Auteur Sujet: [GL] Orphée  (Lu 2121 fois)

Hors ligne eärwen

  • Ex-conseiller
  • ****
  • Messages: 990
    • Voir le profil
[GL] Orphée
« le: 25 février, 2005, 17:38:20 »
ORPHEE :


:arrow: Origines :

Orphée ( = Orpheus) est le fils ou l’élève d’Apollon et de la muse Calliope.
Selon d’autres sources, son père serait Oeagre, roi de Thrace.
Orphée tenait le don de la musique de sa mère et en Grèce, nul n’égalait son talent. On dit qu’il forma tous les grand musiciens de la mythologie tels que Musée, Eumolpe, Linos… ***


:arrow: Attributs et fonctions :

Orphée était connu comme étant  le plus doué des poètes, des chanteurs et le plus grand des musiciens de toute la Grèce.

Il fut comblé de dons multiples par Apollon, et il reçut en cadeau du dieu une lyre à sept cordes, à laquelle il ajouta, dit-on, deux autres cordes (qui devint donc une cithare), en souvenir des neufs Muses, les s½urs de sa mère.

« Dans les bois profonds et tranquilles des montagnes de Thrace,
Orphée, avec sa lyre chantante entraînait les arbres,
Et les bêtes sauvages du désert accouraient à ses pieds. »  


Il tirait de cet instrument des accents si émouvants et si mélodieux que les fleuves s'arrêtaient, les roches le suivaient, les arbres cessaient de bruire, même les Dieux s’arrêtaient pour l’écouter. Il avait aussi la faculté d'apprivoiser les bêtes féroces et les hommes les plus hargneux.

Orphée est souvent représenté comme un beau jeune homme, souvent ne portant qu’un fin morceau de tissu – ne cachant que le strict nécessaire :eye:  - et portant une lyre ou une harpe dans ses mains. Dans d’autres cas, on représentait à ses pieds des animaux, tel celle ci-dessous avec un chien :



:arrow: Les légendes le concernant :

Orphée fut l’un des héros qui accompagnèrent Jason à bord de l’Argo à la recherche de la Toison d’Or. Parmi ces héros, qu’on surnommaient les Argonautes, on comptait Amphion, Zéthos, Tydée, Thésée, Héraclès, etc…
Lorsque les hommes étaient fatigués où lorsqu’une querelle débutait, Orphée sortait sa lyre et les esprits s’apaisaient, un nouveau zèle envahissait le navire et tout était plus simple.
Les Argonautes se servirent également de ses talents pour leur expéditions : Orphée sut
sut calmer les flots agités, surpasser la séduction des Sirènes et endormir le dragon de Colchide.

- Concernant l’île au Sirène… :
Alors qu’il était en mer, l’équipage entendit le son enchanteur des voix de Sirènes. Ensorceler, ne pensant à plus rien d’autres, les hommes changèrent le cap en direction de la grève où se trouvait les sirènes. Mais Orphée se saisit de sa lyre et sa mélodie fut telle qu’elle étouffa le chant ensorcelant et fatales des sirènes. Le navire reprit son cap, et tous reconnurent que sans la présence d’Orphée, ils auraient tous péris… Les Argonautes parvinrent à récupérer la Toison d’Or (je ne détaille pas plus, ce n’est pas le sujet :P) et Orphée partit seul de son côté.

On dit qu’il voyagea en Egypte et s'initia aux mystères d'Osiris, dont il devait s'inspirer en fondant les mystères orphiques d'Eleusis. Au retour, il s'établit en Thrace, où il épousa la nymphe Eurydice. On ne connaît pas d’ailleurs les circonstances exactes de leur rencontre..

Et c’est ici que réside la légende la plus connue du musicien, celle d’Orphée et Eurydice. :rolleyes:
A voir aussi le sujet de Luthien : Orphée et Eurydice

Encore une fois, il existe plusieurs versions concernant la mort de la nymphe mais, dans le principe, le résultat est le même … ;)

Un jour, alors que la jeune femme tentait d’échapper aux avances du berger Aristée (un dieu champêtre fils d’Apollon), elle marcha par mégarde sur un serpent qui l’a mordit, et elle mourut aussitôt.

Désespéré et fou de douleur, Orphée décidé de ramener sa dulcinée du Monde des Enfers. Pour ce faire, il se rendit à Ténare, en Laconie, où se situait l’entrée du Monde Souterrain.

« Avec mon chant
Je charmerais la fille de Déméter,
Je charmerais le souverain des Ombres ;
J’attendrirais leurs coeurs avec ma mélodie
Et loin de Hadès, j’emporterai Eurydice. »


Encore une fois, sa « magie » opéra et il fit ce que nul homme vivant n’avait jamais osé par amour. Arrivé sur les bords du Styx, il rendit inoffensif le redoutable Cerbère, le Chien des Enfers, et charma Charon qui le fit traverser le fleuve.

On raconte également qu’au son de la musique d’Orphée, la roue d’Ixion cessa de tourner, Tantale oublia sa soif et le visage des Furies se couvrirent de larmes. Et enfin, Orphée rencontra Hadès et sa reine. Passant un marché avec Orphée, Hadès promis de lui rendre sa bien-aimée si en échange, celui-ci ne regardait son épouse qu’une fois sortit dans le Monde d’En-Haut.
Orphée tint bon au début mais à quelques mètres de la sortie, il ne put s’empêcher de se tourner vers Eurydice.
Aussitôt, celle-ci disparut et retourna aux Enfers.  

Orphée avait échoué et perdu la femme qu’il aimait pour toujours. Rongé par le chagrin, inconsolable, il ses tint à l’écart de tout, surtout de la compagnie féminine.
Malheureusement, les « Ménades » de Thrace (voir leur sujet :Les Ménades), avec lesquelles Orphée avait jadis célébré des orgies.
Bien entendu, les « Bacchantes de Dyonisos » en virent pas d’un bon oeil le refus d’Orphée et, elles le mirent en pièces, chacune voulant obtenir un … morceau du musicien .. (pardon mais berrk !)

Par on ne sait quel miracle ( :eye:), seul la tête d’Orphée fut épargnée et elle tomba dans les eaux du fleuve Hébros. Peut-être est-ce la version « romantique » qui veut ça, mais il est dit qu’alors que sa tête « flottait » en direction de la mer, Orphée criait « Eurydice ! Eurydice !! »…

La mer le porta jusqu’à l’ile de Lesbos où ces habitants l’enterrèrent pieusement et fondèrent là un sanctuaire et un oracle.

Ce sont les Muses, qui un jour, vinrent rassembler les restes d’Orphée pour les ensevelir au Pirée, le port d’Athènes. Elles recueillirent ensuite sa lyre et en firent une constellation…

FIN :clover:


*** - Eumolpe : Chantre Thracien dont les descendants, les Eumolpides, étaient prêtres de Déméter à Euleusis.
- Linos : Jeune fils d’Apollon et d’une musequi tenta d’enseigner la musique à Héraclès mais fut tué par lui.



***********

Questions :

- Je me suis toujours posé la question alors … A votre avis, pourquoi Hadès ne voulait-il pas qu’Orphée voit Eudydice avant qu’ils ne soient sortis du monde du Dessous ? Etait-ce juste pour voir si Orphée saurait résister ? ou bien est-ce qu’Eurydice n’était plus la même ?…  :eye:

- Cette légende nous démontre une fois de plus que pour le personne que l’on aime, rien n’est impossible. Pensez-vous que vous pourriez faire preuve d’autant de dévotion, de courage pour revoir l’élu(e) de votre cour ? (en imaginant bien sur les épreuves de nos jours :P)

- Autre petit détail. Techniquement une nymphe est immortelle... Alors comment Eurydice a t-elle pu mourir ??  :fear:

- Et puis la question habituelle  :P Que pensez-vous d'Orphée ? Que représente t-il pour vous ?



*****************


[Sources :
- http://www.ibelgique.com/mythesgrec/sommaire.htm

- http://www.jura.ch/lcp/cours/mytho/index.html

- La Mythologie, ses dieux, ses héros, ses légendes … Aux éditions Edith Hamilton, Marabout.
 
« Modifié: 19 avril, 2007, 16:03:31 par eärwen »
Statut : perdue dans le vide intersidéral --" Mais je ne vous oublie pas pour autant :)

Hors ligne Valandil

  • Membre actif
  • **
  • Messages: 181
    • Voir le profil
    • http://
[GL] Orphée
« Réponse #1 le: 25 février, 2005, 21:58:57 »
Valandil, A votre service pour vos questions Mamzelle!!! ^^
Citer
Je me suis toujours posé la question alors … A votre avis, pourquoi Hadès ne voulait-il pas qu’Orphée voit Eudydice avant qu’ils ne soient sortis du monde du Dessous ? Etait-ce juste pour voir si Orphée saurait résister ? ou bien est-ce qu’Eurydice n’était plus la même ?… :eye:

Non à mon avis la raison était tout autre.... Hadès étant un dieu très puissant donc très clairvoyant, savait pertinnemment qu'Orphée se retournerait avant la fin, et donc qu'il ne serait pas perdant au change. Il gagne même une distraction comme seul lui-même a le plaisir de les goûter: la scène de déchirement d'Orphée après que sa bien-aimée ait disparu. (ben voui Hadès est un dieu sadique, c'est le dieu des morts faut pas l'oublier   :eye:  :devil: )

Citer
- Cette légende nous démontre une fois de plus que pour le personne que l’on aime, rien n’est impossible. Pensez-vous que vous pourriez faire preuve d’autant de dévotion, de courage pour revoir l’élu(e) de votre c½ur ? (en imaginant bien sur les épreuves de nos jours  :P  )

Ben je pense bien que oui, en tous cas en ce qui me concerne.. ^^  ça fait peut-être ringard de dire ça mais oui, j'en serais capable. après tout ne dit-on pas qu' "A coeur vaillant rien n'est impossible". :P


Citer
Autre petit détail. Techniquement une nymphe est immortelle... Alors comment Eurydice a t-elle pu mourir ??  :fear:

Oulà je ne sais point... C'est une question théologique ça!!! :ange: Sans doute la volonté d'un dieu puissant!! (peut-être Hadès??)

Citer
- Et puis la question habituelle  :P Que pensez-vous d'Orphée ? Que représente t-il pour vous ?

A peine pas une question féminine!! :eye: Pour moi il ne représente pas grand chose sinon un symbole... Mais je pense que pour une fille la réponse doit être tout autre non?? :P

Y-a-t'il d'autres questions??? (je sais il est insatiable le Valandil!!)
V.I.C.T.O.R. : Vindicateur Inopiné de Cul-Terreux et des Orties Rouges

 

Discussions liées

  Titre / Démarré par Réponses Dernier message
6 Réponses
2622 Vues
Dernier message 22 août, 2004, 15:08:00
par Eleglin
8 Réponses
4204 Vues
Dernier message 15 février, 2005, 02:09:26
par Dalian