Auteur Sujet: Faramir, héros vulnérable  (Lu 7031 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Faramir, héros vulnérable
« le: 22 avril, 2005, 13:02:48 »
Que pensez-vous de l'interprétation du personnage par Peter Jackson ?

Dans le livre, le personnage n'est pas sans rappeler Aragorn : noble, intelligent, généreux et immunisé aux attraits méléfiques de l'Anneau. Dans le film, il semble dévoré par le désir de plaire à son père tandis que ce dernier n'a de yeux que pour son défunt Boromir... ce qui amène Faramir à capturer Frodon et à lui faire faire un long détour par Osgiliath.
  • Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?
  • Quel Faramir vous semble le plus crédible ?
  • Cette modification est-elle justifiable ?

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #1 le: 22 avril, 2005, 14:10:18 »
Citer
  • Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?
  • Quel Faramir vous semble le plus crédible ?
  • Cette modification est-elle justifiable ?
1. Non.
2. Celui de Tolkien.
3. Non.

 B)

Citer
Le trouverais-je sur la grand-route, que je ne le prendrais pas, ai-je dit. Quand bien même je serais homme à désirer cet objet et même ne sachant pas clairement ce qu'il était quand je parlais, je considèrerais ces mots comme un voeu, et je serais tenu par eux.
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Nimrodel

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 359
    • Voir le profil
    • http://
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #2 le: 22 avril, 2005, 14:41:26 »
Tu fais pas vraiment dans le détail Olofántur...  :P
T'es radical !!

Citer
Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?
Non, je n'apprécie vraiment pas le passage où Faramir décide d'amener l'anneau à son père. Je suppose que PJ voulait montrer ainsi à quel point l'attrait de l'anneau était fort; mais Faramir n'est pas Boromir et dans le livre la situation n'est pas du tout ambigu, Faramir est inébranlable.
Citer
Quel Faramir vous semble le plus crédible ?
Il s'agit là d'un avis totalement personnel donc nos réponses vont surement beaucoup différer...
Moi je les trouve tous deux les deuxaussi crédibles. Mais simplement l'interprétation de PJ fait de Faramir quelqun d'autre, je trouve.
Citer
Cette modification est-elle justifiable ?
Je pense que oui, peut-être même si pour ma part je ne l'apprécie guère.
PJ a peut-être voulu en profiter pour approfondir la relation Denethor-Boromir-Faramir. Et cela pourait également être du à un souci de modernisation: de nos jours le sens de l'honneur c'est un peu démodé !!!


 
statut: présente

Trois choses demeurent : la foi, l'espérance et l'amour, mais la plus grande d'entre elles, c'est l'amour.
1 Corinthiens 13 v.13.

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #3 le: 22 avril, 2005, 20:10:36 »
Citer
Et cela pourait également être du à un souci de modernisation: de nos jours le sens de l'honneur c'est un peu démodé !!!
Le Seigneur des Anneaux ne se déroule pas de nos jours, je crois...

En l'occurence, je reproche à PJ d'avoir dénaturé l'un des plus beaux personnages de Tolkien, qu'il décrivait comme l'ayant "rencontré en chemin" lors de l'écriture du SdA et qui était l'un de ses préférés...

PJ, plus grand fan de Tolkien de tous les temps, lui? Mon c**.
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Nimrodel

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 359
    • Voir le profil
    • http://
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #4 le: 22 avril, 2005, 21:31:46 »
Citer
Citer
Et cela pourait également être du à un souci de modernisation: de nos jours le sens de l'honneur c'est un peu démodé !!!
Le Seigneur des Anneaux ne se déroule pas de nos jours, je crois...

En effet mais les spectateurs du film, eux raisonnent en tant personnes vivant au 21ème siècle.
Je n'approuve pas cette prise de liberté; j'en cherche simplement les raisons.

Citer
PJ, plus grand fan de Tolkien de tous les temps, lui? Mon c**.
Pour ma part je n'ai jamais dit ça et je ne le pense absolument pas, modère ton langage je t'en prie. ;)  
statut: présente

Trois choses demeurent : la foi, l'espérance et l'amour, mais la plus grande d'entre elles, c'est l'amour.
1 Corinthiens 13 v.13.

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #5 le: 22 avril, 2005, 21:57:55 »
Citer
Pour ma part je n'ai jamais dit ça et je ne le pense absolument pas, modère ton langage je t'en prie. ;)
D'où les étoiles  ^^  
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #6 le: 23 avril, 2005, 00:04:33 »
ben, sachant que l'Anneau est censé avoir un pouvoir capable de corrompre n'importe quel homme, on pourrait se dire que Faramir devrait être tenté. Mais si Tolkien a fait résister faramir, c'est qu'il doit y'avoir une raison : est-ce une façon de montrer que les justes peuvent supporter l'épreuve de la tentation ou y'a t-il une autre raison ??

d'un autre côté, le fait que Faramir cède un peu à l'Anneau, ça rend l'anneau plus terrifiant et Faramir plus humain. Je n'apprpouve pas, j'essaie de trouver une explication à ce changement.

Citer
Je pense que oui, peut-être même si pour ma part je ne l'apprécie guère.
PJ a peut-être voulu en profiter pour approfondir la relation Denethor-Boromir-Faramir. Et cela pourait également être du à un souci de modernisation: de nos jours le sens de l'honneur c'est un peu démodé !!!
le sens de l'honneur n'est pas démodé. mais on croit plus trop au chevalier sans peur et sans reproche. Et oui, chaque homme a sa faille, c'est justement ce qui en fait un humain, d'ailleurs.  

Hors ligne Gildor

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 26
    • Voir le profil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #7 le: 23 avril, 2005, 17:55:57 »
Pour ma part, je trouve que le faramir du film est un autre personnage que celui du livre, comme le disait Nimrodel, en particulier dans les deux tours et que son hésitation au sujet de l'anneau l'a beaucoup rabaissé. PJ avait expliqué que si Faramir était ainsi dans le film s'était pour mettre un peu plus de suspense et "d'actions" autour de Frodon car il avait décidé de passer la scéne avec Arachne dans le retour du roi. Et puis peut être a t il aussi voulu insister sur l'aspect corrupteur de l'anneau et montrer ainsi toute l'étendue de son pouvoir.
En tout cas, pour moi, il n'y a pas d'hésitations, je préfére de loin le Faramir du livre parcequ'il est un peu moins "humain" justement et il a un caractère qui montre qu'il y a encore de la force chez les hommes. Pj, dans son interprétation, a oublié (surtout dans les deux tours) que Faramir ne ressemble ni à son père ni à son frère mais aux anciens rois.  
"N'allez pas demander conseil aux elfes, car leur réponse sera en même temps non et oui."

Hors ligne Thryän

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 266
    • Voir le profil
    • http://heroicrpg.xooit.com
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #8 le: 23 avril, 2005, 17:59:37 »
C'est un débat interréssant, on peut aller loin, mais personnellement c'est vrai que j'ai un peu de peine à comprendre pourquoi Peter Jackson à modifié le personnage de Faramir. Le rendre plus humain, pourquoi pas. Mais savoir resister à l'anneau n'en fait pas moins un humain, à mon avis.
Il y'a déjà plusieurs personnages, dans les films, qui sont tentés par l'anneau, alors je ne vois pas le besoin d'en rajouter encore un.
"Il paraît évident que le conte n'est pas réaliste; et pourtant il nous dévoile ce qui est au coeur de la réalité."C.S.Lewis
There can be no triumph without loss, no victory without suffering, no freedom without sacrifice.
 ~.*.~.*.~
Forum RPG:
http://heroicrpg.xooit.com

Hors ligne Angriss

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 341
    • Voir le profil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #9 le: 23 avril, 2005, 20:35:56 »
Que pensez-vous de l'interprétation du personnage par Peter Jackson ?

Désastreuse. Le personnage semble ennuyeux et pleurnichard. Il n'a pas d'épaisseur.

Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?


Certainement pas !
Où est le personnage des romans, qui ne ramasserait pas l'Anneau même si il  le trouvait sur le bord du chemin ?
Le Faramir de Tolkien a un réel charisme, il est capable de rallier ses troupes même dans des situations trés difficiles, et il est aimé des soldats et du peuple. Ceci ne transparaît guère dans les films ...

Quel Faramir vous semble le plus crédible ?

Le Faramir des livres.

Cette modification est-elle justifiable ?

Je suppose que l'équipe de PJ ne voulait pas noyer le spectateur ignorant sous une avalanche de personnages secondaires trop détaillés. Cependant, il est dommage d'avoir fait d'un Capitaine du Gondor le personnage insipide des films... Il est aussi trés dommage qu'on le voie si peu pendant qu'il courtise Eowyn, phase qui aurait du être bien plus difficile ...
« Modifié: 23 avril, 2005, 20:36:58 par Angriss »
Forgeron d'Imladris


Hors ligne Elhennor

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 58
    • Voir le profil
    • http://www.lelienlacte.com/
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #10 le: 24 avril, 2005, 14:23:27 »
J'ai vu les films avant de lire le livre et j'ai accroché sur le personnage de Faramir.
Et puis, j'ai lu le livre et j'ai découvert que c'est un personnage bien plus noble et plus grand que dans les films.
Je ne le trouve pas pleurnichard dans le film mais émotionnellement très vulnérable, ça c'est sûr. Faramir est un sentimental et cela se resssent dans le livre quand il courtise Eowyn
Toutefois, je regrette également que PJ l'ait rendu sensible à l'anneau. Tolkien avait de bonnes raisons d'en décider autrement. De ce que j'ai retenu en lisant les livres, Faramir et ses rôdeurts d'Ithilien sont des hommes justement très forts pour rester aussi longtemps tout près du Mordor sans être corrompu. La principale différence entre Faramir et Boromir est justement cette résistance à l'anneau.
Elhennor
Princess Bride of Gondor

-----
"His sense of duty was no less than yours, I deem. You wonder what his name is, where he came from. And if he was really evil at heart. What lies or threats led him on this long march from home. If he would not rather have stayed there ... in peace." - Faramir

Hors ligne Gilraen

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 134
    • Voir le profil
Faramir, héros vulnérable
« Réponse #11 le: 25 avril, 2005, 20:29:35 »
Je suis d'accord avec Elhennor : Ce qui différencie Faramir de Boromir, c'est se résistance à l'anneau et, par là, son manque d'intérêt pour le pouvoir.

Boromir trouve que son père devrait être Roi de Gondor. Il renoncerait à l'intégrité pour la gloire. Pour Boromir, la fin justifie les moyens. Alors que rien, pas même l'anneau, ne pourrait détourner Faramir du droit chemin.

Dans le film, Faramir ne semble poussé que par le désir d'être approuvé par son père... Pour moi, cela ne le rend pas vraiment plus humain, mais plus pathétique.

Hors ligne Pippin

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 160
  • I am a hobbit!!!!
    • Voir le profil
    • http://cycythehobbit.skyblog.com
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #12 le: 20 octobre, 2005, 12:45:51 »
Moi je pense que pour le film, c etait peu etre nescesaire de modifier la personalite de Faramir pour que PJ puisse developper la relation entre Faramir et son pere. Je pense aussi que le fait que Frodon et Sam soient conduit a Osguilliate, permet au recit d aller un peu plus vite. Neanmoins, le Faramir du livre et mon prefere.
" De tous les hobbits curieux Pérégrïne Touque vous êtes le pire!! Allez hâtez-vous! "

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #13 le: 23 octobre, 2005, 18:00:01 »
Gilraen quel avatar! :siffle: Je suis surpris qu'Eleglin n'est pas fait  :o  :D Moi concernant le film et le livre je vois ça comme deux choses differentes et incomparables. Je préfère quand même celui de Tolkien si il faut donner mon avis mais je ne vois pas la réalisation de PJ comme une adaptation mais plutot comme une idée à part.

Hors ligne Luthien

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 265
  • Princesse de Doriath
    • Voir le profil
    • Mon skyblog...
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #14 le: 23 octobre, 2005, 18:53:06 »
Que pensez-vous de l'interprétation du personnage par Peter Jackson ?

Bien qu'étant attachant, je le trouve un peu fade dans les films. Sa présence, en ce qui me concerne, sert plus à "relier" les films entre eux (je m'appuie, dans ce cas, de toutes ces scènes où l'on voit son attachement à Boromir, ce qui nous rappelle le premier film)
Cependant, sa présence était essentiel et plus d'un aurait crié au scandale s'il n'était pas apparu dans les films.
Il est clair, malgré tout, qu'il n'a pas la prestance et la consistance du Faramir original de Tolkien.

Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?

Je ne pense pas... Tolkien a fait de Faramir un homme "au-dessus" de ceux de son temps, semblable aux grands Rois d'autrefois. Il est juste, a le coeur pur, possède cette sagesse des grands hommes des temps jadis, plus homme d'honneur qu'homme d'armes.
Dans le film, il parait faible, trop sensible, etc. Il risque la corruption de l'anneau, ne se montre sage que poussé dans ses retranchements.
Bref, je n'irai pas jusqu'à me risquer de dire qu'il est l'opposé du Faramir du livre mais il est trop différent pour s'approcher, un tant soit peu de la vision de Tolkien.

Quel Faramir vous semble le plus crédible ?

En tant que personnage, les 2 sont crédibles. En tant que Faramir, l'original est, bien sur, beaucoup plus crédible.
Je m'explique: quique ce soit ayant vu le film sans avoir lu l'oeuvre de tolkien, s'attache, d'une façon ou d'une autre, à Faramir. Certains le verront couard mais attachant par cette même couardise, d'autres le verront sensibles et, par là-même, tout aussi attachant. Certains encore, le verront juste humain et pourront, par un aspect de sa personnalité, s'identifier à lui. Bref, il est tout à fait crédible.
Si, en revange, on s'interroge plus sur Faramir (et non sur un simple personnage secondaire), il est évident que celui de Tolkien est beaucoup plus crédible que l'autre. Pour cela, il faut considérer "l'époque", bien qu'imaginaire, dans laquelle se déroule l'histoire, les caractères de chacun, etc. Un homme tel que Faramir se doit de se montrer sage, courageux, etc. Voilà, entre autre, pourquoi celui de PJ nous semble si peu crédible.

Cette modification est-elle justifiable ?

Je ne suis ni réalisatrice, ni productrice. Pourtant, peut-être bein que, pour les besoins du film en tant que tel, ce soit justifiable.
Pour les fans de l'oeuvre de Tolkien, on trouve rarement une explication valable à ce changement.
Cependant, la "transformation" de Faramir dans l'adaptation de PJ n'est pas ce qui m'a le plus marquée.
Luthien, de retour sur les Archives, plus terrible que jamais!!! Lol

Hors ligne Maître Rat

  • Ex-conseiller
  • **
  • Messages: 223
  • Rongeur Mégalomane
    • Voir le profil
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #15 le: 23 octobre, 2005, 23:58:49 »
Dans le livre, il me semble que Gandalf, en tant que maìtre moral à deux disciples en Terre du Milieu. Aragorn et Faramir. Les deux ont reçu ses enseingements et coopèrent avec lui et selon ses méthodes dans la lutte contre Sauron. Les deux sont des Rangers, cela implique de lutter dans l'ombre, par des moyens qui rapportent peu de gloire mais qui sont efficaces, Gandalf agit aussi selon ce credo. En fait ils s'attachent d'avantage à leur tâche qu'à leur grandeur. C'est la grosse différence entre eux et la majorité des personnages tentés par l'anneau (1). Des personnages comme Boromir, Denethor ou Saroumane sont très orgueilleux. Pour eux la lutte contre le mal leur permet surtout de montrer leur "grandeur personnelle". C'est surtout cela qui oppose Faramir à son père:
Citation de: JRRT, Le Retour du Roi - chap.IV
Oui, je le souhaiterais, certes, dit Denethor. Car Boromir était loyal envers moi; il n'était l'élève d'aucun magicien"
Il s'agit surtout d'une opposition morale.

Cette vision se perd dans le film. Je pense que cela est du au fait que Jackson a voulu rendre Aragorn plus humain et vulnérable, moins sûr de lui. Il n'est plus vraiment un être supérieur touché par une sorte de grâce divine, ce qui était aussi le cas de Faramir.
Dans le film Aragorn hésite beaucoup plus, il perd sa sa supériorité. A partir de là, il devenait difficile de donner trop de hauteur à Faramir. En fait, le lien qui les faisait se ressembler disparait. Le personnage de Faramir n'a donc plus beaucoup de raison d'être et je pense que PJ a été obligé de recentrer le rôle de Faramir sur sa relation avec son frère et son père. PJ ayant tendance à préférer des personnages ayant des réactions psychologique très réelles... he bien Faramir est poussé à réagir de façon humaine aux pressions de son père.

Cela ne correspond pas à la vision de Tolkien.Pour lui les personnages comme Aragorn, Gandalf, et Faramir sont des exemples moraux, des idéalisations qu'on ne retrouve pas dans le réalité, nous sommes dans un monde fantastique. Pour PJ, les personnages évoluant dans le film sont des êtres humains réels (=crédibles?), avec toute la psychologie correspondante. Le problème ne touche pas seulement Faramir, la vision PJienne de ce personnage est indissociable de celle des autres personnages. Pour JRRT, le SDA est une fable morale. Il y a des personnages, mais la réfléction morale a été faite en amont. Pour PJ, il s'agit un peu plus d'une fable psychologique, il y a toujours de morale, mais on a rajouté une véritable composante psychologique. Quant à savoir laquelle des deux version est la plus souhaitable sur ce point précis... je crois que Dalian a raison, les deux apportent leur eau au moulin.

Mais notons aussi que JRRT avait un capital intellectuel assez impressionnant, et cela se ressent dans son oeuvre. PJ est un peu en dessous, et il devient donc problématique pour lui de modifier l'oeuvre originale de manière trop prononcée, surtout que le SDA est une histoire complexe ou tout est relié. On touche à un seul élément et on est obligé de tout retoucher. Je ne suis pas sûr que PJ aie été à la hauteur d'une telle tâche. Donc, mis en rapport avec les capacités du réalisateur, la modification n'était pas une bonne idée, quand on maîtrise mal on reste prudent. Ou du moins, cela dépend du degré de respect que l'on veut accorder à l'oeuvre originelle.

NB: Qu'entends-tu exactement par "crédible" Eleglin?

Notes
(1) --> vor ici pour un développement du thème: http://forums.archivesdegondor.net/index.php/topic,1178.0.html
« Modifié: 24 octobre, 2005, 22:03:21 par Eleglin »

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #16 le: 24 octobre, 2005, 23:46:57 »
Citer
NB: Qu'entends-tu exactement par "crédible" Eleglin?
Bonne question, car je ne pose que rarement une question au hasard, même parfois une question en apparence aussi banale.

Si j'ai choisi le terme "crédible", c'est que je n'entendais pas le terme "réaliste". crédible, par son étymologie renvoie à credo, à la croyance, à la foi.. à une certaine subjectivité donc. contrairement à ""réaliste" qui sousentendrait une vision objective et normative... même si tout deux renvoient à une notion de vraisemblance.

En posant cette question, j'espèrais que le débat tournerait en effet sur l'importance d'aborder la question suivant une notion de points de vue. Et heureusement, j'ai eu de multiples réponses dans ce sens.

Les Faramir, que ce soit dans le livre ou le film, ont une certaine vraisemblance dans l'un et l'autre media, mais ils restent tout de même différents. d'une part car on ne pouvait pas présenter les personnages de la même façon, ni avec la même profondeur et le même objectif et surtout parce que ce ne sont pas les mêmes auteurs, donc pas le même point de vue...

on ne peut donc pas véritablement les comparer de façon objetive sur le même plan. C'est comme comparer deux jumeaux.. ( enfin c'est mon point de vue )

Toutefois, cette comparaison n'est pas inintéressante car elle permet de s'intéresser aux raisons de ces différences. On ne peut pas vraiment rejeter l'un ou l'autre personnage en ce qui me concerne. Ni même en préférer un. trop différents.. mais essayer d'analyser les points de vue suivant lesquels sont présentés les même personnages, cela présente un certain intérêt.

Autre point fort de cette comparaison : mettre en lumière certains aspects de la personnalité de Faramir dans le livre. On ne les retrouve pas dans le film, et c'est en relisant le livre après qu'on se rend mieux compte de la diversité d'un personnage ( du livre) pas aussi monolythique qu'il y paraitrait au premier abord ( après une lecture trop rapide )
il est intéressant d'avoir rappelé que faramir est un personnage "idéalisé" chez Tolkien et qui n'a clairement pas son pareil dans le monde réel ( d'où la difficulté de les transposer en persos de film, si on conservait cette façon de présenter le personnage... vu que montrer sur l'écran c'est rendre plus "réaliste" à travers le jeu d'un acteur.. )
Des personnages auxquels me font penser Faramir ou Aragorn, ce sont certains chevaliers de la Table Ronde, comme Lancelot ou Galaad. Des personnages lumineux, au dessus des mortels : des héros. Et généralement, ces personnages perdent beaucoup de leur originalité dans les adaptations sur grand écran..

en gros : montrer, c'est un peu casser le mythe..
« Modifié: 24 octobre, 2005, 23:50:32 par Eleglin »

Hors ligne Fëaros

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 143
    • Voir le profil
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #17 le: 28 novembre, 2005, 16:29:16 »
Salut!

Questions intéressantes...

> Dans le livre, il me semble que Gandalf, en tant que maìtre moral à deux disciples en Terre du Milieu. Aragorn et Faramir.

Il me semble que Faramir n'a pu profiter de la sagesse de Gandalf que rarement, ce qui expliquerait qu'il ait été moins influencé par lui qu'Aragorn par exemple, qui en plus a été élevé par "la crème" des Elfes, si vous me permettez l'expression.

Pour en revenir aux questions d'Eleglin, je pense qu'il faut dissocier et ne pas comparer le Faramir du livre et celui du film, d'abord et avant tout parce que PJ a fait une adaptation personnelle du film (à mon avis son King Kong va être aussi différent du premier film - sur le fond - que son SdA a différé de l'oeuvre de Tolkien).

Le Faramir du livre est un très beau personnage, presque un double d'Aragorn (grossièrement, l'archétype du chevalier : grand beau modeste et cultivé, et excellent combattant sans être guerrier et brutal) ce qui le rend "presque" inutile. Il n'est là que pour jouer le rôle du dirigeant du Gondor qui ploye le genou devant le Roi légitime.

J'aime beaucoup plus le Faramir du film. L'interprétation de PJ est justifiée (en ce qui me concerne) par le fait que le film ne supporte qu'un Aragorn et un seul.
Comment un autre homme, qui plus est de lignée moindre, sans son expérience (un petit différentiel d'une cinquantaine d'années) ni son éducation (elfique donc supérieure, comme tout ce qui est elfique chez JRR) pourrait aussi aisément faire preuve de la même lucidité, sagesse et résistance à la corruption du mal?
De plus avec Faramir PJ continue d'esplorer le thème de la rédemption abordé avec le cas Boromir.

Quant à la crédibilité des deux personnages, ils existent dans un univers différents (le SdA de JRRT, le film du SdA de JRRT vu par les lunettes de PJ) et sont chacun cohérents avec  leur univers. Je dis donc : OUI.

++ Fë, there and back again...
"You fool of a Took ! Throw yourself in next time and get us rid of your stupidity!" - Gandalf le Gris
"Let them come... there is one dwarf yet in Moria who still respires !" - Gimli

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #18 le: 28 novembre, 2005, 19:07:43 »
Salut!

Questions intéressantes...

> Dans le livre, il me semble que Gandalf, en tant que maìtre moral à deux disciples en Terre du Milieu. Aragorn et Faramir.

Il me semble que Faramir n'a pu profiter de la sagesse de Gandalf que rarement, ce qui expliquerait qu'il ait été moins influencé par lui qu'Aragorn par exemple, qui en plus a été élevé par "la crème" des Elfes, si vous me permettez l'expression.

Pour en revenir aux questions d'Eleglin, je pense qu'il faut dissocier et ne pas comparer le Faramir du livre et celui du film, d'abord et avant tout parce que PJ a fait une adaptation personnelle du film (à mon avis son King Kong va être aussi différent du premier film - sur le fond - que son SdA a différé de l'oeuvre de Tolkien).

Le Faramir du livre est un très beau personnage, presque un double d'Aragorn (grossièrement, l'archétype du chevalier : grand beau modeste et cultivé, et excellent combattant sans être guerrier et brutal) ce qui le rend "presque" inutile. Il n'est là que pour jouer le rôle du dirigeant du Gondor qui ploye le genou devant le Roi légitime.

J'aime beaucoup plus le Faramir du film. L'interprétation de PJ est justifiée (en ce qui me concerne) par le fait que le film ne supporte qu'un Aragorn et un seul.
Comment un autre homme, qui plus est de lignée moindre, sans son expérience (un petit différentiel d'une cinquantaine d'années) ni son éducation (elfique donc supérieure, comme tout ce qui est elfique chez JRR) pourrait aussi aisément faire preuve de la même lucidité, sagesse et résistance à la corruption du mal?
De plus avec Faramir PJ continue d'esplorer le thème de la rédemption abordé avec le cas Boromir.

Quant à la crédibilité des deux personnages, ils existent dans un univers différents (le SdA de JRRT, le film du SdA de JRRT vu par les lunettes de PJ) et sont chacun cohérents avec  leur univers. Je dis donc : OUI.

++ Fë, there and back again...

Je ne suis pas nécéressairement d'accord au sujet de l'inutilité du personage de Faramir.

Justement je pense que dans l'oeuvre de Tolkien, le personnage nous permet de mieux appréhender la relation de Denethor avec ses fils et de mieux comprendre le caractère de Boromir et de Denethor.

Si l'on se réfère à la scène de l'audience de Gandalf et Pippin avec Denethor, ce dernier dit lui même que le Roi n'a aucun droit sur le Gondor alors que lui et sa lignée devraient régner de droit sur Gondor puisque lui et ses ancêtres ont toujours oeuvré pour le Gondor tandis que la lignée d'Isildur se terrait à Imladris. Il a élevé l'aîné de ses fils en conséquence, espérant que si lui ne regnait pas comme roi, alors son fils le ferait. Evidemment, dans le grand plan de Denethor, Faramir n'est là que comme faire valoir de son aîné et comme capitaine loyal à ce dernier. Là où ça se corse, c'est que Faramir apprend beaucoup de Gandalf chaque fois que ce dernier est à Minas-Tirith. Il apprend entre autre que son frère ne peut être Roi, de droit à tout le moins, et que lui doit être un capitaine loyal à la lignée d'Isildur.

Je trouver justement le personnage intéressant en ce qu'il a assez de force morale pour résister à l'Anneau et à son pouvoir corrupteur. En outre, il arrête Frodon et Sam car ils sont dans une zone militairement en guerre et qu'il ne sait pas si ils sont dangeureux pour le Gondor.

Pensez-vous que cette évolution soit conforme à la vision de Tolkien ?

J'ai des doutes dans le sens ou PJ exagère peut-être trop le conflit Faramir-Denethor et où il fait de Faramir un personnage torturé entre la loyauté qu'il doit au Gondor et à son Roi, et l'amour qu'il voue à un père qui ne le paye pas de retour.

Quel Faramir vous semble le plus crédible ?

Bonne question. Je pense que celui du livre est plus crédible. Primo, après tout c'est Tolkien qui a créé le personnage, pas Fran Walsh et Peter Jackson. Secundo, justement le personnage du film passe pour fade tellement  Fran Walsh et Peter Jackson ont mis d'emphase sur la relation tulmutueuse avec son père.

Cette modification est-elle justifiable ?
 
Selon moi, l'adaptation d'un livre au grand écran ne devrait jamais souffrir de concession sauf mineure.

J'ai beaucoup aimé le film, mais j'ai regretté certaines modifications apportées lors du film.
Modérateur des Forums

Hors ligne Fëaros

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 143
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #19 le: 29 novembre, 2005, 16:43:42 »
Salut

Je ne suis pas nécéressairement d'accord au sujet de l'inutilité du personage de Faramir.
J'ai été volontairement provocateur ;)

Justement je pense que dans l'oeuvre de Tolkien, le personnage nous permet de mieux appréhender la relation de Denethor avec ses fils et de mieux comprendre le caractère de Boromir et de Denethor.
Il me semble au contraire que c'est dans le film que cette dimension est la plus explicite, avec la scène de la prise d'Osgiliath (dans la version longue des Deux Tours). Dans le livre, Denethor reproche surtout à Faramir de ne pas lui être aussi fidèle que Boromir (il a laissé filer l'anneau au lieu de lui apporter comme Boromir l'aurait fait, croit-il...).

Je trouve justement le personnage intéressant en ce qu'il a assez de force morale pour résister à l'Anneau et à son pouvoir corrupteur.
Je n'ai pas dit que le Faramir du livre n'est pas intéressant. Simplement pour un film, trop de héros tue le héro.

Selon moi, l'adaptation d'un livre au grand écran ne devrait jamais souffrir de concession sauf mineure.
PJ est cinéaste, et faire une stricte adaptation du livre se serait révélée intenable et fort probablement inintéressante une fois portée à l'écran. Un livre tolère des temps mort qu'un film ne peut se permettre.
Et tant qu'à respecter l'oeuvre, il aurait fallu faire 6 films et non 3... un par livre et non un par partie. Hélas, les contraintes économiques...

++
"You fool of a Took ! Throw yourself in next time and get us rid of your stupidity!" - Gandalf le Gris
"Let them come... there is one dwarf yet in Moria who still respires !" - Gimli

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #20 le: 29 novembre, 2005, 21:51:45 »
Salut


Justement je pense que dans l'oeuvre de Tolkien, le personnage nous permet de mieux appréhender la relation de Denethor avec ses fils et de mieux comprendre le caractère de Boromir et de Denethor.
Il me semble au contraire que c'est dans le film que cette dimension est la plus explicite, avec la scène de la prise d'Osgiliath (dans la version longue des Deux Tours). Dans le livre, Denethor reproche surtout à Faramir de ne pas lui être aussi fidèle que Boromir (il a laissé filer l'anneau au lieu de lui apporter comme Boromir l'aurait fait, croit-il...).


Je ne dit pas que c'est plus évident dans le livre que dans le film, je veux juste mentionner le but de la présence de ce personnage.

En revanche, ce que je dit c'est justement que P.J  joue trop sur ce seul aspect du personnage et le rend fade

Pour la provoc, bravo c'est réussi. Comme on dit au Québec, t'es ben baveux ( au sens de provocateur, taquin, etc...)  :D


Modérateur des Forums

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #21 le: 14 novembre, 2006, 18:16:07 »
je suis assez d'accord avec l'analyse de Glorfindel, lorsque tu marques que la relation père/fils est trop au premier plan dans le film. Dans le livre, Faramir est un capitaine, qui a la carrure d'un dirigeant juste et honnête, sans en être encore un.
Je ne suis pas sûr que la relation père/fils Denethor/Faramir était à ce point là psychanalytique dans le livre, contrairement au film où a l'impression d'être dans une analyse freudienne du fils méprisé.
Dans le livre, j'ai plutôt le sentiment d'avoir un fils mais surtout un capitaine partagé entre les ordres de son père et l'intérêt de son peuple, bien que finalement l'amour qu'il porte au Gondor l'emporte sur le reste lorsqu'il laisse Frodo et  Sam partir (et je doute qu'il ait hésité un instant contrairement au film où ça traine inutilement en longueur), Il s'expose ainsi au courroux de son père qui se défiait de lui car lui-même est devenu un politique corrompu par le pouvoir. Nul doute que Denethor appréciait l'exercice du pouvoir et qu'il avait une vision du monde centrée sur le Gondor, mais un Gondor comme Etat Numénoréen opposé au reste du monde. Faramir lui semble avoir une vision bien plus juste et moins "hautaine" de la fonction d'Intendant, et de la place du Gondor dans le monde. sa justice et sa miséricorde explique que ses hommesl 'appréciaient et le fait que Elessar en fasse son numéro 2, au Grand Conseil du Gondor. Nul doute que la tâche qui devait être la sienne en tant que prince d'Ithilien devait s'avérer complexe et prenante...
Faramir appartient à un univers moins corrompu que le nôtre (il représente en quelque sorte un idéal perdu par rapport à nous), et la différence essentielle avec le film, c'est que souvent PJ a essayé de faire coller nos deux univers, en y ajoutant des préoccupations très politiques, morales et/ou psychanalytiques et que cela ne peut correspondre à Tolkien...

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #22 le: 22 novembre, 2006, 11:53:48 »
Faramir appartient à un univers moins corrompu que le nôtre (il représente en quelque sorte un idéal perdu par rapport à nous), et la différence essentielle avec le film, c'est que souvent PJ a essayé de faire coller nos deux univers, en y ajoutant des préoccupations très politiques, morales et/ou psychanalytiques et que cela ne peut correspondre à Tolkien...

Une bonne analyse des différences apportée dans le film.  :siffle:
Modérateur des Forums

Hors ligne kisilin

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Faramir, héros vulnérable
« Réponse #23 le: 05 juillet, 2009, 01:49:33 »
Bonjour!!

Je vois que la plupart des gens n'aiment pas la version de Faramir du film ou en tout cas qu'ils préferent la version des livres. Beaucoup pense aussi que a version des films ne correspond pas beaucoup à celle des livres. Je ne suis pas très d'accord.

 Oui, il y a des différences, mais elles ne sont pas autant importante que ce qu'on en dit ici. Oui, le Faramir des livres n'enlève pas Frodon et Sam pour les porter au Gondor, mais je suis pas mal sûre que lui aussi était tenté par l'anneau(comme tout le monde) pas pour lui c'est certain, mais pour que le condor soit de nouveaux en paix sûrement.


Pour ce qui est de la relation père/fils qui est trop au premier plan C'est vrai, mais je ne voit pas ça comme négatif. Dans les livres de Tolkien le côté psychologique des personnages n'est pas présent. C'est surtout axé sur l'action. Les personnages sont toujours idéalisé , très catégorisé. Dans les films on voit beaucoup plus que rien n'est tout à fait blanc ou noire.

D'ailleur, Faramir n'est que très peu présent dans les livres. Alors, le fait que dans les films il est plus tenté par l'anneau(il ne le prend jamais des mains de frodon , faut pas l'oublié)nous permet de le voir plus et de lui donner une plus grande importance.

Je crois que la plupart du monde aime instentanément le Faramir des livres et oublie parfois que dans les livres aussi il est vulnérable( il va quand même faire un attaque suicide pour prouver sa valeur à son père) et il dit dans les livres à frodon que l'anneau serait pour lui une chance : Au capitaine Faramir du Condor de prouver sa valeur.

Donc , je sais pas si c'est vraiment clair.Mais pour moi PJ a simplement exagérer certaines chose du livre (relation de faramir avec son père)Pour ce qui est de son talent de meneur d'homme on peut  voir plusieur fois, malgré l'absence de Bergerond.

Bref, je déteste pas le Faramir du film.

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
22 Réponses
6148 Vues
Dernier message 21 novembre, 2006, 22:00:43
par Tar-Daererein
14 Réponses
3355 Vues
Dernier message 07 septembre, 2004, 16:53:45
par Gorpatch
0 Réponses
1247 Vues
Dernier message 02 juin, 2005, 17:36:12
par éowin