Auteur Sujet: Les nuages s'accumulent  (Lu 2910 fois)

Hors ligne Forfirith

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 949
    • Voir le profil
    • Love LOTR
Les nuages s'accumulent
« le: 15 mars, 2005, 20:04:12 »
Chapitre 15:
Les nuages s'accumulent


Résumé: Les nains, depuis leur promontoire remarquent des rassemblements d'oiseaux. Puis, la vieille grive que Bilbo avait déjà remarqué arrive, et ramène ensuite le fils d'un des anciens amis corbeaux des Nains, Roäc fils de Carc. Celui-ci leur apporte les nouvelles à propos de Smaug, des Elfes, et des Hommes. Thorïn commande aussitôt que l'on cherche son proche Daïn pour les aider dans leur combat, car il ne souhaite en aucun cas partager avec les Hommes d'Esgaroth ni les Elfes des Bois. Les Nains dressent donc une barricade à l'entrée de la Montagne, et attendent patiemment l'arrivée des armées. Celles-ci envoie un message de négociation en la personne de Barde, mais Thorïn est peu disposé à discuter, en particulier avec les Elfes. Finalement, les armées s'installent dans le but de laisser les Nains enfermés jusqu'à manque de nourriture. Le pauvre Bilbo n'est pas du tout satisfait du tour que prend la situation...

Personnages:
Roäc: un très vieux corbeau, fils de Crac. Descendant d'une ancienne lignée de corbeaux qui parlent le Langage Commun et qui sont amis des Nains. Il communique les dernières nouvelles aux Nains.

Questions:
  • En quoi le titre du chapitre est-il représentatif de son contenu?
  • Les oiseaux prennent à nouveau une place importante dans ce chapitre. Les nains font en particulier la différence entre grive, corneille et corbeau (chapeau :P). Que pensez-vous de l'amitié des Nains avec les corbeaux, et de ce nouveau personnage apparaissant comme messager?
  • Comment considérez-vous la réaction de Thorïn et des nains face à la nouvelle de l'approche des armées? Puis par rapport au message de Barde ?
  • La préparation de la barricade et l'arrivée discrète des armées rappelent des scènes particulières du Seigneur des Anneaux. Lesquelles?
  • La fin du chapitre s'achève sur le point de vue du petit hobbit (assez oublié tout au long). En quoi cela laisse-t-il prévoir la suite?
« Modifié: 11 septembre, 2005, 13:00:35 par Eleglin »
Forfirith
Une vieille de la vieille...

Statut : Très peu souvent accès à internet.

Jetez un coup d'oeil sur :
Love LOTR : site généraliste sur Tolkien, encyclopédie, chronologies, arbres généalogiques, dossiers, FAQ, photos de la TdM et étude du Silmarillion !....

Hors ligne Glorfindel

  • Conseil de modération
  • ******
  • Messages: 1686
    • Voir le profil
Les nuages s'accumulent
« Réponse #1 le: 26 août, 2005, 18:27:49 »
Citer
Chapitre 15:
Les nuages s'accumulent


Résumé: Les nains, depuis leur promontoire remarquent des rassemblements d'oiseaux. Puis, la vieille grive que Bilbo avait déjà remarqué arrive, et ramène ensuite le fils d'un des anciens amis corbeaux des Nains, Roäc fils de Carc. Celui-ci leur apporte les nouvelles à propos de Smaug, des Elfes, et des Hommes. Thorïn commande aussitôt que l'on cherche son proche Daïn pour les aider dans leur combat, car il ne souhaite en aucun cas partager avec les Hommes d'Esgaroth ni les Elfes des Bois. Les Nains dressent donc une barricade à l'entrée de la Montagne, et attendent patiemment l'arrivée des armées. Celles-ci envoie un message de négociation en la personne de Barde, mais Thorïn est peu disposé à discuter, en particulier avec les Elfes. Finalement, les armées s'installent dans le but de laisser les Nains enfermés jusqu'à manque de nourriture. Le pauvre Bilbo n'est pas du tout satisfait du tour que prend la situation...

Personnages:
Roäc: un très vieux corbeau, fils de Crac. Descendant d'une ancienne lignée de corbeaux qui parlent le Langage Commun et qui sont amis des Nains. Il communique les dernières nouvelles aux Nains.

Questions:
    [/li][li]En quoi le titre du chapitre est-il représentatif de son contenu?
    [/li]
  • Les oiseaux prennent à nouveau une place importante dans ce chapitre. Les nains font en particulier la différence entre grive, corneille et corbeau (chapeau :P). Que pensez-vous de l'amitié des Nains avec les corbeaux, et de ce nouveau personnage apparaissant comme messager?
  • Comment considérez-vous la réaction de Thorïn et des nains face à la nouvelle de l'approche des armées? Puis par rapport au message de Barde ?
  • La préparation de la barricade et l'arrivée discrète des armées rappelent des scènes particulières du Seigneur des Anneaux. Lesquelles?
  • La fin du chapitre s'achève sur le point de vue du petit hobbit (assez oublié tout au long). En quoi cela laisse-t-il prévoir la suite?
Questions:
  • En quoi le titre du chapitre est-il représentatif de son contenu?
              Premièrement, Smaug a disparu sans laisser de trace. Ensuite, la Grive et le Corbeau viennent prévenir le nains que Bard et les gens d'Esgaroth s'en viennent armés pour piller le repère de Smaug, que Bard vient de tuer. De plus l'Arkenstone semble avoir disparu. Mettons que ça ne va pas dien du tout pour Thorin. ça fait donc pas d'ennui, de tuile,de ... nuages qui s'accumulent à l'horizon.
  • Les oiseaux prennent à nouveau une place importante dans ce chapitre. Les nains font en particulier la différence entre grive, corneille et corbeau (chapeau :P). Que pensez-vous de l'amitié des Nains avec les corbeaux, et de ce nouveau personnage apparaissant comme messager?
              Je trouve que le tempérament des nains et des corbeau s'accorde très bien. Ils sont ombrageux, hautains et avares. Cependant je pense que Thorin auraoit tout eu à gagner à écouter le corbeau.
  • Comment considérez-vous la réaction de Thorïn et des nains face à la nouvelle de l'approche des armées? Puis par rapport au message de Barde ?
              En fait ce sont des nains, si on se rappelle un peu le premier âge, Les Nains de Nogrod et de Belegost tuent les Elfes de Thingol alors que ces derniers avaient massacré les Forgeron de Nogrod. Ces derniers ayant tué Thingol pour ne pas avoir à lui rendre le Silmaril serti dans le Nauglamir car il estimaient ne pas avoir été payé correctement et car il convoitaient le nouveau Bijous. Bref on pourrait faire le parallèle ici et dire que finalement la fourmi n'est pas préteuse. Donc pourquoi réagir autrement qu'en fourmis. euh pardon, en Nain. Je trouve que cela correpond au tempérament de cette race: la force brute d'abord et les palabres après
  • La préparation de la barricade et l'arrivée discrète des armées rappelent des scènes particulières du Seigneur des Anneaux. Lesquelles?
              La préparation de la forteresse de Hornburg au Gouffre  de Helm, celle de Minas Tirith et en fait tous les siéges que les guerres médiévales européennes ont donné pour inspirer Tolkien
  • La fin du chapitre s'achève sur le point de vue du petit hobbit (assez oublié tout au long). En quoi cela laisse-t-il prévoir la suite?
              Bilbo sait qu,il devra tôt ou tard s'enfuir. En plus de ça ici on crêve de faim alors qu'en bas c'est le festin. Si l'on ajoute que Thorin convoite l'Arkenstone dont Bilbo c'est emparé, on voit vite que la suite logique c'est fuite.
« Modifié: 11 septembre, 2005, 12:54:36 par Eleglin »
Modérateur des Forums