Auteur Sujet: Idril  (Lu 6596 fois)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Idril
« le: 04 avril, 2005, 20:03:17 »
Correction.

Idril Celebrindal, "la Fille au Pied d'Argent" est la fille et seule enfant de Turgon, seigneur de Gondolin. Elle fait partie donc du peuple des Noldor.
Ses cheveux d'or et sa grande beauté ont fait qu'elle est considérée comme la plus belle de toutes les merveilles de Gondolin.

On la connait surtout pour avoir aimer et épouser un humain, Tuor, fils de Huor, de qui elle aura un fils : Eärendil. Idril était aussi aimée de Maeglin, son cousin et la jalousie de ce dernier fut telle qu'il dévoila l'emplacement de la Cité à Morgoth et provoqua ainsi la destruction de Gondolin.

Sa prévoyance avait pourtant amené Idril à faire creuser un tunnel sous la Cité, ce qui permit à Tuor, Idril et leur fils d'échapper au massacre. Ils se rendirent ensuite à l'embouchure du Sirion et elle partit pour l'Ouest avec son mari.

Que pensez-vous d'elle? Connaissez-vous d'autres informations sur ce personnage passionant?
« Modifié: 06 avril, 2005, 16:30:40 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Idril
« Réponse #1 le: 06 avril, 2005, 13:34:44 »
Je pense que c'était quelqu'un de grande volonté, de fait, elle participe pas mal il me semble aux décisions prises par son père Turgon. De plus, elle a deviné la chute de Gondolin et a ordonné la construction du tunnel vers les montagnes de manière secrète. Je crois que cela demande beaucoup de force de volonté.
Par contre je ne pense pas que Gondolin soit "sa ville natale"... ;) Il me semble que sa mère est morte durant la traversée de l'Helcaraxë, donc elle a dû naître à Valinor... :glasses:
Sinon, je rajouterais juste qu'elle ne pouvait pas se marier avec Maeglin de toute façon, puisqu'il était son cousin germain (fils d'Ar-Feiniel et d'Eöl..Un demi-noldo quoi  :P ).
Je ne vois pas non plus le lien avec Lúthien... :huh: Enfin y en a mais il est vraiment lointain... :ange:
J'espère avoir un peu aidé... ^^  
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Idril
« Réponse #2 le: 06 avril, 2005, 15:24:56 »
Citer
"Ril" signifie "éclat" en elfique.
Idril n'a aucun sens : ce n'est qu'une transposition dans les sonorités sindarinnes du nom quenya de la fille de Turgon, qui était Itarildë ou Itarillë (Itaril en abrégé), qui lui fut donné en raison de l'éclat de ses yeux (ita "un éclair", ita- "scintiller" et ril- "lumière éclatante") [PoMe, 346;363]
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Idril
« Réponse #3 le: 06 avril, 2005, 16:18:23 »
Citer
Je ne vois pas non plus le lien avec Lúthien...  Enfin y en a mais il est vraiment lointain...

Un message que j'ai trouvé, traînant quelque part dans un plus grand topic sur les demandes de fiches de personnages. ( dété d'avril 2004 au plus tard... c'est pour dire. )
Je n'avais pas fait attention, mais en effet ce n'est pas que le lien de parenté entre Luthien et Idril est lointain, c'est qu'il n'y en a pas du tout...

Citer
Par contre je ne pense pas que Gondolin soit "sa ville natale"...  Il me semble que sa mère est morte durant la traversée de l'Helcaraxë, donc elle a dû naître à Valinor... 
Je pense aussi, et je crois que je vais carrément remanier tout ce message.

Citer
Idril n'a aucun sens : ce n'est qu'une transposition dans les sonorités sindarinnes du nom quenya de la fille de Turgon, qui était Itarildë ou Itarillë (Itaril en abrégé), qui lui fut donné en raison de l'éclat de ses yeux (ita "un éclair", ita- "scintiller" et ril- "lumière éclatante") [PoMe, 346;363]
Si je ne m'abuse, c'est bien le problème avec les noms sindarin transposés à partir du quenya. Ils n'ont aucune siginification en soi.
Merci aussi pour la correction, j'avais survolé ce post trop rapidement, mais j'aurais dû réagie en voyant "en elfique"... y'a plusieurs langues elfiques déjà donc c'est bien vague...

.. et après on va dire que le vieux fait bêtement du copier-coller.  :rolleyes:
Pour me punir, je refais le sujet d'intro et si y'a encore des fautes, je vous autorise tous les 2 à me fouetter.... :fouet:

 

Hors ligne Ilmarë

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 367
    • Voir le profil
    • Les Annales de Valinor
Idril
« Réponse #4 le: 14 avril, 2005, 19:19:17 »
Dans les Contes Perdus, il est dit (en gros)
Pour le gnomique  = Idril "bien-aimé" mais aussi Idhril = Damoiselle Mortelle. Ces deux formes aurait été usité pour nommer la fille du roi Turgon...
Webmestre du site:  Les Annales de Valinor
Administratrice des forums: Les Archives de Gondor
Modératrice de l'annuaire: Yrch!

Hors ligne Fëanor

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 560
  • Mírdain
    • Voir le profil
    • Forum RP
Idril
« Réponse #5 le: 24 mai, 2005, 07:33:36 »
Citer
Pour le gnomique  = Idril "bien-aimé" mais aussi Idhril = Damoiselle Mortelle.
Très bonne remarque, Ilmarë.
En ce qui concerne Idril = Damoiselle Mortelle, une question me vient:

Etant donné son union avec Tuor, fils de Huor de la maison de Hador, Idril dût rennoncer
de ce fait, à l'immortalité du peuple des Eldars. (arrêtez-moi si je me trompe) La traduction
gnomique de Tolkien, "damoiselle mortelle", prend alors tout son sens. Cependant, quittant
les Terres du Milieu depuis le Sirion jusqu'au pays d'Aman, Idril ainsi que son bien-aimé,
Tuor, ne bénéficient-ils pas de ce fait de l'éternité offerte des terres immortelle en Valinor? :unsure:
Modérateur des Forums

Statut: Présent :méchant: Niarf, Niarf, Niarf !!!

Technicien & rédacteur du site Les Annales de Valinor
Admin & designer des Enchantements de le Forêt Noire

Hors ligne Olofántur

  • Membre vétéran
  • ***
  • Messages: 375
    • Voir le profil
    • Tolkiendil
Idril
« Réponse #6 le: 24 mai, 2005, 20:40:16 »
Citer
Cependant, quittant les Terres du Milieu depuis le Sirion jusqu'au pays d'Aman, Idril ainsi que son bien-aimé, Tuor, ne bénéficient-ils pas de ce fait de l'éternité offerte des terres immortelle en Valinor?
Encore faudrait-il qu'ils aient atteint Valinor...rien n'est moins sûr.
'Twas in the Land of Willows that I heard th'unfathomed breath
Of the Horns of Ylmir calling - and shall hear them till my death.

(J.R.R. Tolkien)

Hors ligne Eleglin

  • Conseil d'administration
  • ******
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
    • Les Archives de Gondor
Idril
« Réponse #7 le: 24 mai, 2005, 23:08:54 »
il faut positiver :: allez un happy end !
Ils arrivèrent là-bas et vécurent heureux et eurent bcp d'enfants...

( celui qui chante la positiv attitude, je l'étrangle... :P )
« Modifié: 24 mai, 2005, 23:09:11 par Gandalf Le Gris »

Hors ligne Morwen

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 49
    • Voir le profil
Idril
« Réponse #8 le: 09 août, 2005, 21:20:45 »
Ouais, Idril, elle est sympa comme perso !!! :D Plutot malheureuse, je pense, vu l amour de Maeglin, la mort de sa mere et tout ca, mais comme dit Gandalf Le Gris, elle a du avoir une fin heureuse avec son bien-aime.

 
D ailleurs, c est l union entre elfes et humains la plus mysterieuse, je trouve, la moins developpee par Tolkien ... Par rapport a Luthien et Beren, et Aragorn et Arwen, on en connait tres peu. Les deux autres unions ont demande beaucoup de sacrifices, Luthien et Arwen ont du renoncer a leur immortalite, mais Idril et Tuor, c etait au contraire un amour plutot "tranquille", avec, en plus, l immortalite pour Tuor pour qu ils puissent vivre a Valinor! Non mais la chance qu ils ont, oui! Je me demande pourquoi ils ont souffert beaucoup moins que les deux autres couples, vous savez pas?!! Peut etre que Turgon etait plus sympa que Tingol qui s acharnait sur le pauvre Beren au debut ... A ce que j ai compris, Turgon accorde la main d Idril assez rapidement et avec joie. ;-))) Ou peut etre alors il voit ca comme une dette envers Huor qui etait son ami et s est sacrifie pour lui lors de Nirnaeth Androediad? Bref.  
" Il est minuit! Otez vos masques! Otez vos masques! (Et la mort rouge les tenait en son pouvoir!)" - "Shining" (Stephen King)

Hors ligne Celebriniel

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 610
  • Elfe de Lothlorien
    • Voir le profil
Re : Idril
« Réponse #9 le: 06 septembre, 2005, 19:52:08 »
J'aime beaucoup ce couple, en plus leur histoire fait partie d'une de mes passages préférés du Silmarillion!

Je trouve qu'Idril est une femme assez forte et elle a un rôle important à Gondolin, surtout lorsqu'elle ordonne le creusement d'un tunnel... Grâce à elle, beaucoup d'habitants de Gondolin sont sauvés de l'attaque de Morgoth.

Citer
mais Idril et Tuor, c etait au contraire un amour plutot "tranquille"

Je suis à moitié d'accord. C'est vrai qu'ils n'ont pas à faire des sacrifices majeurs et que Turgon accepte tout de suite de donner la main de sa fille à TUor (mais Tuor lui a quand même montré qu'il était digne de confiance, avec ses interventions au conseil, etc...) mais ce n'est pas un amour "tranquille" pour autant. Le problème, c'est bien sûr Maeglin qui est amoureux d'Idril et obscurci par la jalousie, il est capable de tout pour arriver à ses fins. Il ne faut pas oublier que pendant le sac de Gondolin, il enlève Idril et Earendil! Heureusement que Tuor triomphe face à lui.... :lol:



Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Re : Idril
« Réponse #10 le: 05 novembre, 2005, 12:25:58 »
Citer
Je me demande pourquoi ils ont souffert beaucoup moins que les deux autres couples, vous savez pas?!!

Je pense surtout que si on a l'impression que ce couple a moins souffert c'est parce qu'on en parle moins. Pourtant je pense qu'Idril a du pas mal souffrir dans sa vie, et il ne faut pas oublier leur voyage depuis Echoriath jusqu'aux Bouches du Sirion..Pas évident comme parcours...

Quant à son destin, il me semble justement que pour une fois, c'est l'Homme qui devient immortel et pas le contraire (voir la fin du chapitre "De Tuor et de la chute de Gondolin" dans le Silmarillion)
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Ilmarë

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 367
    • Voir le profil
    • Les Annales de Valinor
Re : Idril
« Réponse #11 le: 05 novembre, 2005, 12:45:53 »
OUiu c'était une Noldo éxilée, elle a subi commes les autres, durant son voyage d'helcaraxë, elle a perdu sa mère et a failli elle même périr dans le chaos des glace. Ensuite, il y a eu les continuels batailles en Beleriand, la fuite à Gondolin, la trahison de Maeglin, la chute de Gondolin, elle assiste à la mort de son père ,doit fuir, et pour finir, Tuor est Humain, il vieillit et pour elle le destin de son époux est tracé. Idril fait partie de ces personnages enigmatiques, on ne sait pas vraiment ce qui est advenu d'elle après son départ des rives mortelles. Mais effectivement elle a  beaucoup souffert, pas forcément en opposition avec Luthien le contexte est très différent. :)
Pour ceux que ça interresse, je me suis fais un régal à sa faire sa biographie il y a peu: ICI  ^^
Webmestre du site:  Les Annales de Valinor
Administratrice des forums: Les Archives de Gondor
Modératrice de l'annuaire: Yrch!

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Idril
« Réponse #12 le: 08 novembre, 2005, 18:56:59 »
Citer
Etant donné son union avec Tuor, fils de Huor de la maison de Hador, Idril dût rennoncer
de ce fait, à l'immortalité du peuple des Eldars. (arrêtez-moi si je me trompe)

 :gne:

 Au sujet de renoncer à son immortalité. Les Demi-Elfes ont un choix à faire, ça oui, mais à ma connaissance, les Elfes n'ont pas à devenir mortels  parce qu'ils aimes un humain. Je ne mes souviens pas que cela ait été écris nulle part par Tolkien.

Ce qui est effectivement dit, c'est ce que Ilmarë indique en fin de la bio qu'elle a rédigée. "Tuor et Idril partir en bateau et personne ne les revit" Cela implique probablement la mort de Tuor, à moins d'une intervention Valar en sens contraire de de sa nature humaine. Mais pour Idril, Elle est une Elfe et donc elle est par essence immortelle.
Modérateur des Forums

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Re : Idril
« Réponse #13 le: 08 novembre, 2005, 21:18:36 »
Bon aller, pour conforter les esprits, je vous ressorts la citation du Silm :
Citer
Ni chant ni récit ne parle plus de lui, mais plus tard, on raconta que Tuor, seul parmi les mortels, fut accepté parmi la race antique et rejoignit les Noldor qu'il aimait tant. Son sort alors fut séparé de celui des Humains.
p.324 de l'édition Pocket.
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Ilmarë

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 367
    • Voir le profil
    • Les Annales de Valinor
Re : Idril
« Réponse #14 le: 08 novembre, 2005, 21:51:54 »
Les Elfes n'ont pas à faire ce choix, ils sont les premiers-nés et le reste, et leur destin est l'immortalité. la confusion peut provenir par le cas de Luthien, mais le contexte de l'histoire de Beren et Luthien est très différent.

Pour Tuor, il n'y a que cette citation, mais elle reste assez suspicieuse car le
Citer
Silmarillion dit aussi:
"Eärendil fut le premier des Humains à poser le pied sur la rive mortelle, et alors il s'adressa à Elwing et à tous ceux qui l'avaient suivi..."
Donc, Tuor a-t-il vraiment eu un destin séparé des Humains? A-t-il trouvé Aman? Ou y est-il parvenu après la venue de son propre fils? Ou bien a-t-il rejoint (à nouveau) les Noldor de la Terre du Milieu? (Ca me semble peu probable)
Webmestre du site:  Les Annales de Valinor
Administratrice des forums: Les Archives de Gondor
Modératrice de l'annuaire: Yrch!

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Idril
« Réponse #15 le: 09 novembre, 2005, 18:52:35 »
Les deux citations ne sont pas forcément en contradiction.

Tuor est devenu immortel, cela n'implique pas nécessairement qu'il ait atteint Aman. Donc techniquement parlant Ëarendil est le premier humain dont on soit sur qu'il ait posé les pied en Aman.

Modérateur des Forums

Hors ligne Ilmarë

  • Ex-conseiller
  • ***
  • Messages: 367
    • Voir le profil
    • Les Annales de Valinor
Re : Idril
« Réponse #16 le: 09 novembre, 2005, 18:55:45 »
Oui, je suis d'accord avec toi, j'aurai du faire cette précision, autant pour moi... Mais l'ensemble reste douteux. :)
Webmestre du site:  Les Annales de Valinor
Administratrice des forums: Les Archives de Gondor
Modératrice de l'annuaire: Yrch!

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Re : Idril
« Réponse #17 le: 09 novembre, 2005, 19:19:56 »
Oui, je suis d'accord avec toi, j'aurai du faire cette précision, autant pour moi... Mais l'ensemble reste douteux. :)

Justement, vive l'ambiguïté. De quoi parlerions nous sinon ???
:glasses:
Modérateur des Forums

Hors ligne Dalian

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 848
    • Voir le profil
Re : Idril
« Réponse #18 le: 10 novembre, 2005, 10:49:59 »
Tuor est parti en quête des Terres Immortelles comme le fit par la suite  Amandil le père d'Elendil. Tuor a selon toute vraisemblance au moins rejoint l'Ile de Tol Eressëa et fut accueilli bien plus tard en Aman mais ce n'est qu'une suggestion.Pour en revenir à Idril Celebrindal, est elle véritablement  sous le poids de la malédiction de Mandos après le massacre fraticide bien connu? Le cas échéant ,comment aurait elle pu rejoindre les Terres Immortelles ?

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Re : Idril
« Réponse #19 le: 10 novembre, 2005, 18:48:15 »
En tant que Noldor, Je dirais qu'Idril est sujette à la Malédiction de Mandos.

Comment aurait'elle pu atteindre Aman ? Je crois que nous allons devoir chercher fort où Tolkien aurait écrit quelque chose là dessus car comme l'a mention Olofantúr, rien n'est moins sur.
Modérateur des Forums