisante pour envoyer quelqu'un à la mort lorsqu'il a fait un crime très grave, celle ci plus d'autres preuves, bien sûr. :p
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Maedhros

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 90
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #12 le: 16 mai, 2006, 15:38:27 »
pour moi, donner la mort a un autre homme n'est pas justifiable - j'ai voté non-.
si on tue un meurtrier , on devient meurtrier a son tour.
si on croit en dieu, on peu comprendre que l'homme n'a le droit de juger ni d'enlever la vie a un autre homme...
Utulie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatari utulie'n aurë! Auta i lomë!

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #13 le: 16 mai, 2006, 19:02:43 »
Je pense, maintenant, que l'ADN est un preuve suffisante pour envoyer quelqu'un à la mort lorsqu'il a fait un crime très grave, celle ci plus d'autres preuves, bien sûr. :p
Une preuve de quoi ?
On peut très bien imaginer des situations où on retrouve une trace d'ADN de qqn, comme qqn qui a une relation sexuelle avec la victime, sans que la personne dont on a trouvé l'ADN soit l'assassin.
La personne couche avec sa femme, sa femme est tué une heure après par un déséquilibré ou un amant. On retrouve uniquement l'ADN du mari uniquement (pas eu de relation avec l'assasin). Le mari est donc coupable ?
Toutes les techniques modernes donnent simplement des éléments à charge ou à décharge qui nécessitent ensuite une inteprétation. Que ce soit, il y'a 500 ans ou ajourd'hui, l'erreur humaine existe toujours dans le domaine de l'interprétation.

Seulement quand on fait un procès et qu'on prend le risque d'une condamnation à mort, ce n'est plus d'une simple extraction et identification d'ADN, avec un certain pourcentage d'erreurs.. on joue avec la tête d'un homme...

L'erreur judiciaire par accumulation de preuves accablantes existe : il suffit de rassembler des éléments à charge, de les interpréter comme tel, et de faire l'impasse sur les éléments à décharge. Et la plupart des erreurs judiciaires arrivent comme ça..
D'ailleurs, faut pas se leurrer, aux Etats-Unis, on entend encore parler de gens qui se font électrocuter, injecter etc... et qu'on réhabilite ensuite.
D'ailleurs, il suffit de regarder qui se fait éxécuter aux Etats-Unis : noirs-américains, hispano-américains, c'est pas très blanc et pourtant je suis sur qu'il y'a des américains d'origine anglo-saxonne qui font des crimes abominables...  apparemment on est pas tous égaux face à la peine de mort..   :glasses:

Je crois qu'on a eu assez de morts "légalisés" pour le siècle dernier.

Hors ligne marmottine

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #14 le: 19 mai, 2006, 18:55:24 »
Je suis assez étonnée du nombre de personnes qui sont pour la peine de mort...
Je trouve ça totalement injustifié de se donner le droit de dispenser mort et vie sur autrui, que ce soit dans le cas d'un criminel condamné à mort ou du criminiel lui-même devant le fait accompli.
Je pense la peine de mort ne constitue pas un "remède" au fait de commettre des crimes : certes, l'individu est hors d'état de nuire, mais cela constitue-t-il pour autant une punition ? Certaines personnes considèrent la mort comme une libération, et n'auront donc aucun scrupule à tuer pour se faire condamner à mort...
De plus, je pense que l'on devrait croire un peu plus en la "bonté" et en la capacité de raison des hommes : une peine de prison suffisamment longue ne peut-elle pas faire "réfléchir" le criminel à condition d'être bien suivi (psychologues, éducateurs spécialisés...) ?

Je pense, encore une fois, que personne ne peut juger du mérite de mort ou de vie, et que la peine de mort est la sanction la plus absurde jamais utilisée.

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #15 le: 19 mai, 2006, 21:18:02 »
Je suis assez étonnée du nombre de personnes qui sont pour la peine de mort...
Je trouve ça totalement injustifié de se donner le droit de dispenser mort et vie sur autrui, que ce soit dans le cas d'un criminel condamné à mort ou du criminiel lui-même devant le fait accompli.
Je pense la peine de mort ne constitue pas un "remède" au fait de commettre des crimes : certes, l'individu est hors d'état de nuire, mais cela constitue-t-il pour autant une punition ? Certaines personnes considèrent la mort comme une libération, et n'auront donc aucun scrupule à tuer pour se faire condamner à mort...
De plus, je pense que l'on devrait croire un peu plus en la "bonté" et en la capacité de raison des hommes : une peine de prison suffisamment longue ne peut-elle pas faire "réfléchir" le criminel à condition d'être bien suivi (psychologues, éducateurs spécialisés...) ?

Je pense, encore une fois, que personne ne peut juger du mérite de mort ou de vie, et que la peine de mort est la sanction la plus absurde jamais utilisée.

Je ne suis pas pour la peine de mort mais par contre je ne crois pas qu'une peine suffisamment longue fasse réfléchir un criminel. Dans certains cas, ce n'est pas suffisant.

Cela fait 10 ans que j'habite au Québec et on en est au 3 ème maniac qui s'en prend aux enfants, qui va en prison, sort à la suite de remise de peine et qui est suivi par des spécialiste à sa sortie et qui récidive.

Il est des cas ou la peine de mort n'est pas plus nécessaire que dans les autres, mais où le criminel, je devrais dire le malade, récidive à sa sortie de prison. Les trois ont avoué que rien n'y fait et qu'il sont des criminels dangereux, alors pourquoi les laisser sortir ?

Je ne dis pas pour autant qu'il doivent être abattus comme des bêtes, mias ils sont trops dangereux pour rester en liberté.
Modérateur des Forums

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Re : Re : La peine de mort
« Réponse #16 le: 19 mai, 2006, 21:25:36 »
Je ne dis pas pour autant qu'il doivent être abattus comme des bêtes, mias ils sont trops dangereux pour rester en liberté.

d'où la prison à perpétuité sans remise de peine.

Hors ligne Maître Rat

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 223
  • Rongeur Mégalomane
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #17 le: 06 juillet, 2006, 11:32:35 »
Mon avis est un peu particulier.

Premièrement, je suis absolument contre la peine de mort, du moins de par chez nous, soit en Europe. Je ne permettrais pas de juger trop avant les autres cultures.

La plupart du temps, lorsque l'on veut justifier la mise à mort de quelqu'un, que cela soit pour des raisons pénales ou autres (exécution d'un chef politique/dictateur, etc...), on dit qu'il méritait (en vertu de ses crimes) cette sentence. Le mérite n'a rien à voir là-dedans, le droit à l'existence est... un droit. Le mérite dirige déjà bien suffisamment de domaines de notre vie comme ça sans être encore une condition du droit à exister. Je suis donc totalement opposé à tout argument relatif au mérite dans la cas de la mise à mort d'un être humain. Pour moi, le droit à l'existence (en opposition au mérite d'éxister) est constitutif de la culture/histoire européenne et fait donc partie de mon identité, de moi.

Je suis par contre favorable, dans la théorie, à la mise à mort d'un être humain pour des raison utilitaires, en ce sens que cela peut sauver la vie de nombreuses autres personnes, et ce de manière quasi sûre. Cela se rencontre assez peu souvent. Par exemple, dans le cas d'une prise d'otage et tout ce qui légitime défense -proportionnée- de soi ou d'un tiers. Dans la mesure oú il est possible de placer un multirécidiviste en détention à perpétuité, il n'est donc pas justifiable de le comdamner à mort.

Au niveau politique, disons que j'aurais été favorable à l'exécution d'Hitler pour hâter la fin de la deuxième guerre mondiale en Europe. Mais lorsqu'on élimine un leader politique, on en fait souvent qu'envenimer les choses. La politique israélienne en est l'illustration la plus connue. A noter que cela n'a rien à voir avec des questions de mérite. On élimine seulement un pion, indépendamment du fait qu'il soit ou non le plus 'méritant' pour la peine terminale. Mais ça reste très théorique, parce que ça ne marche pratiquement jamais, ça lance plutôt une espèce de cercle vicieux de la violence.

Certains dirons que le problème de l'assissinat utilitaire est hors-sujet par rapport à la 'peine' de mort. Mais souvent le deux se recoupent dans la pratique. Pensez au procès de Nuremberg, par exemple. On a éxécuté des Nazis sur le motif qu'ils méritaient la mort. Cela va à l'encontre du droit à l'existence. Je pense pourtant que cette 'assassinat' était justifié dans la mesure ou cette exécution a permis de désigner des coupables individuels plutôt que l'Allemagne en tant que peuple et nation. Cela a permis à l'Europe de pardonner à l'Allemagne, et de lancer la construction européenne qui a mis fin à un siècle et demi de conflits nationalistes (ceux qui ont été à l'origine des guerres les plus meurtrières de l'Histoire de l'humanité). Leur 'assassinat' a donc probablement contribué à éviter de nombreuses morts.

En ce qui concerne les autres cultures, il faut reconnaître une importance inégale donnée à l'existence en différents points du globe.
L'exemple le plus frappant m'a été rapporté par un ami médecin qui avait fait un stage au Cameroun à la fin de ses études. Il lui est arrivé un jour de demander à une infirmière de ballonner un nouveau-né qui ne respirait pas. Après trois pressions sur le ballon, l'infirmière a arrêté. Mon ami lui a demandé pourquoi, et elle a tout simplement répondu que c'était la fin de la journée et qu'elle était trop fatiguée. Mon ami à donc continuer à ballonner l'enfant lui-même pendant deux minutes, lui permettant ainsi de survivre. A ce qu'il m'a dit, ce genre de choses est assez courant au Cameroun. La vie d'un enfant, la taux de natalité étant très élevé, la pauvreté très développée et le système médical peu efficace, ne vaut pas grand chose. Pris dans ce contexte fermé, il est difficile de condamner l'infirmière. Les problèmes arrivent lorsque l'on relie ce contexte avec le notre... il y a comme une dissonance, surtout que nous ne sommes nous même pas entièrement innocents à cette différence de perspective.
Le même problème se pose partout. Comment condamner des gens qui vivent le jour le jour avec le terrorisme à leur porte (Israël), ou la criminalité (Etats-Unis)?

Enfn bref, j'ai voté contre.
« Modifié: 06 juillet, 2006, 12:03:20 par Maître Rat »

Hors ligne Tymaune

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #18 le: 26 octobre, 2006, 21:09:12 »
Je suis contre, on ne peut pas prendre le risque de tuer un innocent sous pretexte de protéger la nation d'un éventuel criminel, et puis c'est nier l'humanité, et comme dit le proverbe "Il vaut mieux un coupable en liberté qu'un innocent en prison." Et aussi "On ne soigne pas le mal par le mal."

Hors ligne Tintallë

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 174
    • Voir le profil
    • l'Archipel des Peuples Perdus
Re : La peine de mort
« Réponse #19 le: 08 novembre, 2006, 22:24:11 »
Pour ma part, je suis contre, définitivement contre. Malgré toutes les horreurs que peut accomplir un homme, et même si jesais qu'il est coupable, je resterai contre. On ne peut pas se donner le droit de tuer quelqu'un.

Même pour des cas extrêmes qui me feraient douter (cf. Hitler) je pencherais pour le nom.

NB : Et bien sûr, la célèbre citation de Gandalf tombe à pic...

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : La peine de mort
« Réponse #20 le: 10 novembre, 2006, 23:18:53 »
La condamnation à mort de Saddam est finalement en lien avec ce sujet (et je pense que Tintallë y a pensé)
En somme, est-ce qu'un homme qui a commis de tels crimes contre l'humanité doit être éxécuté ? Et doit-on, malgré la différence de points de vue sur cette question, en l'Europe et en Irak, remettre en question la sentence du tribunal ?

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #21 le: 11 novembre, 2006, 13:35:26 »
Il est vrai que s'il y est pendu comme sela doit être prévu, les sunnites, partisants de Sadam Hussein, mettraient encore plus le feu au poudres.
Parallèlement, s'il n'est pas éxécuté ( ce qui est peu probable), les chiites, eux
commaitraient de plus en plus d'attentats.
Dilem, dilem.
Je pense que sur cette affaire, l'administration Bush doit se ronger les ongles.
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Re : La peine de mort
« Réponse #22 le: 11 novembre, 2006, 14:18:27 »
Je pense que sur cette affaire, l'administration Bush doit se ronger les ongles.
Ou plutôt se frotter les mains, c'est à croire que la famille Bush en veut personnellement à Saddam... :siffle:

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : La peine de mort
« Réponse #23 le: 11 novembre, 2006, 20:52:58 »
Il est vrai que s'il y est pendu comme sela doit être prévu, les sunnites, partisants de Sadam Hussein, mettraient encore plus le feu au poudres.
Parallèlement, s'il n'est pas éxécuté ( ce qui est peu probable), les chiites, eux
commaitraient de plus en plus d'attentats.
Dilem, dilem.
Je pense que sur cette affaire, l'administration Bush doit se ronger les ongles.

Se frotter les mains sur le plan "personnel".
La pendaison de Sadam ne va pas faire que des ravis et beaucoup le ferons savoir, de la protestation aux attentas.
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
28 Réponses
9424 Vues
Dernier message 08 janvier, 2005, 16:45:18
par Nimrodel
30 Réponses
11597 Vues
Dernier message 28 septembre, 2008, 11:49:49
par Eleglin
8 Réponses
4624 Vues
Dernier message 17 janvier, 2007, 11:18:50
par Faye