Auteur Sujet: [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)  (Lu 3811 fois)

Hors ligne Folken

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 41
    • Voir le profil
[Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« le: 03 avril, 2006, 01:30:44 »
Le Roi Arthur

Film américain. Historique/Aventure. Durée : 2H05
Avec Clive Owen , Keira Knightley , Ioan Gruffudd , Mads Mikkelsen , Ray Winstone
Réalisé par Antoine Fuqua

Synopsis

Vè siècle après JC, la Grande-Bretagne vit ses dernières heures de province fédérée par la décandente Rome. Face à la menace d'une invasion saxonne, le puissant empire préfère retirer ses troupes.

Fils d'un romain et d'une celte, Arthur accompagné des chevaliers sarmates qu'il dirige une dernière fois dans une mission périlleuse, doit choisir son camps et trouver sa voie.



Mon avis sur le film.

Ce film dit proposer une version plus réelle historiquement, de ce qu'aurait pu être la vie d'Arthur. Effectivement, la Grande-Bretagne à l'époque de la décadence romaine, sur fond de guerres internes entre pictes, angles, avec invasion de saxons etc... tel était surement le quotidien du roi Arthur.

De même, Merlin était bien chef d'un clan du nord de l'ile, et guenièvre vraissemblablement, fille de chef picte. 

Par contre, Lancelot chevalier mongol ou je ne sais quoi, et pareil pour les autres zozos, alors là c'est un peu tiré par les cheveux (historiquement, il serait possible que Lancelot soit français d'ailleurs, il parait)... Au moins autant qu'Arthur romain. Arthur, pour autant que j'ai pu le lire en étudiant le sujet, était bel et bien breton et rien d'autre.

Et si on avait voulu pousser la véracité historique de la chose, Merlin était surement plus jeune qu'Arthur :p ... Et puis, ce film fait le choix de mettre en avant les chevaliers Bohors, Galaad, Gauvain, Dagonet, Lancelot et Tristan. Que deviennent Key, Bedwyr, Urien, Léo Dagan, Yvain et j'en passe ? Qu'est-ce que les sarmates viennent faire là dedans ? Bref, cette version ne tient que sur de très fragiles éléments historiques au final, et n'est qu'une interprétation, une version de plus de la légende, qu'elle tente de désacraliser, sans vraiment y parvenir, puisqu'on a l'impressionde passer à côté du sujet. Certe, il y a le dépaysement par rapport à la légende, mais pas que ça : c'est plat. On s'ennuie un peu.

Il y a de chouettes scènes, des passages épiques (aaaaah le glacier, c'était sympa) qui mettent en avant les exploits des chevaliers, mais le film esquive le féérique sans pour autant se donner une légitimité historique valable. Bref, on tombe dans on ne sait pas trop quoi. Le rythme est un peu lent, mais celà donne quand même une version plus proche historiquement que celle de John Boorman ^^. Il y a du bon et du moins bon en somme.

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #1 le: 10 avril, 2006, 22:59:33 »
En gros c'est une version présentée comme historique mais prenant de grosses libertés avec l'histoire ?  :siffle:

je ne l'ai pas encore vu.. ^^

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #2 le: 11 avril, 2006, 13:09:51 »
En gros c'est une version présentée comme historique mais prenant de grosses libertés avec l'histoire ?  :siffle:

je ne l'ai pas encore vu.. ^^

En fait, il s'agit plus d'une version qui a choisi des morceaux appartenant à diverses théses possibles.

1) Arthur est ici représenté comme un chef de guerre, probablement Romano-Britton. Il existe plusieurs grandes familles celtes parmis lesquelles les Gaëls comme les bretons de "petite" Bretagne et les Brittons qui était en Bretagne ( la Grande ce coup-ci ) au temps des romains. Historiquement les chroniques attestent de l'existence d'un chef de guerre qui se serait appelé Artorius, qui aurait vécu vers l'époque de Pelage, lorsque les romains effectuaient leur retrait de Bretagne. Ce chef serait issu du mariage entre une général romain et une Britton. Rien n'est dit de sa tribu d'origine. Une chronique d'Ambrosius fait état d'un Dux Bellorum du nom d'Artorius qui gagna une bataille à un endroit nommé Mont Badon au Vème siècle, mais cet Ambrosius ecrit cela au ... VIème siècle. A moins qu'il ne s'agisse d'un autre Ambrosius qui est né encore un siècle plus tard mais qui ecrivit aussi des chroniques

2) Les "Mongols" ami Folken sont ici des sarmates qui proviennent de ce que les romain appelaient Mongolie Inférieure. Les historiens sembles s'entendre pour dire que les Sarmates vivaient dans les plaines de l'Europe de l'est au nord de la "Dalmatie" et de la Dacie. Mythe ou réalité ??? Les Srmates ont bien existé, par contre on est en droit de se poser la question de savoir si ils bien étés envoyés en Bretagne (romaine). Ce que l'on sait historiquement parlant, c'est que les romains lors de leur conquêtes pratiquaient couramment l'atrocitas afin de terroriser les populations conquises. Mais ce n'était pas toujours le cas et cela concernait plus souvent une ville en particulier que tout un peuple. Il restait donc souvent des guerriers parmis les survivants des conquêtes romaines. L'armée romaine les a souvent conscrit en tant que troupes auxiliaires, des troupes d'appointa qui étaient utilisée à l'autre bout de l'empire. Est-ce que les romains l'ont fait avec les sarmates ? Probablement puisque les "historiens" de l'empire eux-mênme reconnaissaient leur valeur en tant que cavalerie légére. Par contre, rien ne dit qu'ils aient été envoyés en Bretagne ( romaine ).

3) Lancelot possiblement français ? De cela, on ne sait rien de sûr. En effet, les noms des Chevaliers de la Table ronde nous sont parvenus à travers des récits littéraires postérieurs d'environs 800 à 1000 ans à l'époque des grandes invasions et donc l'époque supposée d'Arthur. Il nous parviennent au travers de Chrétiens de Troyes, THomas Mallory. Il existe cependant 2 textes qui dateraient du début bas moyen-âge. Au 10ème ou au 11ème siècle, Geoffrey de Monmouth parle dans son histoire d'Angleterre du fameux Arthur et de ses chevalier. De la même manière, les noms nous parviennent également au travers d'un texte anonyme qui existerait depuis le XIIème siècle, le Lancelot médiéval. Il s'agit du premier texte reconnu qui mentionne que Lancelot serait français. Sauf que historiquement prlant, le royaume de Benoïc serait né de l'établissement de celtes ayant fui la Bretagne romaine vers la Bretagne française. Donc au mieux, historiquement, il ne peut qu'avoir été breton. Les francs n'ayant pas conquis toute l'actuelle France à cette époque là.

4) Merlin reste le mythe le plus problématique. Certains historiens pensent que Merlin serait un chef où un Druide Picte. D'autres pensent que l'un des deux Ambrosius qui se faisait également appeler Emrys serait le fameux Merlin. Ambrosius venant de Emrys, un des surnoms connnus de Merlin. Bien entendu, nous faisons ici face à un gros problème car aucun des deux Ambrosius n'a vécu à l'époque supposée d'Arthur.

5) Que deviennent Key, Bedwyr, Urien, Leo Dagan, Yvain et j'en passe ?
Tout d'abords, pour ceux qui ont oublié ce que j'ai écris plus haut, je rappelle que ces noms nous viennent de façons plutôt douteuse du point de vue de l'histoire ( voir le point 3 sur Lancelot ). Ensuite, Guenièvre dans la plus part des oeuvres littéraire est la fille de Leo Dagan. Il y a eu des choix de faits à ce sujet là comme de garder Tristan, Bohors ( Bors ), Gauvain, Galaad, Dagonet ( qui pourrait par ailleurs être un pendant de Leo Dagan )

6) Arthur est-il devenu roi? Encore une fois rien ne dit que ce soit le cas puisque les chroniques parlent seulement d'un Dux Bellorum, un chef ( Dux) de Guerre (Bellorum)

En résumé, je dirais que le film a été scénarisé comme un roman d'inspiration Arthurien utilisant quelques éléments choisis, historiquement possibles. A comparaît de Excalibur, on est effectivement plus proche de ce que la réalité a dû être. Mais c'est effectivement à prendre avec un grain de sel.

Fait intéressant, l'affrontement avec les troupes saxones de Cerdic et de son fils Aelle ne se fait pas seulement entre saxons et Chevalier de la Table Ronde.

Je confirme le verdict de Folken : du bon et du moins à prendre avec un grain de sel historiquement parlant. Une bonne documentation par contre au niveau des armures et des armes. Excepté peut-être le style de combat et de philosophie pseudo Japonais/Oriental de Tristan. J'ai passé un bon moment lorsque je suis allé le voir, et je le classe dans les films "A voir" mais attention n'en faites pas une vérité historique ce n'est pas le cas.
« Modifié: 11 avril, 2006, 13:43:52 par Glorfindel »
Modérateur des Forums

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #3 le: 11 avril, 2006, 13:22:46 »
On dirait que Glorfindel a buggé et n'a pu finir son message..  :lol:

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #4 le: 11 avril, 2006, 13:44:24 »
On dirait que Glorfindel a buggé et n'a pu finir son message..  :lol:

C'est plus un bug quand tu poste avant de finir.

:blush:
Modérateur des Forums

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #5 le: 17 avril, 2006, 00:06:26 »
Pour moi c'était un film de bonne facture(arf trop l'habitude d'utiliser les armes de bases dans les jeux de rôles), moi je n'ai vraiment pas été déçu c'est pas un film extra non plus mais moi j'ai passé un bon moment. Du point de vue historique sur les origines romaines d'Arthorius, plusieurs choses seraient à reprendre...
J'ai l'impression que ce cher Glorfindel a lu Fetjaine je ne sais pas pourquoi. :p

Hors ligne Freyja

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
    • Le forum de la trilogie [b]Les chevaliers et la Walkyrie[/b]
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #6 le: 16 mai, 2006, 01:19:35 »
J'ai bien aimé le film, mais je reproche au réalisateur d'avoir "historiciser" la matière de Bretagne au point de l'afadir et de lui faire perdre du même coup ce qui fait tout son charme et, disons-le, son intérêt.
De plus, les thèses exposées sont discutables.


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.

Hors ligne Maedhros

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 90
    • Voir le profil
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #7 le: 16 mai, 2006, 15:28:16 »
moi aussi j'ai bien aimé le film le roi arthur
Utulie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatari utulie'n aurë! Auta i lomë!

Hors ligne Tar-Daererein

  • Membre suprême
  • *****
  • Messages: 1479
    • Voir le profil
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #8 le: 16 mai, 2006, 17:05:03 »
Lorsque je l'ai regardé, je n'ai pas essayé de voir si l'Histoire était respectée. J'ai passé un très bon moment en regardant ce film même si je ne le classerais pas dans les meilleurs de la décénie. :p :lol:
« Modifié: 21 mai, 2006, 21:29:06 par Tar-Daererein »
Vive les Archives!

Personnage RP: Anflast
Couleur RP: #0000FF

Hors ligne Gareth Maelwedd

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : [Film] Le Roi Arthur (Antoine Fuqua 2004)
« Réponse #9 le: 21 mai, 2006, 18:24:23 »
Pour dénoter un peu dans l’ensemble (je ne le fais pas exprès !), je dois avouer que je n’ai pas du tout aimé. Personnellement, l’aspect historique m’importe peu : c’est un mythe, et donc, la réalité du personnage d’Arthur, son « vrai-lui », je m’en fiche quelque peu. La sauce romaine, on la retrouve déjà dans Le Roi de l’Hiver, de Bernard Cornwell, que j’ai lu sans apprécier non plus. Je suis assez sceptique, en fait, d’appeler un film « Le Roi Arthur », alors que ce qu’on y raconte n’a rien à voir avec la représentation populaire de la romance, hormis de nous taper un Lancelot, une Guenièvre, un Galahad pour la forme. Evidemment, sans doute que si ça s’était appelé autrement, personne ne serait allé le voir (en tout cas pas moi).

Mais soit, ces considérations mises à part, pour moi, là où la bât blesse vraiment, c’est au niveau de l’interprétation du rôle titre. On parle souvent, dans les critiques en anglais, de « wooden acting », et bien je dois dire que pour moi, Clive Owen dans King Arthur, c’est la quintessence du morceau de bois. Non seulement ce type a une voix que je trouve insupportable (mais bon, c’est une question de goût), mais dans certaines des « grandes » scènes (harangue et autres « je vide ce que j’ai sur le c½ur »), il est franchement risible, comme endormi, déclamant son texte avec autant de conviction que s’il était ailleurs.. C’est pour moi une erreur de casting épouvantable, qui gâche tout le reste. Alors que pour une fois, Lancelot était plutôt sympathique ! Caramba, encore raté !  ;)

Enfin bref, à mon sens, le film n’a aucun intérêt au niveau de ce qu’il apporte à la romance arthurienne. Ce n’est pas un mauvais film d’action historique, il y a de bonnes scènes de combat, mais au-delà de ça…

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
28 Réponses
6044 Vues
Dernier message 20 juin, 2005, 20:54:28
par Mithrandir
9 Réponses
2089 Vues
Dernier message 30 octobre, 2004, 14:22:39
par arwen
34 Réponses
7625 Vues
Dernier message 13 février, 2009, 09:19:01
par Zelphalya